« Dis Jamy, c’est quoi un fjord ? Alors Fred, c’est très simple ! Un fjord consiste en une « bande » de mer qui s’avance dans les terres. Il s’agit ainsi d’une vallée qui fut érodée par un glacier. C’est pour ça qu’on en trouve surtout au nord, dans des pays comme la Norvège, même si, comme tu le verras dans ce magnifique top, il existe des exceptions. »

1. Milford Sound (Nouvelle-Zélande)

Ce spectaculaire fjord, celui que l’on appelle en Nouvelle-Zélande Te Wahipounamu fait office de véritable merveille naturelle. Avec 55 000 touristes par an, c’est l’un des sites les plus visités du pays. Si vous voulez vous faire une idée de sa beauté, vous pouvez le voir dans le film Alien : Covenant. On peut y randonner et s’y balader. C’est beau, c’est magique.

2. Nærøyfjord (Norvège)

Ben oui forcément la Norvège. Là-bas, les fjords, on aime ça. Difficile de faire son choix pour élire le plus beau de tous même si le Nærøyfjord remporte en général une large part des suffrages. Classé à l’UNESCO, d’une longueur d’environ 20 bornes, il est surnommé le roi des fjord. Voilà qui pose l’ambiance.

3. Geirangerfjord (Norvège)

Restons un peu plus longtemps en Norvège. Après tout, elle le vaut bien. Le fjord de Geirangerfjord donc, lui aussi inscrit au patrimoine mondial de vous savez quoi, est d’une beauté à couper le souffle. Et si on vous dit que les paysages de La Reine des Neiges ont été inspirés par ce fjord vous nous croyez ? Et bien vous pouvez parce que c’est vrai !

View this post on Instagram

Geirangerfjord, Norway

A post shared by Nature Geography (@thenaturegeo) on

4. Hardangerfjord (Norvège)

Encore la Norvège ? Et oui car comment zapper le Hardangerfjord ? Le deuxième plus grand de toute la Norvège et le quatrième sur un plan mondial. Connu des amateurs d’escalade et de randonnée, il est lui aussi très visité. On estime d’ailleurs qu’il est en partie responsable de la renaissance du tourisme dans le pays.

5. Misty Fjords (États-Unis)

Un parc naturel américain situé en Alaska, dans lequel sont organisées des excursions en bateau. Car comme bien souvent avec les fjords, c’est depuis les flots que l’on peut vraiment saisir l’ampleur du spectacle que Mère Nature nous offre. Ici, les falaises coulent à pic dans les eaux froides, alors que la forêt enveloppe le tout avec une prestance presque intimidante.

6. Ilulissat (Groenland)

Pas le plus accessible du lot mais le plus givré. Classé à l’UNESCO et menacé par le réchauffement climatique, comme tout ce qui est froid de nos jours, Ilulissat est l’un des grands pourvoyeurs d’icebergs de l’hémisphère nord. Il ne serait pas étonnant qu’il ait jadis largué l’iceberg qui causa le naufrage du Titanic.

7. Hvalfjördur (Islande)

Le pays de Björk compte 109 fjords. Et vu que là-bas, le moindre truc est magnifique, difficile de n’en sélectionner qu’un seul. Cela dit, celui-là est vraiment beau. Mais vraiment vraiment. Et en plus, on peut y voir des baleines. C’est tout de suite mieux avec des baleines.

8. Kenai (États-Unis)

Retour chez l’Oncle Sam, toujours en Alaska, avec ces fjords givrés, forts d’une quarantaine de glaciers. Les animaux sont nombreux et le spectacle permanent. Un site incontournable bien entendu.

9. Scoresby Sund (Groenland)

Il est là le plus grand fjord du monde ! 13 700 km2 s’il vous plaît ! Un site merveilleux à plus d’un titre. Un endroit également remarquable de part sa biodiversité. Après, c’est sûr qu’il y fait froid. Si l’hiver, le mercure descend en moyenne jusqu’à -21 degrés, on a déjà enregistré un beau -42,9 en 1966.

10. Sognefjord (Norvège)

Retour en Norvège avec le plus long fjord d’Eruope. Et c’est justement de part sa longueur, 201 km, que ce fjord est particulièrement populaire pour ses croisières. L’occasion de découvrir au fil de l’eau la grandeur du paysage mais aussi les villages. On peut également opter pour le train, en empruntant la ligne de chemin de fer Flam (et dire bonjour au capitaine au passage).

Pour l’autre Fjord, rendez-vous au rayon frais de votre supermarché…