C’est officiel : l’offre ne suffira pas à la demande. Avec une qualité grandissante et une demande toujours plus forte, y compris à l’exportation, les producteurs français de rosé ne pourront plus combler les attentes de tout le monde. Résultat : on va être obligé d’ouvrir un cubi de rouge en plein cagnard et franchement ça fout les boules.

1. Tous les barbecues prévus sont annulés

Ouais, pas la peine de checker, mais Michel a dit que du coup il maintenait pas, et c’est rebelote itou pour Lolo, mais de toute façons ils avaient prévu de la pluie, donc bon ; Corinne, elle, a décidé de maintenir, mais on fera pas de barbecue. A la place, elle a prévu une soirée verrines et Karaoké. Vous êtes prévenus.

2. Tonton Joël va mourir de soif

Oui on peut déjà commencer à préparer les obsèques, puisque, d’après sa propre formule, il ne boit « jamais d’eau ». En l’absence de rosé, tonton Joël va se laisser mourir peu à peu et m’est avis qu’il passera pas le 15 août, ce qui fait qu’avec l’enterrement à venir, c’est mort pour les vacances en Espagne et il va falloir annoncer ça à Anne et elle va tirer la gueule, c’est moi qui te le dis.

Source photo : Giphy

3. L'équipe de France ne pourra pas jouer la Coupe du monde

En soutien aux producteurs en difficulté et aux consommateurs mécontents, les joueurs de l’Equipe de France ont décidé de boycotter les matchs de la Coupe du monde. Pas de victoire au bout du chemin, donc, pas non plus de compétition pour nos joueurs, on sait déjà que l’Espagne va gagner, personne ne va regarder, la joie que l’on nous avait promise vient de disparaître, on est parti pour un bon été de merde, comme d’habitude, pour sûr qu’il va pleuvoir en plus et voilà, c’est la vie, à la fin on meurt.

4. On va se rendre compte que les chipos sont pas bonnes du tout

Comme Roger a décidé qu’il ferait quand même son barbecue, lui, on va en bouffer, des chipos, mais radin comme il est, le Roger, il va encore acheter de la saucisse Leader Price aux extraits de cervelle avariée ; alors autant, d’habitude, ça passe avec un peu de Listel, mais là il va falloir trouver des techniques pour ne pas les bouffer sans se faire remarquer.

5. Tout le Sud-Ouest est en grève illimitée

Les ultras ont même décidé, putaing con, de déclarer l’indépendance du Languedoc et c’est franchement la merde. Ils ont mis un terme à l’exportation de rosé vers le reste de la France, y’a des babos toulousains qui jouent de la guitare à la frontière, les trains ne roulent plus, il y a interdiction de bosser entre midi et quinze heures, l’utilisation du mot pain au chocolat est punie de 6 ans de prison ferme, c’est vraiment une zone de non-droit.

6. Le pamplemousse a décidé de mettre fin à ses jours

Il sert plus à rien, le pamplemousse. Enfin si, à accompagner vaguement les crevettes, mais sinon… Non, il a plus le goût de vivre. Orange et citron ont bien essayé de lui remonter le moral, de lui dire que ça allait passer, que c’était juste une mauvaise année, que les beaux jours refleuriraient, que c’était comme ça, la vie, des moments durs menant à d’autres fugaces instants de bonheur, mais il veut rien entendre. Il s’est jeté dans le lac.

7. Voilà à quoi ressemble la Provence, désormais

8. Les autres pays ont décidé de voter l'exclusion de la France de l'Union européenne

Sous le prétexte, je cite « que ça sert plus à rien d’avoir le France vu que y’a du très bon rouge en Italie et en Espagne et du très bon blanc en République Tchèque et que le seul truc qui faisait encore la différence, côté français, c’était le rosé, résultat qu’ils aillent se faire foutre avec leur arrogance et Jacques Attali ».

Un peu violent, quand même.

9. Daech a revendiqué la pénurie et compte bien faire reculer les troupes françaises engagées en Syrie

Tout est bon à prendre quand on est aux abois

10. Le Nom de la rose a été interdit de diffusion tout le temps de la crise

Tant le bouquin que le film. Une décision visant à éviter de heurter les sentiments des consommateurs, tout comme la chanson Comme un avion sans ailes avait été interdite sur les ondes américaines après le 11 septembre.

Encore un été pourri.