Moi j’aime bien les animaux. Et j’ai envie de les protéger parce qu’ils sont tout mignons. Et quand je vois les vidéos scandales des associations sur les abattoirs, les broyages de poussins et les vaches à hublot et bah j’ai envie de pleurer. Heureusement, notre planète compte parmi ses membres des gens super intelligents qui ont eu l’idée de recréer des produits du quotidien en skippant le côté maltraitance animale. Coucou les vegans.

1. La laine vegan

J’entends déjà vos critiques « Ouuuuui, mais le mouton a besoin d’être tonduuuuuuu ». Peut-être mais c’est plutôt les conditions d’élevage et de tonte qui dérangent. Et c’est pour ça qu’on peut désormais faire du tricot avec des pelotes de chanvre, de coton, de lin ou même d’ortie. Non mais franchement, c’est dingue le progrès.

2. Le cuir végétal

Deux entrepreneurs mexicains viennent d’inventer le cuir végétal fait à base de cactus pour contrer les effets négatifs du cuir synthétique (qui ne respire pas et qui est fait de plastique). Mais il existe aussi plein d’autres produits utilisables pour faire ce type de cuir comme le raisin, la pomme, le champignon, l’hévéa, le thé, l’algue et même l’ananas, qui est de plus en plus utilisé pour faire des chaussures. Finalement Bob l’Éponge aurait pu vivre dans une basket.

3. Les fausses fourrures

Bon perso, me balader avec la peau d’un animal mort sur moi, ça me tente pas de ouf. Mais si vous êtes vraiment en manque de poils sur vos manteaux, il existe des fourrures synthétiques ou en matériaux recyclés, mais aussi des fourrures vegan avec, par exemple, des résidus de plantes de maïs.

4. Les cosmétiques sans traces d'insectes

Les produits cosmétiques vegan ne sont tout d’abord jamais testés sur des animaux, ce qui est déjà un (très) bon point. Mais ils bannissent aussi les colorants issus des animaux comme les cochenilles écrasées qui donnent du carmin utilisé pour les rouges à lèvres et les fards. Heureusement, ça fait des années qu’on a arrêté de mettre de la graisse de baleine dans le maquillage. Encore heureux, tiens !

5. Les steaks végés

Alors déjà il y a les Behond Meat, des steaks totalement végé mais qui ont un VRAI (et c’est là que c’est super intéressant) goût de viande. Mais genre, un vrai de vrai. Et à côté, il y a les steaks végé aux petits légumes, au blé, ou encore au lupin. Mioum, mioum. Bon par contre, j’espère que ce paragraphe ne se fera pas censurer parce que depuis quelques semaines, on n’a plus le droit de dire steak pour des produits sans viande parce que ça fait pas trop zizir aux carnivores. Bon, chacun son combat.

6. Les substituts d'oeufs

Quand on voit certains élevages intensifs de poules, on a d’un coup beaucoup moins envie de se faire une petite omelette. Mais renoncer aux gâteaux, qui sont souvent faits à base d’œufs, ça peut être dur. Et c’est pour ça que les alternatives vegan sont là ! Entre l’aquafaba (l’eau des pois chiches) que tu peux monter en neige pour une mousse au chocolat, la compote de pomme pour remplacer les œufs dans un brownie, la banane écrasée pour des cookies ou les fécules de pommes de terre pour des moelleux, le choix est grand. Régalez-vous, ça me fait plaisir.

7. Les produits laitiers végétaux

L’industrie laitière ne produit pas toujours dans la perspective du bien-être animal. Et ça, les vegans l’ont bien compris, c’est pourquoi ils ont créé plein d’alternatives. Au niveau du lait avec l’amande, la noix de cajou, les noisettes, le riz, mais aussi au niveau des crèmes fraîches, à base de coco, de soja ou d’avoine, des beurres avec l’amande ou l’huile de coco, ou encore des fromages à base d’oléagineux ou de levure de bière maltée.

8. Les algues

Pour lutter contre la surpêche, des gens ont inventé des recettes incroyables de fich and chips à base d’algues et on n’y voit que du feu. Les bâtonnets frits de poissons malades, c’est surcôté.

Mais vous inquiétez pas, les vegans sont aussi des gens très drôles avec assez d’auto-dérision pour qu’on puisse gentiment se moquer d’eux. Parce qu’en vrai même si on les trouve un peu bêtes de se priver de saucisson, le monde serait bien différent si tout le monde était vegan.

Sources : Brightside, Alternativi, BFMTV, Vegan pratique, RTBF, Modeintextile, Veg Actu, BBC, Femme Actuelle.