Les films ont mis un certain temps avant de coordonner les sons et les images. De quoi rester bien concentrer sur ce qu'il se tramait en dehors des images. Vous nous voyez venir ? Pour vous, la crème de la crème des années 1930-1940-1950s. Un choix de 10 bandes originales par 10 compositeurs différents, héritiers de la musique romantique de Wagner, Brahms et R. Strauss notamment.

  1. Bernard Herrmann - Vertigo / Sueurs Froides (1958) : un des compositeurs les plus prolifiques de cette période ; il signe pour Hitchcock l'une des plus belles pièces du cinéma.
  2. Miklos Rozsa - Ben-Hur (1959) : Miklos Rozsa est un incontournable de l'époque classique (3 Oscars). Ce score haut en couleurs est peut-être le plus émouvant de tous. A écouter également, El Cid et Spellbound.
  3. Max Steiner - King Kong (1933) : la pièce maitresse d'un des plus grands compositeurs de l'âge d'or du cinéma hollywoodien (3 Oscars). Autant en Emporte le Vent, c'est lui aussi.
  4. Erich Wolfgang Korngold - The Adventures Of Robin Hood (1938) : une partition pleine d'action qui sied parfaitement au film d'aventures.
  5. Sergei Prokofiev - Alexander Nevski (1939) : une pièce maitresse symphonique par le génie de la musique classique.
  6. Alfred Newman - Wuthering Heights / Les Hauts de Hurlevent(1939) : cette musique romantique et pleine d'émotions est une des meilleures du genre. Alfred Newman reste l'homme ayant reçu le plus d'Oscars (9 à lui tout seul).
  7. Franz Waxman - Rebecca (1940) : Franz Waxman a bien sûr été oscarisé pour Sunset Bvd, mais cette pièces écrite pour le film d'Hitchcock est un parfait mélange de poésie et d'ambiance éthérée.
  8. Dimitri Tiomkin - High Noon / Le train sifflera trois fois (1952) : la partition oscarisée de l'un des compositeurs les plus productifs et décorés d'Hollywood (3 Oscars).
  9. Charlie Chaplin - City Lights (1931) : eh oui, Chaplin a écrit lui même sa musique (comme pour les Temps Modernes, d'ailleurs).
  10. Anton Karas - The Third Man (1949) : une partition à la cithare parmi les plus célèbres... à juste titre.

Et vous, vous en voyez d'autres?

Crédits photo (creative commons) : Pierdante Romei