une_cerveau_pub
Montage photo : topito

Bosser dans la pub ce n'est pas seulement boire des scotchs entouré de meufs canons façon Don Draper, non en vrai c'est surtout essayer par tous les moyens de donner très très envie au consommateur moyen (à savoir nous) de taper dans les économies de ses enfants pour acheter ce truc dont il n'a absolument pas besoin. Et pour ce faire, les mecs n'hésitent pas à avoir recours à tout plein d'astuces psychologiques.

  1. Répéter, encore et toujours
    Non pas en copiant-collant le message à faire passer (ça ne serait pas discret discret), mais plutôt en le reformulant de moult façons, de sorte qu'il finisse par rentrer dans le crâne bien dur du gentil consommateur que nous sommes.
  2. Mettre le consommateur sur un piédestal
    Il a en effet été prouvé que le consommateur était plus prompt à balancer son pognon par les fenêtres quand la marque lui donnait l'impression qu'il était quelqu'un d'unique, un client pas comme les autres qui avait le droit à des services pas comme les autres. Faites un tout petit peu attention, vous constaterez que toutes les marques, même les plus pourraves, utilisent cette petite astuce bien fourbe.

    tumblr_n0ht76db0m1qd8ezvo2_r1_500
    Source photo : rebloggy
  3. Donner pour recevoir
    En psychologie, on parle du concept de réciprocité. Traduction : si une personne vous rend un service, vous aurez tendance à vouloir lui en rendre un en retour (sauf si vous êtes une sale enflure, mais ça c'est un autre problème). C'est en se basant sur ce concept que de nombreuses marques offrent à leurs clients des bons de réductions et autres goodies, dans le but de les fidéliser et de leur donner envie d'acheter en retour de ce petit service.
  4. Faire autorité
    En petits soumis que nous sommes, nous avons naturellement tendance à obéir aux figures d'autorité de notre société (parents, patrons, experts). C'est notamment pour cette raison que nos amis pubards calent dans tous leurs spots publicitaires des spécialistes de tout et n'importe quoi qui nous assure que notre vie ne sera plus jamais la même si on choisit ce dentifrice exceptionnel qui lutte activement contre la plaque dentaire.
  5. Jouer avec les couleurs
    Car figurez-vous les amis que les couleurs influent sur notre cerveau et donc sur notre façon de consommer. Utiliser telle ou telle couleur pour votre logo par exemple, changera la perception qu'en aura le consommateur. A titre d'exemple, le rouge incarne l'autorité et retient notre attention, quand le noir symbolise l'intelligence et le vert, la santé et l'argent. Pour ce qui est du bleu Topito, il symbolise la confiance. C'est vrai que c'est tout nous.

    couleur
    Source photo : dollzi
  6. Miser sur l'engagement
    L'individu lambda est fidèle (à une marque tout du moins). Par conséquent, si la marque en question maintient des prix plus ou moins raisonnables, il n'ira a priori jamais voir ailleurs. Et plus il aura été longtemps fidèle à cette marque, moins il ira voir ailleurs. Eh oui, c'est pour ça que vous continuez à payer un forfait beaucoup trop cher et sans 4g alors que vous pourriez avoir le même moitié moins cher chez n'importe quel autre opérateur. C'est moche.
  7. Créer le manque
    Comme l'a démontré Robert Cialdini, la rareté augmente la demande. Par conséquent, plus l'offre est limitée, plus les clients potentiels auront envie d'acheter rapidement, afin de ne pas passer à côté de cette occasion supposée. C'est pour cette raison que lorsque vous faites votre shopping en ligne vous voyez souvent écrit "dépêchez-vous, plus que deux exemplaires en stock !".
  8. Avoir l'air sympatoche
    Oui, bon c'est assez logique, mais on aura globalement plus envie de donner notre argent à une marque que l'on aime bien, plutôt qu'à une que l'on déteste. Là où c'est plus compliqué pour les monsieurs du marketing c'est de savoir comment avoir l'air sympa, sachant que sympa ne veut pas forcément dire gentil. Vous pouvez en effet avoir une très bonne image de marque tout en ayant une stratégie très offensive.

    giphy
    Source photo : giphy
  9. Utiliser notre cohérence
    Également démontré par Robert Cialdini, ce principe repose sur le fait qu'une personne continuera dans la même direction, même si le contexte change, et ce par souci de cohérence. Autrement dit, si vous vous êtes mis en tête que vous alliez acheter tel ou tel produit et que son prix augmente soudainement, vous n'allez par forcément renoncer à l'acheter pour rester cohérent avec vous même. C'est qu'on peut être drôlement cons hein quand on veut.
  10. La preuve par la masse
    Influençables, nous avons tendance à nous dire que plus un produit a du succès plus il doit être bon/cool/chouette/génial/grandiose. C'est pour ça par exemple que l'on rentre plus volontiers dans un resto plein que dans un resto vide. Le problème c'est que les marketeux le savent bien et que du coup il font en sorte que leurs produits tout nazes soit un peu partout pour que nous ayons l'impression qu'en fait ils ont beaucoup trop la classe et qu'on les achète. C'est pas très gentil tout ça.

Et si vous aussi vous voulez manipuler votre prochain, c'est par ici que ça se passe.

Source : Creative guerrilla marketing, Siecle digital