Que ce soit le matin ou le soir, tu aimes bien avoir ta petite place assise dans le métro. Mais ce qui est chiant, c’est qu’il existe des règles où il faut laisser sa place aux femmes enceintes, aux personnes âgées, aux mutilés de guerre etc… Mais toi, comme tu es une petite enflure, tu veux quand même poser ton cul, alors voilà quelques astuce pour montrer que tu es bien fini à la pisse.

1. Faire semblant de dormir

Tu peux aussi dormir pour de vrai, mais c’est encore plus bâtard si tu fais semblant de roupiller.

2. Faire semblant d'être ivre

Tu peux aussi ne pas faire semblant et te coffrer 4 packs de 12 afin de poser galette dans tout le wagon.

3. Faire semblant de ne pas écouter

C’est une astuce que tu faisais en cours ça, genre tu bossais à fond et tu ne pouvais pas entendre le prof t’appeler. Là c’est pareil.

Source photo : Giphy

4. Faire semblant de s'être foulé la cheville comme les footballeurs

Tu vois Neymar ? Eh bien tu fais pareil. À peine on te parle ou on t’effleures, tu t’effondres sur le sol du métro en te tenant la cheville et criant la mort.

5. Graver ton nom sur le dossier du siège

« Il n’y a pas votre nom inscrit dessus à ce que je sache ? »

– Eh bien si.

Les autres 0, toi 1.

6. Manger des œufs durs ou du maroilles

Et puis fais toi plaisir, plus le frometon est vieux, mieux c’est.

Source photo : Giphy

7. Dire "non" à chaque fois qu'on te demande ta place

Simple, efficace, parfait pour les petites faims.

8. Privatiser le wagon

Ok c’est cher, mais ça vaut carrément le coup si tu veux que personne ne t’embête.

9. Être nu

Ok c’est un coup à choper toutes les maladies du monde et à finir en garde à vue, mais au moins tu as ta place. Il faut savoir ce que tu veux.

Source photo : Giphy

10. Coller ses fesses au siège

Avec de la glue, et pas de la colle UHU hein. « Écoutez c’est pas que je ne veux pas me lever, mais c’est que je ne peux pas. Ouais je suis désolé moi aussi. Hasta la vista. »

11. Porter une médaille du mérite de la 2nde Guerre mondiale qui a appartenu à ton grand-père pour faire croire que tu es un héros de guerre et que tu as le droit à cette place

En imiter une voix de vieux : « j’ai connu la guerre moi mon petit, alors tes petites demandes à t’asseoir, tu peux te les foutre dans le gosier. »

12. Tomber enceinte

Donner la vie et garder ta place dans le métro, c’est faire une pierre deux coups.