Ce soir, c'est le deuxième classico de la semaine. Le quatrième et dernier de l'année. On sait que ce statut de "classico" est parfois moqué tant il est vrai que les rencontres ne sont pas à la hauteur de l'engouement publicitaire. Pourtant, ce match d'ennemis a souvent offert des buts exceptionnels que nous vous proposons de redécouvrir ici. En espérant que ça inspire Zlatou et Dédé la Gigne pour nous faire du spectacle ce soir.

  1. Le coup de tronche stratosphérique de Boli en 93
    L'histoire est connue. Marseille vient de remporter la ligue des champions et joue un match décisif pour le titre face au PSG. À ce moment Marseille est sur un nuage que le but de Boli décrit parfaitement.

  2. La praline de Frank Sauzée en 1989
    Avant de nous les briser avec son accent dans FIFA, Franky la praline savait donner de la joie. Ce but inscrit à la dernière seconde a mis l'OM sur la voie du titre, son premier en 17 ans à l'époque.

  3. Le lob de fou de Pauleta
    "C'est un geste de génie !!". Comme d'habitude Gilardi résume bien la situation. Barthez a tout tenté, mais face à un geste technique comme ça on ne peut que s'incliner.

  4. L'enroulé laser de Pauleta en 2004
    Pauleta encore, qui décidément aimait bien emmerder le chauve le plus célèbre de France. Ce but venu d'ailleurs a été élu plus beau but de l'histoire du PSG par les supporters parisiens en 2008.

  5. La frappe de mule de Marco Simone en 1998
    "Maqué yé vou lé but j'ai driblé et yé marqué". Tout à fait Marco et il est loin d'être dégueu d'ailleurs, mais rend moi ma pizza.

  6. Le lob magistral de Waddle en 1989
    Une passe venue d'ailleurs de Di Meco pour Waddle qui conclut magnifiquement. L'OM de 89 est intouchable. C'est grâce à ce genre de geste qu'on a pardonné à Waddle son incursion dans la musique, par contre Bats on pardonne pas.

  7. Le solo de Ronaldinho en contre attaque
    Le PSG qui vient mettre 3-0 à l'OM au Vélodrome ça n'arrive pas tous les quatre matins. Avec Ronaldinho ça n'arrivera plus jamais, enfin, avec le PSG et les quasi-retraités on est sur de rien. Après une jolie relance de Leboeuf, Ronie sprinte et étale sa classe devant un Vélodrome bien silencieux.

  8. La patate sous la barre de Laurent Battles en 2004
    Et oui Laurent Battles au milieu de Boli, Pauleta et Ronaldinho ça peut surprendre. Mais chez Topito on aime bien les grosses frappes et celle-là est tout à fait notre style. Ce missile n'empêchera pas l'OM de perdre ce soir-là.

  9. L'éclair de Dhorassoo
    Vikash n'aura pas marqué l'histoire du football lors de son passage à Paris. Mais même avec un maillot "Pitch", il a une classe folle. Quitte à marquer un premier but cette saison, autant le faire en finale de Coupe face à l'ennemi héréditaire.

  10. Le touché magique de Maurice
    Florian Maurice, l'un des plus grands mercenaires de notre championnat, est passé par Lyon, Paris et donc Marseille. Et comme le PSG a pour spécialité de prendre des buts par ses glorieux anciens, Florian se plie au rituel et conclue avec sang froid l'ouverture de Pierre Issa.

  11. Avec des faux commentaires, c'est encore mieux :-)

C'est lequel votre préféré ?

Crédit photo : psgmag.net

Footeu-se dans l'âme ? On a déniché les gadgets les plus cool :