Si les Indiens, les Chinois ou les Parisiens n'en peuvent plus d'être entassés dans des villes, il y a clairement des endroits sur Terre où un peu de compagnie ne serait pas de refus. Souvent situés près des pôles Nord et Sud, en haut des montagnes ou en plein milieu des océans, ces lieux isolés ne rassemblent que quelques habitants et/ou sont inaccessibles tout ou partie de l'année. Un top déconseillé à ceux qui flippent quand ils passent un weekend sans connexion dans une maison de campagne.

  1. Alert, Canada
    Quelque part dans le Nunavut, ce morceau de Canada qui s'étend jusqu'au Pôle Nord, se trouve le petit village d'Alert, qui abrite une base militaire et une station de météo. Alert est peuplé de très exactement cinq habitants à l'année (et de soixante-dix pendant la haute saison, attention à ne pas se marcher sur les pieds). Il s'agit du lieu habité situé le plus au Nord de toute la planète, ce qui signifie qu'on s'y tape des températures négatives presque 365 jours par an, et que l'hiver y est une nuit perpétuelle. Chéri, on déménage ?
    Alert Weather Station
  2. Tristan da Cunha, Sainte-Hélène, Royaume-Uni
    Au milieu de l'Océan Atlantique Sud, pratiquement à mi-chemin entre l'Afrique du Sud et l'Uruguay, c'est-à-dire nulle part en fait, se trouve l'île de Tristan da Cunha et son unique ville, Edinburgh of the Seven Seas (« Édimbourg des sept mers »). Elle fait partie du Royaume-Uni puisqu'elle dépend du territoire britannique d'outre-mer de Sainte-Hélène, Ascension et Tristan da Cunha. L'île est peuplée de 267 habitants (2014), regroupés en sept familles. Autant dire que t'as rapidement fait le tour des célibataires du coin sur Tinder.

    Tristan W coast 45
  3. Le Xian de Mêdog, Tibet, Chine
    Peuplé d'un peu moins de 10 000 habitants, ce district de Chine ne dispose d'aucune liaison routière digne de ce nom avec le reste du pays, les séismes et glissements de terrain étant légion dans cette région. Chaque tentative de relier le Mêdog au reste de la civilisation s'est d'ailleurs soldée par un échec. Il arrive qu'un hélicoptère s'y pose, mais le meilleur moyen de s'y rendre et d'en partir reste d'emprunter les sentiers enneigés qui traversent l'Himalaya, avec ponts suspendus et tout le toutim, y compris quand on part faire les courses. Dites, avec tout ça, on n'oublie pas d'acheter le PQ, hein ?
    Namcha Barwa from the west.jpg
  4. La base antarctique de McMurdo
    Cette base américaine est située dans le sud de l'île de Ross, un territoire revendiqué par la Nouvelle-Zélande. On aimerait bien savoir pourquoi ils se chamaillent ce bout de terre isolé et congelé, entièrement dévolu aux phoques et aux manchots. La base ne compte aucun résident permanent, mais peut accueillir jusqu'à 1 200 chercheurs et scientifiques, qui ne viennent pas pour sucer les glaçons.
    Antarctica: McMurdo Station
  5. Illoqortormiut, Groënland
    On peut se rendre à Illoqortormiut (à vos souhaits) par bateau, pendant les quelques jours de l'année où l'eau qui entoure la ville n'est pas gelée. Le reste du temps, c'est en hélicoptère ou rien. En 2012, le territoire recensait 464 habitants, et un certain nombre d'ours polaires, de bœufs musqués et de lions de mer.
    Day 6 - Ittoqqortoormiit 70°29?N 021°5
  6. Anglet Inlet, États-Unis
    La localité d'Angle Inlet compte 60 habitants. L'Angle nord-ouest du Minnesota est un bout d'États-Unis auquel on ne peut accéder qu'en passant par le Canada. Un peu comme l'Alaska, oui, mais en beaucoup plus petit, et avec beaucoup moins de pétrole, ce qui explique le moindre intérêt porté à ce morceau de terre.
    Angle Inlet Neighborhood
  7. La zone 51, États-Unis
    Plus flippant, la zone 51 (ou Area 51), située dans le Nevada aux États-Unis, abrite une base militaire dite secrète, mentionnée pour la première fois sur des documents officiels américains rendus publics en 2013. Les imaginations fertiles pensent qu'elle est le lieu de communication entre l'armée américaine et les extraterrestres. Films, séries, jeux vidéos... etc. y font régulièrement référence.
    area 51
  8. Oïmiakon, Russie
    Globalement, la Sibérie n'est pas un endroit très peuplé. Mais le village d'Oïmiakon, avec ses 512 habitants en 2012, détient par-dessus le marché le record de froid pour une ville habitée à l'année : moins 69,2 degrés celsius, ah oui quand même.
    Oymyakon forests.jpg
  9. Supai, États-Unis
    Le village de Supai en Arizona comptait 423 habitants au début des années 2000. Capitale de la Réserve indienne des Havasupai, cette localité est connue pour être le seul endroit des États-Unis où le courrier est toujours distribué à dos de mulet. On peut aussi accéder au coin à pied ou en hélicoptère, la route la plus proche se situant à 13 kilomètres du village. Avec un record de chaleur de 47 degrés Celsius, on comprend pourquoi personne ne se démène à relier cette municipalité perdue en plein Grand Canyon.
    DSC_0037
  10. Les îles Pitcairn, Royaume-Uni
    Ce territoire britannique d'outre-mer, situé quelque part dans l'océan Pacifique, rassemble quatre îles et 67 habitants répartis en neuf familles en 2011, ce qui en fait la plus petite entité politique au monde. Autant dire que personne n'abuse du 49-3 par là-bas, sous peine de se faire casser la gueule par son voisin.
    adamstown
  11. La Rinconada, Pérou
    La Rinconada est une ville de 38 000 habitants, située dans la cordillère des Andes, à 5 100 m d'altitude. Elle détient ainsi le record de la ville la plus haute du monde. Ça n'est pas très utile, mais ça peut être un sujet de fierté locale.
    DSC09808
  12. L'île Macquarie, Australie
    L’île Macquarie, perdue entre la Nouvelle-Zélande et l'Antarctique, appartient politiquement à la Tasmanie. Elle héberge principalement des Gorfous de Schlegel, des trucs qui ne sont ni des pingouins ni des manchots mais y ressemblent quand même pas mal. La station de l'île Macquarie abrite entre 20 et 40 personnes qui y travaillent à l'année.
    RoyalPenguins4.JPG
  13. La base Amundsen-Scott, Antarctique
    Cette base est une station de recherche américaine qui se trouve à 250 mètres du pôle Sud, ce qui en fait le lieu habité le plus au Sud du Monde. Il y fait en moyenne moins 50 degrés, jamais plus de moins 12,3 degrés (record de chaleur). Le thermomètre y est même déjà descendu jusqu'à moins 82 degrés.
    Launching an ozonesonde at the Amundsen Scott station at the South Pole.
  14. Le Svalbard, Norvège
    Archipel de la Norvège situé à la limite de l'océan Arctique et de l'océan Atlantique, il est peuplé de quelques 2 300 habitants, tous rassemblés à Spitzberg, hormis neuf hurluberlus perdus sur l'Île aux ours. Territoire norvégien autonome, il a un statut neutre, ce qui permet à n'importe quel quidam de venir en exploiter les ressources. Les Russes ne s'en sont pas privés.
    DSC09808
  15. Archipel des Kerguelen, France, cocorico
    Avec 45 à 100 habitants au compteur, en fonction du nombre de scientifiques qui viennent y travailler, l'archipel des Kerguelen, aussi connu sous le nom d'Iles de la Désolation, peut se targuer d'être le plus isolé des territoires français (arrêtez un peu vos blagues sur la Creuse, c'est lourd.) Situé au sud de l'océan Indien, il est l'un des districts du territoire des Terres australes et antarctiques françaises. Ses paysages évoquent ceux de l'Islande, tout comme sa localisation, à plus de 3 400 km de la prochaine terre habitée. Les signaux de fumée n'ont pas grande utilité pour la communication, du coup.
    20050331 Kerguelen Port Couvreux

Bref, ça change des endroits les plus peuplés du monde.

Source :
All-that-is-interesting
List25

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :