Les enfants c’est sympa c’est tout mignon, tout beau tout propre, mais bon c’est vrai que question fun, c’est pas vraiment ce qu’on a fait de mieux. Et pourtant comme tous les jeunes parents qui se respectent, on a parfois envie de garder un semblant de vie sociale quand bien même on est embarrassé d’un moutard dans les bras. Alors OK on comprend que tu ramènes ton gosse en soirée. Mais mettons-nous d’accord, c’est vraiment un truc grave relou.

1. Tes amis ne s'en réjouissent pas forcément

C’est sympa Bernard de vouloir maintenir ta vie sociale en ramenant tes mômes en soirée plutôt que de te priver de venir, c’est sûr on est content hein. Mais bon, si ça veut dire qu’on doit fumer au balcon et pas dire de gros ça pète un peu la soirée.

Source photo : Giphy

2. Ton gamin boit que de la limonade, BONJOUR L'AMBIANCE

C’est vrai qu’on n’est pas sur l’autoroute du LOL avec un énergumène pareil qui partage même pas une petite coupette. Rien de tel pour te faire bien culpabiliser. Super. Merci. Au revoir.

3. Et du coup toi aussi...

Bah oui parce que tu sens bien que ça la fout mal si tu bois pas la même chose que le gosse, c’est sûr ça fait pas convivial. Bon après tu peux commencer à craquer au bout d’un ou deux litres de limonade quand tu commences à avoir une crise d’acidité dans l’estomac.

4. Mais tu finiras quand même probablement torché

La limonade, ça va deux minutes. Allez une petite bière. Oh allez on dira jamais non à un verre de côtes-du-rhône. Deux ? Bon d’accord mais c’est tout. Ah tiens, vous avez du vin naturel ? je me demande ce que ça a comme goût ! Vraiment juste une doigt de Tequila. De l’eau ? Boah j’ai déjà essayé, franchement c’est pas ouf.

Source photo : Giphy

5. Tes amis vont te juger

D’abord ils te jugeront parce que tu ne bois pas et que tu es totalement centré sur ton enfant et que c’est relou. Ensuite ils te jugeront parce que finalement, tu as fini par craquer et par te livrer à une performance d’ivresse légèrement gênante.

6. Tes enfants vont te juger

Pas aujourd’hui, pas demain, mais dans 10 ans quand il seront ado et qu’ils trouveront plus du tout ça cool de sortir en soirée avec leurs parents. Sales gosses. Faites des mômes, tiens.

Source photo : Giphy

7. Tu vas te juger

A force de tant de jugement venu de part et d’autre de ton entourage, il est donc logique que tu finisses par te juger toi-même le lendemain. Mais rassure-toi, enfant ou pas enfant, il est rare qu’on se réveille avec de la bave rosie par le vin sur l’oreiller en se disant qu’on a accompli quelque chose de grand la veille en finissant dignement la dernière bouteille.

8. Pour peu que ton môme soit bon à l'école, il te foutra toujours la honte en te corrigeant quand tu diras une connerie

Le souci avec tes enfants c’est qu’ils sont super bons élèves. Contrairement à ce que tu as pu être. Certes tu devrais t’en réjouir. Mais quand tu te feras voler la vedette par Ninon et Nina qui récitent par cœur l’intégrale de Rimbaud, tu auras un peu les boules que tes potes ne t’écoutent plus raconter ta dernière galère de photocopieuse au boulot.

9. Quand tu rentreras ivre mort chez toi, il faudra coucher ton gosse et lui raconter une histoire avec une haleine avinée

Et contre toute attente, cette activité saine et ludique ne devrait aucunement diminuer l’impact de ta gueule de bois le lendemain.

Source photo : Giphy

Et si tu penses qu’au contraire c’est super cool de ramener ses gosses en soirée, sache que notre schizophrénie latente nous a déjà poussé à en énumérer les avantages.