snowwhite

Dans l’imaginaire collectif, Disney c’est l’amour, la paix, l’innocence et la bonté. Mais penchons nous un peu plus attentivement sur les messages véhiculés par quelques uns des « grands classiques », bien planqués sous des tas de cœurs et de petits oiseaux…

  1. Rox et Rouky : t’as beau être pote avec tout le monde quand t’es petit, une fois adulte, tu ne pourras traîner qu’avec les personnes appartenant à ton groupe ethnique...
  2. La Belle au Bois Dormant : si tu abuses d’une femme endormie et qu’en l’embrassant, tu la réveilles, tu gagnes le droit de facto de l’épouser et de lui faire plein de gamins.
  3. Cendrillon : dans les familles recomposées, il est tout à fait admis qu’une des deux fratries prenne le dessus et maintienne l’autre dans une situation d’esclavage.
  4. Blanche Neige : les personnes de petite taille ne sont bonnes qu’à travailler à la mine et à vivre ensemble, cachées au fond de la forêt.
  5. Alice au Pays des Merveilles : mange tous les champignons que tu trouves sur ton chemin, tu vivras des aventures extraordinaires avec des chats violets et des chenilles qui fument le narguilé.
  6. Le Livre de la Jungle : le jazz est une musique inventée par les singes et les ours…
  7. La Petite Sirène : quand t’as un corps de thon, seule la chirurgie esthétique peut te permettre de trouver un mec…

Un peu flippant, non ? Et vous les topiteurs, ils vous inspirent quoi ces « grands classiques » ?