Alors oui Internet, c'est gigantesque, incroyable, formidable. Mais il y a un mais, forcèment. Parce que l'introduction d'une telle technologie en un temps aussi court ne peut pas se faire sans dommages collatéraux. Certains importants, d'autres moins. Il y a comme ça quelques trucs en train de disparaître. Quand ce n'est pas déjà fait.

  1. Les temps morts: il y a toujours quelque chose à voir sur Youtube. Tout le temps. Qui regarde encore par sa fenêtre ? (à part pour mater la voisine un chouilla exhibo, mais ça c'est pas pareil).
  2. L'orthographe: tro LOL ton Kom.
  3. Ecouter un album du début à la fin: Spotify m'a tuer.
  4. La surprise: on ne tombe plus par hasard à la radio sur la chanson que l'on a depuis trois jours dans la tête. Non on va la chercher, direct.
  5. La presse: pas complètement, mais presque.
  6. La télé: pas encore, mais bientôt.
  7. L'intimité: quand vous êtes en soirée, ce n'est plus votre pote qui vous prend en photos, c'est tout Facebook qui vous regarde.
  8. La pudeur: avec des statuts Facebook comme "malgré ma grosse cuite hier soir, vais me lever pour faire un cake aux olives avant d'aller prendre ma douche". Intéressant en plus.
  9. La mémoire: plus besoin de se rappeler de quoique ce soit, Google ou Wikipedia sont là pour rafraichir nos cerveaux assistés.
  10. Les albums photos: et les soirées diapo. Pas si mal en fin de compte.
  11. Le temps d'attente pour connaitre un résultat sportif: 0-0. F5. 0-0. F5. 1-0 But de Ben Arfa. F5...
  12. L'ignorance quand on part en vacances: il arrivait avant de rater des infos quand on était loin, coupé de tout. Maintenant il arrive juste d'être loin.
  13. Le diagnostic du médecin: maintenant on va plutôt confirmer chez le docteur s'il pense la même que Doctissimo sur ce petit bouton pas joli joli.
  14. Les livres de recettes: alors qu'on a jamais autant cuisiné.
  15. La réputation de Chuck Norris: alors qu'au fond c'est un chic type. Ou pas.
  16. La productivité du vendredi au bureau: Amen.
  17. La prostitution: a quoi bon quand on peut s'y coller gratuitement avec Meetic ?
  18. Les Sex Shop au coin de la rue: quand on peut éviter d'être choppé en train d'en sortir comme un voleur...
  19. Le dej du midi: depuis quand vous n'êtes pas sorti faire un vrai déjeuner en lâchant votre PC ou votre iphone ?
  20. La possibilité d'être quelqu'un d'autre: quand Facebook et Google vous rappelle sans cesse celui que vous avez été, c'est plus délicat...

Et vous, vous en voyez d'autres ?

Top écrit par David, topiteur sceptique, inspiré du Télégraph

Crédit Photo (créative commons): dorywithserifs