Travailler dans une boutique érotique, ça doit quand même être plus marrant que de travailler dans un banal magasin de déco. La preuve, quand je travaillais chez Ikea j’ai essayé de conseiller les gens sur des lubrifiants et je me suis fait virer. Raison de plus pour envoyer désormais mon CV à tous les sex shop de France et de Navarre, à bon entendeur.

1. Tes parents viennent jamais te rendre visite sur ton lieu de travail

Ou alors c’est qu’ils pensaient que tu travaillais dans un magasin de farces et attrapes. Et à la limite ça peut passer, s’ils n’ont pas une connaissance approfondie de la gamme de sex toy que tu arbores sur ton présentoir.

2. Il y a pas de gamins chiants qui font du bruit

Par contre, il y a des gars trop lourds qui rigolent à chaque fois qu’ils lisent le mot « butt plug ». Haha, butt plug. C’est vrai que c’est énorme. Mais pas autant que cet énorme gode.

3. Tu te rends compte que tu n'es pas si pervers que ça

Bon OK pour ce qui est des tailles de gode tu commences à être dans une maîtrise semi-professionnelle, mais franchement comparé au gars qui vient avec un caddie pour le remplir à ras bord de vaginettes pré-pubères.

Source photo : Giphy

4. Tu aides les gens à se décoincer

Bah oui il faut prendre ça comme un truc marrant, en étant maître des sextoys tu contribues à épanouir la sexualité des gens. Alors pas de quoi culpabiliser quand tu donnes des conseils sur les cravaches à crochets et des godemichés en acier.

5. On va pas se mentir, c'est juste rigolo

C’est rigole ET coloré. En effet il est possible de contracter de syndrome de Stendhal au sein d’un sex-shop tant les couleurs sont acidulées et les formes affriolantes. Bref, en fin de compte c’est plutôt bonne ambiance de se la donner pépouze dans les rayons d’un sex-shop, plus que dans une boutique H&M cela va sans dire.

6. Tu peux tomber sur des gens que tu connais et créer un lien autour de leur secret

Techniquement si tu connais bien ta clientèle, tu dois être en mesure au bout d’un certain temps de maîtriser leurs petits kifs à chacun d’entre eux ce qui fait nécessairement de toi un maître du monde.

7. Si tu as un enfant, tu dois pas participer à la journée « emmener son enfant au travail »

Au moins tu es sûr.e que tu pourras y couper à cette obligation sociale et éducative qui te dégoûte au plus haut point puisqu’elle te force à avoir des contacts avec ton enfants alors que tu l’as même pas voulu.

8. Tu peux tester des produits gratuitement

OUPS, on vient de me dire dans l’oreillette que ce n’est pas vrai.

9. Tu peux draguer plus facilement

C’est pas compliqué si tu sens qu’il y a une possibilité, le simple fait que vous soyez tous les deux dans un sex-shop suffit à enclencher un début de drague potentielle. Le cadre ne peut que vous aider à brûler les étapes et surtout à vous assurer que le ou la draguée ait à peu près les mêmes perversions sexuelles que vous.

10. Tu as des horaires plutôt alternatifs

L’avantage principal dans un sex shop c’est que les horaires ne sont pas totalement conventionnels parce que la clientèle ne se rue pas forcément le lundi matin à 9h30 pour se procurer le dernier gode à la mode. Ça peut avoir des désavantage de vivre en décalé mais au moins tu dors le matin et ça ça fait plaisir.

Racontez-nous vos histoires de sex shops, ne soyez pas gênés ! Ou, si, soyez peut-être un tout petit peu gênés quand même. Merci.