C’est la fin du mois, t’as plus rien dans les poches, un vieux reste de pâtes dégueu dans ton frigo, un fond de pot de moutarde et un yaourt périmé de trois semaines. Désespoir. Si toutefois tu en as marre d’avoir la dalle, il existe quelques astuces de crevards pour se nourrir sans lâcher un kopeck.

1. Faire des dons du sang

Pas tous les jours bien sûr, sinon tu n’auras plus assez de sang et tu seras mort, et si tu es mort tu pourras plus manger du tout, en revanche bonne nouvelle, tu feras plein d’économies.

Source photo : Giphy

2. Les fins de marché

Sache que j’ai personnellement adopté cette pratique et bouffé de la salade, des haricots verts, des asperges, et des tomates à l’œil pendant quelques semaines. CREVARD POWER. Il faut juste trouver le bon moment pour faire ton marché : juste après que les commerçants ont quitté les lieux et avant que les éboueurs ne nettoient tout. Tu peux aussi proposer ton aide aux vendeurs pour débarrasser l’étalage et récupérer quelques invendus. C’est beau, non ?

3. Se faire un festin de plantes dans les parcs

Pas forcément les squares parisiens dont les plantes menacent d’être imbibées de pisse de chien (quoique ça donne un peu de saveur) mais on peut trouver en forêt ou dans les parcs une cinquantaine de plantes comestibles. Dans les basiques faciles à reconnaître, pâquerettes et pissenlits sont les plus sûrs. Les plus connaisseurs naturalistes peuvent opter pour la benoîte urbaine, la stellaire ou la cardamine hérissée. Bon, je t’avoue que ça n’égale en rien une bonne côte de bœuf, mais t’es en dèche ou t’es pas en dèche ?

Source photo : Giphy

4. Boire un coup dans un resto qui offre le couscous

A Paris, il y en a plusieurs qui proposent les mercredis et vendredis un couscous aux consommateurs du bar. Du coup, il te faut quand même quelques euros pour te payer une pinte mais tu peux après te remplir la panse comme il se doit. En revanche le problème est que souvent tu commences à boire une bière, du coup tu n’as plus faim du coup tu bois une deuxième bière, du coup tu payes cher un bar et en fait tu manges pas.

5. Faire pousser tes propres pommes de terre

Certes, c’est un peu chaud quand tu vis dans une chambre de bonne mais ça reste le meilleur moyen de manger sans raquer. CREVARD POWER. Mais bon c’est quand même un peu mieux si tu as un balcon.

6. Manger des bouts de pain en échantillon dans les boulangeries, et rien prendre avec

Tu seras probablement moins respecté/e par ta boulangère, à la limite change de quartier pour appliquer cette astuce de niveau crevardise maximal.

7. Ressortir de ta poubelle le pain rassis

On a tendance à jeter les quignons de pain le lendemain de l’achat quand ils sont durs comme des briques. Mais c’est une erreur, le pain remis au four une fois est encore aussi bon. EH BAH OUAIS CA VOUS LA COUPE HEIN ?

Source photo : Giphy

8. Devenir Freegan

Sachant que cette philosophie de vie cumule déjà un peu toutes les précédentes astuces puisque le principe consiste à se nourrir que gratuitement par le biais d’entraide. Si tu deviens un vrai militant freegan, au moins tu es sûr de ne plus être en galère de tune puisque tu ne sortiras plus jamais un centime pour manger. LOGIQUE.

En fait le meilleur moyen de pas être à sec au milieu du mois c’est encore de pas gaspiller et de remplir un peu plus intelligemment ton frigo.


Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :