Quand un a un enfant, outre le fait qu’on met le pied dans une longue période de couches, de diarrhée, de morve, de areuh, et surtout de solitude, on perd aussi beaucoup d’argent. Certes on touche des aides à la naissance (pas très élevées, ne rêvons pas) mais tout ce bordel représente un coût qu’on estime en moyenne à plus de 6000 € par an. Il faut donc apprendre à faire des économies, et voici nos conseils les plus avisés.

1. Ne pas lésiner sur la récup'

Le neuf ? C’est un truc de faible. Surtout quand tu as un enfant. Si tu as de la chance et que tous les potes ont déjà eu une horde de marmots, n’hésite pas à récupérer tout leur stock de fringues ça te fera toujours ça de moins à acheter. Les enfants ça pousse vite et tu n’as pas nécessairement le budget pour suivre les aléas de la mode.

Source photo : Giphy

2. Faire des achats assez raisonnés (mais pas assaisonné paske ça voudrait rien dire MDRRR)

Quand on surfe sur l’euphorie de la grossesse, il arrive qu’on se lâche un peu sur la carte bleue sans vraiment réfléchir à nos achats. C’est le meilleur moyen de faire n’importe quoi (un peu comme quand tu fais des courses alors que tu crèves la dalle). Fais des listes, refais des listes, et puis encore des listes, accorde-toi un temps de réflexion avant chaque achat, en as-tu réellement besoin ? Pas si sûr. Range-moi cette carte et va donc faire une sieste.

3. Se mettre à chiner sévère (mais pas des p'tites zouzes ou des p'tits gars mon frér)

Si tu n’es pas entouré de potes bardés d’enfants avec la dose de fringues et d’objets à te refiler, il te reste quand même d’autres options de récup’. pour cela tu peux fouiner dans les recycleries, les braderies, les points de vente Emmaüs, le Bon Coin, ou même Price Minister peuvent offrir des alternatives d’achats moins onéreuses. Bref, globalement, fais ton deuil du « neuf ».

4. Prévoir une liste de cadeaux de naissance

Bon… Je valide très moyennement cette démarche, tout comme les listes de mariage ou d’anniversaire ou les cagnottes de cadeaux. Mais force est de constater que c’est quand même bien pratique de cadrer les ardeurs d’achats de tes amis ou de ta famille. Tu n’es pas obligé de faire une sélection shopping à 500 € l’article mais juste indiquer de quoi tu as besoin exactement histoire de pas avoir 92 body et zéro poussette par exemple.

Source photo : Giphy

5. Prendre le temps de comparer les prix et soyez à l’affût des soldes (shoppiiiiiiing)

Oui bon c’est certainement pas une idée révolutionnaire mais on ne le dira jamais assez, à moins d’avoir le budget de Kate Middleton, il est vivement conseillé d’être à l’affût des promotions et de tout ce qui cassera les prix originaux de ce que tu souhaites te procurer. C’est pour cette raison qu’il vaut mieux s’y prendre à l’avance pour organiser ses achats (enfin pas avant que tu ne tombes enceinte non plus hein).

6. Faire des achats en gros (mais pas b'soin de prendre de poids tsé)

Durant les neuf premiers mois de ton enfant, tu vas utiliser en moyenne 200 à 250 couches par mois. Il serait donc judicieux de ne pas acheter tes couches à la pièce.

7. Fais un max de trucs tout seul comme un grand (vazi j'parle pas de masturbation lààà)

Pour faire des économies, rien de tel que le « do it yourself » quand tu as le temps du moins. Ça commence avec la bouffe, tu feras plein d’économie en préparant des purées maison toi-même et ce sera sans aucun doute meilleur pour le mioche que les purées déjà préparées. Pour le reste c’est pareil, fabrique tes meubles, couds tes vêtements, bref fais en fonction de tes capacités.

Source photo : Giphy

8. Organiser une baby shower (mais attention en vrai c'est pas une douche aïe aïe aïe !!!!!!)

Même si ce genre de réception laisse souvent le fun dans la cuvette des toilettes, on peut aussi la renommer histoire de ne pas avoir trop envie de se suicider comme par exemple « Beuverie chez moi, vous aurez tous le droit de vous bourrer la gueule et je serai la seule à avoir le droit de dégueuler ». Toujours est-il que ce type d’événement devrait te permettre de fructifier les achats inhérents à cette coûteuse naissance.

9. Utiliser l'eau du bain pour nettoyer tes salades

Il n’y a pas de petites économies. Bon prenez quand même des antibiotiques avec votre repas au cas où.

10. Utiliser son caca comme engrais pour tes plantes

Etre économe c’est aussi avoir un sens aigu de l’écologie et pour cette raison il faut savoir utiliser toutes les ressources naturelles pour subvenir à ses besoins.

11. Le tri sélectif ou le compost si vraiment vous êtes très écolos

En effet, toutes les matières organiques peuvent passer au compost. Certes on déconseille d’y mettre du pain et de la viande mais sache que si tu veux te débarrasser de ton bébé parce qu’il te coûte trop cher, tu peux tout à fait le glisser dans le bac à compost en cours de maturation.

12. Prendre la pilule putain !

On ne le dira jamais assez.

Source photo : Giphy

Sinon j’ai pas de parents, pas d’enfant, et je suis très très riche, donc si vous être plus que moi confronté aux dépenses liées à la fécondité, n’hésitez pas à nous en faire part.