Tu es enceinte de plusieurs mois, et outre le fait de commencer à imaginer ta vie une fois le divin enfant né, tu commences aussi à imaginer quel genre d’accouchement tu aimerais avoir. Dès que ça devient plus clair dans ta tête, c’est le moment de faire ce qu’on appelle un « projet de naissance », pour que tout le monde sache ce que tu veux pour le jour J.

1. C’est une trace écrite de tes souhaits

En gros, c’est une lettre que tu écris pour l’équipe médicale qui t’encadre pendant ta grossesse et qui sera glissée dans ton dossier médical après validation, pour que tout le monde sache ce que tu veux ou ce que tu ne veux pas pour ton accouchement et les heures qui suivent. Un peu comme un testament, mais sans mourir, c’est pas mal.

2. Ça se transmet avant l’accouchement, c’est pas quand tu hurleras de douleur que tu pourras dire ce que tu veux vraiment

Oui parce que si tu te dis que c’est le Jour J, les pieds dans les étriers et en ayant des contractions toutes les 2 minutes, que tu vas pouvoir dire que tu ne veux pas d’épisio ou que tu veux accoucher à quatre pattes, c’est chaud. Tu seras sans doute bien occupée ailleurs pour transmettre sans hurler tes demandes particulières.

Source photo : Giphy

3. Ça te permet de créer un lien avec l’équipe qui t’entoure

L’avantage d’un projet de naissance, c’est que ça te permet de vraiment te connecter avec ceux qui vont t’aider à accoucher. Tu vas pouvoir dire ce que tu aimerais vraiment avoir comme genre d’accouchement et recevoir des conseils, des avis, des recommandations et du soutien.

4. Ça te donne un peu la sensation de contrôler ce qui se passe

Un accouchement peut vite devenir ultra angoissant quand tu ne sais pas à quoi t’attendre. En planifiant ça, tu peux avoir un peu de contrôle sur ce moment, en le faisant ressembler à ce que tu désires, sans qu’on t’impose quoi que ce soit, sauf si bien sûr il y a urgence, mais là c’est un autre sujet.

Source photo : Giphy

5. Quand on peut avoir le choix, autant le demander

On est pas obligée d’accoucher sur le dos les pattes en l’air, on est pas obligée d’avoir une péridurale, on est pas obligée de faire ça avec une grosse lumière aveuglante et 44 personnes qui assistent à la scène. Non, on peut aiguiller les médecins et sages-femmes sur ce qu’on souhaite, et ça peut être respecté le plus possible.

6. C’est une liste de souhaits, mais pas d’exigences

Bien évidemment, avoir marqué dans son projet de naissance qu’on refuse une césarienne est possible, mais pas forcément réalisable, s’il y a des complications médicales. La priorité dans un accouchement est que le bébé et la mère y survivent, donc s’il faut prendre des mesures urgentes qui ne respectent pas votre projet, elles seront prises.

Source photo : Giphy

7. Tu peux vraiment mettre plein de choses dedans

Pas de péridurale, pas d’épisio, accouchement dans l’eau, lumière tamisée, chant prénatal ou bien ta volonté que ce soit le père qui attrapent le bébé ou coupe le cordon, tout peut être noté et discuté avec l’équipe encadrante.

8. Les sages-femmes et médecins feront leur maximum pour le respecter

Même si certains points ne peuvent être respectés en fonction de la situation, ils feront leur maximum pour que tu puisses avoir l’accouchement que tu souhaites. Ils sont là pour t’aider à accoucher, pas pour accoucher à ta place.

Source photo : Giphy

9. Un projet de naissance ne définit pas la manière dont va se passer l’accouchement

Ça précise juste la façon dont tu veux le vivre. Personne ne peut prévoir à l’avance le déroulement d’un accouchement, il y a beaucoup trop de facteurs en jeu. Mais ce projet peut t’aider à voir certains points importants pour toi apparaître dans ce moment.

10. C’est ton accouchement, ton corps et ton bébé

Personne ne peut, sans ton consentement, t’obliger à subir médicalement ce que tu ne veux pas subir. Tu peux être conseillée, aiguillée, mais si tu ne veux pas que 12 sages-femmes différentes te fassent des touchers vaginaux pour mesurer ton col, tu peux le demander, c’est ton corps, tes choix.

Source photo : Giphy

Et vous, vous aviez fait un projet de naissance ? Il a été respecté ?