PicMonkey Collage

Crédits photo (creative commons) : Topito

Moins de 50 ans au compteur, voici une liste d’albums qui servait à nourrir le mange-disque à l’époque. Le tout de façon totalement subjective et pas du tout exhaustive. Début de l'année 1966, la plupart des grands disques sont sortis pour les fêtes de Noël mais il y a quand même de beaux restes, la preuve.

    1. The Supremes - I Hear a Symphony (sortie le 18 février 1966)
      De la Northern Soul pur sucre, sortie tout droit des usines Motown pour le plus grand bonheur de tous.
      Recommandé: I Hear a Symphony, My World Is Empty Without You

    2. John Coltrane - Ascension (sortie en février 1966)
      Le saxophone fou de John Coltrane pour un unique morceau-album qui court sur ses deux faces (bien avant les morceaux de 23 minutes de rock progressif). Et toujours cette sensation de ne pas savoir où on va, mais de vouloir y aller à tout prix.
      Recommandé: Ascension

    3. Simon & Garfunkel - Sounds of Silence (sortie le 17 janvier 1966)
      Paul et Art nous chantent le son du silence. Ça parait assez con sur le papier, mais c'est juste magnifique. Par contre, c'était déjà sorti en 1964 en version unplugged. Et comme ici on aime la nouveauté je choisi April Come She Will comme extrait.
      Recommandé: April Come She Will, I Am a Rock, The Sound of Silence

    4. The Spencer Davis Group - The Second Album (sortie en janvier 1966)
      Deuxième album du groupe du petit génie de la guitare Stevie Winwood qui signe là le plus gros tube du groupe avec Keep on Running.
      En plus le reste est à l'avenant.
      Recommandé: Keep on running, Let Me Down Easy, This Hammer

    5. Them - Them Again (sortie le 21 janvier 1966)
      Deuxième album du groupe de l'Irlandais hurlant, Van Morrison, avant de faire une carrière solo et de mettre des cuivres partout même si il y a déjà du pipeau sur Don't you know. Pas d'hymne à la Gloria, mais toujours bien rugueux.
      Recommandé: Call My Name, Don't You Know, It's All Over Now Baby Blue

    6. Gordon Lightfoot - Lightfoot! (sortie en janvier 1966)
      De la folk qui fleure bon le Greenwich Village à New York, lieu d'enregistrement du premier album de Gordon Lightfoot.
      Recommandé: Long River, Rich Man's Spiritual

    7. Dean Martin - Somewhere There's a Someone (sortie en février 1966)
      Le grand Dean Martin qui a vraiment l'air plein comme une cantine, dans le clip tourné dans le cadre de son show de l'époque.
      Recommandé: Somewhere There's a Someone

    8. The Bobby Fuller Four - I Fought the Law (sortie en février 1966)
      Du rock sixties interprété par Bobby Full et son groupe. Destin tragique puisque ce dernier sera retrouvé assassiné dans un parking quelques mois après la sortie de cet album. I found the law sera repris et popularisé par les Clash en 1977.
      Recommandé: I Fought the Law

    9. Paul Revere & the Raiders - Just Like Us! (sortie le 3 janvier 1966)
      Du rock made in 1966. Just Like Me est juste une énième resucée de Louie Louie des Kingsmen. Sympathique.
      Recommandé: Just Like Me, Steppin' Out

    10. Ray Charles - Crying Time (sortie en février 1966)
      Une succession interrompue de ballades lacrymales sans surprise. En même temps c'était marqué dessus. Pas du grand Ray Charles, mais bon quand même.
      Recommandé: No Use Crying

    On vous laisse avec ce petit moment de nostalgie.

    Un top signé Arnold Layne

    Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :