Bon. De base, le cimetière, on s’y rend le moins possible (idéalement une seule fois) et ce n’est clairement pas l’endroit le plus adéquat pour organiser un petit pique-nique. Mais ce n’est pas parce que des milliers de cadavres hantent le sol qu’il faut forcément que l’on y trouve des poltergeists. Et pourtant…

1. Le cimetière de Greyfiars Kirkyard à Edimbourg en Écosse

Là, on est sur du lourd. Au 17ème siècle, George « Bluidy » Mackenzie, avocat bien perché s’amuse à torturer (et tuer) plusieurs milliers d’opposants au roi Charles II. La plupart de ses victimes étaient emprisonnées dans la prison avoisinant au cimetière. Leur bourreau y fut enterré. Mieux encore, il « repose » dans un mausolée directement relié à l’ancien bâtiment dans lequel il commettait ses atrocités. Bon jusque là, c’est un peu glauque mais rien de bien effrayant. Seulement en 1999, un sans-abri décide de pénétrer dans la sépulture de Georges Mackenzie pour s’y réchauffer. Et il semblerait qu’il ait, par la même occasion, libéré l’esprit de ce dernier. Mais attention, on n’est pas sur un petit fantôme mignon qui fait tomber des objets et claquer des portes. Non, non. Ce poltergeist est violent : des visiteurs furent mordus, poussés par terre, blessés et certains y auraient même perdu connaissance. En 2006, on recensait près de 450 attaques. Soit cet esprit se fait foncièrement chier, soit il n’a pas réussi à calmer son penchant pour la torture. Et franchement j’y foutrais pas les pieds.

Crédits photo (creative commons) : Carlos Delgado

2. Le Cimetière de Stull dans le Kansas (États-Unis)

Ce cimetière alimente bien des fantasmes, et ce depuis de nombreuses années. Construit au tout début du 20ème siècle, on affirme très tôt que le maire du village a conclu un pacte avec le diable, l’autorisant ainsi à se manifester durant l’équinoxe de Printemps et le jour d’Halloween (étonnant, n’est-ce pas?). Certains relatent des expériences terrifiantes au cours desquelles ils auraient été immobilisés par un vent glacial dans la chapelle attenante, incapables d’avancer. D’autres ont remarqué, par le passé, des faits notoires tels que des des crucifix se déplaçant de manière aléatoire. Il faut dire qu’avec le temps, ce lieu a attiré bien des adeptes du surnaturel s’adonnant à des séances de satanisme en pleine nuit, pour peu que l’un d’entre eux ait buté sur une tombe… Les curieux ont longtemps abondé à Stull, souvent lycéens et étudiants. Encore aujourd’hui, il attire bien du monde, et ce malgré le fait que la Chapelle se soit effondrée du jour au lendemain, sans l’ombre d’une explication… Bon d’accord, une des façades a été détruite par la tempête.

Crédits photo (creative commons) : Ayleen Gaspar

3. Le Cimetière de la Résurrection à Justice dans l'Illinois

Ce cimetière serait hanté par « Resurrection Mary ». Un jeune poltergeist qui arrête les conducteurs en voiture entre l’avenue Archer et la salle de bal de Willowbrook et leur demande de le déposer au cimetière de la Résurrection. C’est une jeune fille, elle est calme, silencieuse dans ses habits de soirée. Depuis 1930, plus de cinquante témoignages fortement étayés rendent compte de cette rencontre pour le moins perturbante. Son origine ? Une jeune fille prénommée Mary (sans blague) qui se serait violemment disputée avec son petit ami, un soir de bal et qui aurait décidé de rentrer à pieds dans la nuit noire. Percutée par un automobiliste qui n’a même pas pris le temps de s’arrêter, elle est morte sur le coup laissant ses parents inconsolables. Plusieurs accidents relatés dans les registres de la ville font état du décès d’une jeune Mary. Reste à savoir si comme le fantôme, cette dernière avait bien fait matcher ses chaussures avec sa robe de soirée (on a le sens de la mode ou on ne l’a pas.)

4. Le Cimetière de Bachelor's Grove à Chicago dans l'Illinois

Dans ce tout petit cimetière abandonné de Chicago – on y trouve uniquement 82 caveaux-, les apparitions sont nombreuses selon les habitants environnant. C’est ici que l’on aurait vu la « dame blanche » également surnommée « Madonna » (signifiant « Saint Vierge »)… Enfin bon, la meuf on la voit partout dans les quatre coins du monde. Donc soit il en existe une armée, soit les gars l’ont juste confondu avec une poutre. Mais bref, ce ne sont pas les seules apparitions qui ont eu lieu : certains auraient même aperçu UNE FERME ENTIÈRE. Les gars n’ont manifestement pas fumé que leur moquette…

5. Le Cimetière de Josefov à Prague

Situé dans le quartier juif de Prague, ce cimetière étroit, encastré dans une étroite ruelle est pourtant bien habités… par des morts. En effet, depuis 1439 y sont empilés d’innombrables tombes, plus de 12 000. On estime que ce lieu accueille près de 100 000 cadavres. Abandonné pendant plusieurs siècles puis redécouvert il y a plus de deux ans, ce lieu inquiétant (pour ne pas dire lugubre) ne laisse personne indifférent et nombreux sont ceux qui jurent avoir assisté à d’étranges manifestations. Faut dire qu’on doit être un peu à l’étroit là-dessous…

Crédits photo (creative commons) : Uoaei1

6. Le Cimetière de La Noria au Chili

Dans le cimetière de ce village minier abandonné connu pour son histoire macabre (d’esclavage et de travail forcé), les tombes sont ouvertes, profanées et on peut même y voir des restes de cadavre, des ossements vieillis. Certains affirment qu’à la nuit tombée, les morts se lèvent de leur tombe et se rendent dans la ville fantôme. On croiserait même dans les anciennes salles de cours, des triples redoublants. Et notamment ceux qui ont foiré leur épreuve de philosophie au bac. Flippant. Sachez que lors de l’émission « Destination Truth », l’enquêteur Josh Gates a capturé une apparition ressemblant à un jeune enfant s’évaporant dans le coin d’une rue. Et franchement, ça donne les frissons.

7. Le Cimetière de Saint Louis de la Nouvelle-Orléans

En Louisiane, cet ancien cimetière se découpe en trois parties et c’est dans le quartier français (represent) que l’on recense le plus d’apparitions surnaturelles. Là-bas, la « reine » du vaudou, Marie Laveau fut enterrée après que l’on ait retrouvé son corps décapité dans la plus haute tour de sa maison. Par la suite, nombreux furent ceux qui affirment l’avoir croisée à plusieurs reprises à proximité de ce cimetière. Mais elle n’est pas toute seule. Là-bas, on croise souvent le jeune Alphonse, un esprit esseulé qui prendrait la main des visiteurs et leur demanderait de le ramener chez lui et surtout de le tenir loin de la tombe de sa famille. Et puis, on ne veut pas spéculer, mais il y a également moyen de tomber sur le fantôme de Delphine Lalaurie qui aurait torturé plus d’une centaine d’esclaves laissés brûlés, mutilés et enchaînés dans ses appartements. Terrible.

Crédits photo (creative commons) : Bart Everson

8. Le Cimetière de "South Park Street" à Kolkota en Inde

Il s’agit du cimetière le plus hanté d’Inde : parmi les tombes de ces Anglais décédés souvent jeunes, l’on peut entendre de soudains chuchotements provenant des tombes environnantes. On ne sait pas trop ce qu’ils nous racontent mais de toute évidence, on préférerait qu’ils la bouclent sérieusement. Là-bas, les « baba » que l’on pourrait assimiler à des gourous utiliseraient certains des cadavres pour pratiquer la sorcellerie. SA FÉ PEUR.

Crédits photo (creative commons) : Giridhar Appaji Nag Y from Bangalore, India

Alors ? Tu flippes ?

Source Image : Carlos Delgago/Wikipedia

Source : List25.com