Les Anglais ont beau avoir du sang français et nous envahir à chaque vacances, il suffit de leur demander ce qu’ils pensent de nous pour qu’ils déblatèrent tout un tas de clichés qu’on aurait aimé ne jamais entendre. C’est sans doute ce que certains appellent « l’amour vache ».

1. Les Français sont mal-élevés et râleurs

Les Anglais appellent ça le « Paris syndrome », ou comment passer son temps à s’engueuler pour un rien et ne penser qu’à sa trogne, quitte à emmerder sans scrupules le voisin (qui de toute façon est un con). Une réputation que partagent visiblement pas mal de personnes dans le monde, puisque les Français sont régulièrement élus comme les pires touristes de la planète.

Source photo : Giphy

2. Les Français sont de grosses feignasses

Le concept des 35 heures de travail par semaine n’a fait que conforter les Anglais dans l’idée que les Français se la coulent douce au boulot. Quelle idée aussi de fermer les magasins le midi et de ne jamais bosser le dimanche ? Autre preuve de notre fainéantise supposée, au restaurant, là où il faut attendre 4 minutes en moyenne pour qu’un serveur vous apporte un verre d’eau dans un établissement londonien, il en faudrait 5 de plus à Paris. De deux choses l’une, soit le resto est sous staffé, soit le personnel rechigne à la tâche. Les Anglais eux, ont tranché.

Source photo : Giphy

3. Les Français ne sont pas drôles

Pour l’anecdote, le mot « humour » serait d’origine anglaise, et n’existerait officiellement dans la langue française que depuis 1932, date à laquelle l’Académie française autorisa son utilisation à la place de ce qu’on appelait jusqu’alors, « l’esprit » ou « la farce ». Les Anglais ne manquent d’ailleurs jamais de rappeler qu’on leur a piqué leur humour, même si ce dernier reste inégalable à leurs yeux. Vu les comédies merdiques que le cinéma français pond régulièrement, difficile de les contredire. Et après, on s’étonne que les Français sont les plus gros consommateurs d’antidépresseurs au monde.

Source photo : Giphy

4. Les Français sont crades

Selon l’Anglais moyen, le Français serait un gros crado qui ne prendrait une douche qu’un jour sur deux. Cette étude, régulièrement mise en avant par les médias britanniques, rappelle que nous ne serions que 47 % à nous laver tous les jours contre 70 % chez les Anglais. Il paraîtrait même que ce serait pire niveau sous-vêtements, puisque en France, 50 % des hommes et 25 % des femmes n’en changeraient pas tous les jours. Sans parler de ceux et celles qui n’en portent pas.

Source photo : Giphy

5. Les Français sont individualistes

Alors qu’à les entendre, les Anglais eux, seraient parvenus à préserver ce lien social et fraternel grâce à ces failles spatio-temporelles qu’ils appellent les Pubs. Des chapelles qui réunissent chaque soir leurs ouailles à la fermeture des bureaux, histoire de venir communier entre frères, et rappelle que le goulot après le boulot, c’est quand même super important.

Source photo : Giphy

6. Les Français(e)s sont maigrichon(e)s

C’est sûr que, comparé aux Anglais, on ne peut clairement pas rivaliser en termes de tour de hanche. Binouze oblige. D’ailleurs, les Françaises sont actuellement les femmes les plus sveltes d’Europe avec un indice de masse corporelle de 23,2, contre 26,2 pour les Anglaises (au-delà de 25, on est considéré en surpoids). Le plus drôle c’est que paradoxalement, plus de la moitié des Françaises se trouvent trop grosses, alors que du côté du Royaume-Uni, elles se considèrent juste parfaites !

Source photo : Giphy

7. Les Français sont vantards

Que ce soit au niveau de la bouffe, des vins, de la culture ou de la mode, les Français auraient la fâcheuse tendance de penser que tout le monde les envie. Et comme la modestie ne fait pas partie de nos gênes latins, nous aurions une certaine facilité à se la péter. Ce qui renforce sans doute encore un peu plus, le sentiment d’infériorité des Anglais à notre égard…

Source photo : Giphy

8. Les Français sont bagarreurs

Il n’y a pas qu’au rugby qu’on se met régulièrement sur le pif avec nos voisins britanniques. Rappelons que l’Angleterre existe en partie grâce à la France et à la victoire en 1066 de Guillaume le Conquérant, Duc de Normandie, sur les troupes d’Harold, dernier Roi saxon. Malgré, ou à case de cette génétique commune, les deux pays se sont copieusement rossés depuis 1000 ans. A côté, le Brexit, c’est la 3ème mi-temps.

Source photo : Giphy

9. Les Français sont des voleurs

Ne vous étonnez pas si, dans des boutiques anglaises, vous tombez sur des petites affiches rédigées en français avec des messages comme : « Sachez qu’on vous observe » ou « Entrée interdite aux chiens et aux Français » (affiche vue dans le Kent). C’est que vous n’êtes pas le premier Français à passer dans le coin, et à repartir sans payer. Un peu l’inverse de ce que les Britanniques ont tenté de faire en quittant l’Union Européenne.

Source photo : Giphy

10. Les Français sont des bons coups

Le cliché vaut aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Les Anglais(e)s considèrent que les Français(e)s sont certes plus romantiques, mais qu’ils passent à la pratique également plus souvent qu’ailleurs. Selon une étude anglaise, nous ferions l’amour 137 fois par an, contre 119 du côté de ces petits joueurs britons. Rappelons juste au passage, que la quantité et la qualité ne sont pas toujours liées et que seulement 23 % des Français se déclareraient satisfaits sexuellement.

Source photo : Giphy

Si seulement, les Anglais savaient ce qu’on pense d’eux !

Source : telegraph.co.uk