C’est un fait, jour après jour on vieillit. Chaque minute qui s’écoule dans le sablier de notre vie nous rapproche inéluctablement de la mort. C’est à dire que là, le temps que vous lisiez ce top, bah à la fin vous serez plus proche de la mort qu’au début. Sauf si vous mourrez en lisant le top (je vais essayer de pas faire de fautes pour vous préserver, promis). Mais à partir de quel âge tel ou tel truc commence à se barrer en cacahuète ? Par exemple à partir de quel âge on commence à utiliser l’expression « se barrer en cacahuète » ?

1. On apprend moins bien les langues étrangères après 17 ans et demi

Attention, on n’a pas dit que c’était mort, mais juste que c’était plus facile d’apprendre des langues étrangères jusqu’à cet âge-là. En gros, bosse bien tes cours de LV1 et LV2 parce qu’après le bac, tu n’auras plus que Netflix comme espoir de t’initier aux langues étrangères.

Source.

2. A partir de 35 ans, on a franchement moins d'ovules

Perso, je n’aime pas parler du concept d’horloge biologique, parce que d’une part c’est un peu bidon (même si c’est plus compliqué, on peut avoir des enfants après 40 ans) et ça ne concerne pas que les femmes (cf. point suivant). Toujours est-il que le nombre d’ovules baisse avec le temps et ça c’est une vérité empirique. On est au top à la puberté avec nos 2 millions d’ovules, puis leur nombre baisse année après année en étant réabsorbés par le corps à chaque cycle menstruel. On passe donc à 25 000 ovules à partir de 37 ans dont la qualité laisse à désirer.

3. La qualité du sperme faiblit à partir de 25 ans

Eeeeeeh oui ! les hommes ne sont pas épargnés par le vieillissement de leur semence. En gros pour vous donner une idée, la fertilité baisse en moyenne de 2 % par an à partir du 25e printemps (ou hiver) de l’homme, indépendamment de l’âge de la femme.

Source.

4. A partir de 45 ans, pour le père, les risques d'autisme chez l'enfant sont multipliés par 3

Et donc s’il y a des hommes qui veulent à tout prix planter leur graine malgré leurs rides, cela peut aussi avoir des conséquences sur l’enfant. Risque d’autisme, d’hyperactivité et de troubles bipolaires… Donc finalement, est-ce qu’on ferait pas mieux de se dire que tant pis, on aura pas de gosses et c’est pas un drame ?

Source.

5. A partir de 40 ans, on ne perd plus ses graisses comme avant

Le métabolisme est vraiment traître. Déjà passé 30 ans tu vois que ça commence à chier dans la colle. Enfin pas concrètement, mais disons que tu sens qu’une couche de gras enrobe subrepticement ton corps. A partir de 40 ans le problème c’est que tu perds de la masse musculaire, or c’est cette masse qui te permet de dépenser de l’énergie c’est pourquoi on ne perd plus autant de poids quand on fait du sport.

Source.

6. Notre vision baisse sérieusement à partir de 40 ans

Faut dire qu’au départ on commence avec une vision toute pourrite. Il faut attendre qu’on ait atteint 12 mois pour avoir une vision à peu près digne de ce nom. Et là faut en profiter pendant 39 ans parce qu’à partir de 40 ans, ça repart en couille. Entre l’hypermétropie, la presbytie et l’opacification cristallin, tes yeux finissent par ressembler davantage à des grattons qu’à des globes oculaires.

Source.

7. On ne perçoit plus des sons super aigus après 20 ans

C’est comme ça que certaines personnes très mal intentionnées se sont amusées à diffuser des sons ultra aigus que seuls les moins de 20 ans pouvaient percevoir afin qu’ils ne traînent pas dans certains quartiers. Et pour cause, si l’on ne perçoit plus de sons ultra aigus à partir de cet âge, c’est surtout à partir de 60 ans qu’on devient totalement bouchés en perdant en moyenne 0.5 à 1 décibel d’audition par an, en particulier pour les hommes, les femmes ont en général une dizaine d’années devant elles.

Source.

8. On devient plus con à partir de 24 ans

Bon alors attention, je précise : on ne perd pas de neurones à partir de l’adolescence contrairement à une idée reçue. On naît avec un stock de neurones qui certes diminue avec le temps de manière très insignifiante, et de manière plus significative à partir de 50 ans. Toujours est-il que des chercheurs canadiens ont montré que nos capacités cognitives diminuaient à partir de 24 ans. Mais bon, l’étude ne prend pas en compte un tas de paramètres comme la classe sociale, les études, l’état de santé etc. donc on se permet de douter quelque peu du résultat. Et je dis pas ça parce que j’ai plus de 24 ans. GNEU.

Source.

9. On ne tolère plus l'écoute d'une chanson de M. Pokora après 13 ans

Triste constat pour le chanteur (et bientôt futur acteur, hâte).

10. Selon une étude, on commence à vieillir dès la naissance

Enfin bon vous savez, les études… On leur fait dire tout et n’importe quoi.

Mangeons nos morts.