La climatisation est l’invention la plus égoïste du monde : ou comment vouloir avoir froid quand tout le monde crève de chaud, quitte à rajouter quelques degrés supplémentaires dans l’air histoire de faire monter l’ambiance (et chauffer le climat bien comme il faut). Autant de bonnes raisons de détester la clim… une nuisance estivale peut-être encore pire que celle de ces salopards de moustiques !

1. Parce que ça crée des embrouilles entre collègues

Entre ceux qui sont au bord du malaise vagal à cause de la chaleur, et les autres qui se plaignent de choper une bronchite dès qu’ils sentent un filet d’air climatisé leur caresser la nuque, la climatisation est LE sujet de tensions au bureau pendant l’été. D’ailleurs, si tout le monde se barre en juillet et en août, c’est évidemment pour s’éviter de vivre ce genre de mutinerie !

Source photo : Giphy

2. Parce qu’on peut mourir de choc thermique à cause de la clim

Non, le choc thermique n’est pas réservé aux adeptes de la baignade après avoir avalé une fondue savoyarde. Des cas existent de personnes victimes d’arrêt cardiaque alors qu’elles quittaient une pièce climatisée, pour aller se pavaner en plein cagnard. A noter que les risques seraient plus importants lorsqu’au moins 10 degrés séparent une pièce rafraîchie, d’un lieu qui ne l’est donc pas. Le genre d’info qui jette un froid !

Source photo : Giphy

3. Parce que c’est une invention misogyne

Les climatiseurs ont été inventés dans les années 60 à une époque où les hommes occupaient majoritairement les bureaux des entreprises. Les réglages standards des appareils ont ainsi été pensés pour garantir une température de 21-22 degrés qui correspond au bien-être de ces messieurs. Problème, le métabolisme des femmes produit en moyenne 35 % de chaleur en moins et la sensation de froid se fait chez elles ressentir en dessous de 25°… 3 degrés qui comptent quand il s’agit de s’accorder sur la bonne température dans les bureaux par exemple (voire point n°1).

4. Parce que les climatiseurs participent au réchauffement de la planète

Pour fonctionner, un climatiseur rejette à l’extérieur la chaleur qu’il a pompée pour refroidir l’intérieur d’une pièce. Des études ont prouvé qu’en moyenne, la climatisation était responsable d’une hausse des températures en ville comprise entre 1 et 1,5 degré. Un cercle vicieux qui consiste donc à augmenter la chaleur dont on cherche à se protéger, et qui a en plus pour autre défaut de consommer énormément d’électricité… elle-même souvent complice du réchauffement climatique. Et le pire reste à venir puisque le nombre de climatiseurs dans le monde devrait passer de 1,5 millions d’unités (en 2019) à 5,6 milliards en 2050… si on est encore là.

Source photo : Giphy

5. Parce que c’est un coup à se mettre tous ses voisins à dos

Les unités extérieures des climatiseurs ne dégagent pas que de la chaleur, mais aussi pas mal de bruit. D’ailleurs, plus il fait chaud, plus le niveau des décibels de ces appareils augmente, jusqu’à atteindre plus de 60 décibels pour certains modèles, soit l’équivalent d’une rue avec pas mal de trafic automobile. Autant dire que vos voisins habitués à dormir les fenêtres ouvertes pour rafraîchir un peu leur chambre, vont l’avoir mauvaise. Sans parler des éventuelles vibrations de cette même unité extérieure qui se propagent parfois sur l’ensemble de la façade.

6. Parce que c’est un nid à bactéries

La légionellose, ça vous dit quelque chose ? Cette saloperie bactérie qui provoque des détresses respiratoires en s’attaquant aux poumons se développe notamment dans les systèmes de climatisation mal entretenus d’immeubles ou de bâtiments de type hôpitaux. Pas de panique, les cas restent rares avec les climatiseurs installés chez les particuliers. Quant à la clim des avions ou des trains, les filtres seraient aussi efficaces que ceux utilisés dans les blocs opératoires des hôpitaux.

7. Parce que c’est un coup à choper la mort

Notre nez déteste la clim ! La faute aux petits vaisseaux sanguins qui parcourent nos naseaux et qui passent leur temps à se dilater pour aider le corps à éliminer le surplus de chaleur, et à se contracter quand on utilise la clim. Résultat : les muqueuses s’irritent et laissent passer la moindre poussière ou virus, du genre, angines, rhinites, sinusites et autres plaisirs que l’on croyait réservés aux mois d’hiver.

Source photo : Giphy

8. Parce que vous allez voir débarquer tous vos potes pendant les périodes de canicule

En plus de s’incruster, ces parasites, qui rechignent habituellement à venir vous voir le reste de l’année, sont des radiateurs ambulants réglés sur 37 degrés. Autant dire que votre climatiseur va avoir du boulot pour refroidir tout ce beau monde.

Source photo : Giphy

9. Parce que ce sont des pompes à fric

Un peu comme les températures, le prix des climatiseurs grimpent pendant l’été. Et ça chiffre vite surtout si la surface à rafraîchir est importante où qu’elle se répartie sur plusieurs pièces. Climatiser son appartement revient à quelques milliers d’euros en fonction du nombre d’unités et de leur puissance. Mais la facture ne s’arrête pas là. En plus de leur consommation électrique, les climatiseurs sont vendus avec un contrat d’entretien annuel, souvent exigé par les syndicats de copropriété. Des dépenses à prévoir qui pourraient donner un coup de chaud à votre budget.

10. Parce que la clim est une drogue dont on a du mal à décrocher

Notre corps est capable de s’habituer à tout, y compris aux fortes chaleurs, à condition de lui en laisser le temps. A trop rester scotché à côté de la clim, notre organisme profite de la vie en se la coulant douce, jusqu’au moment où on va l’obliger à mettre le pied dehors. Et là, c’est le drame. Notre cerveau panique, envoie de la transpiration dans tout notre corps pour tenter de baisser la température, suivis de picotements pour alerter le cerveau que ça va pas fort, avant d’utiliser le peu de forces qu’il nous reste pour nous réfugier chez nous sous la protection de notre clim. Sans le savoir, notre organisme est devenu accro à la climatisation et on en a au moins pour tout l’été !

Source photo : Giphy

Si après ce top tu acceptes de ne plus jamais utiliser la clim’, hourra ! Tu œuvres en faveur de la planète. Vive l’écologie, vive les memes sur l’écologie et si tu veux continuer sur cette voix on a pour toi les meilleurs gestes écolo faciles à faire pour tout le monde.