Le PSG va bien, presque bizarrement bien. Pas de crise et du jeu, ça cacherait presque quelque chose. Seule ombre au tableau, le Parc ne fait pas le plein du tout alors que les résultats sont là. Expliquer que quand le club va mieux, la fréquentation baisse, c'est pointer du doigt le caractère unique de ce club. C'est évidemment du à l'action de son président pour assainir les tribunes. Il n'empêche, 26000 spectateurs de moyenne, c'est trop peu. 10 solutions radicales pour que le parc soit à nouveau plein rapidement.

  1. Faire jouer l'OM à Paris toute l'année: l'OM fait souvent le plein à l'extérieur et a des supporters partout. Ca marcherait mais pas sur que les sorties de stade soient paisibles.
  2. Rappeler Rai, Ginola et Valdo: "si le PSG avait des jouors, dl'a qualité, du mouvement, et des jouors qui n'en veulent, le stade y serait plein, petit" (Luis F., radiologue et ancien futur ex )
  3. Interdire la mascotte Germain de Stade: c'est bien de vouloir faire venir les gosses aux stades, mais faudrait déjà éviter de leur faire peur avec des lynx de 2 mètres.
  4. Confier l'organisation des matchs à Max Guazzini: ok le ballon du match risque arriver en hélico, les buts seront repeints en rose et le cirque Gruss risque de défoncer la pelouse, mais les tribunes à 5 euros la place seront noires de monde. A la guerre comme à la guerre.
  5. Faire venir tous les faux électeurs de Tibéri, des "vrais parisiens": avec les Tibéri, le Parc, tout de suite, c'est Maracana.
  6. Trouver un nouveau naming attractif et proche du peuple: Le "Parc des princes" ça fait sélect. Le "Parc des princes de Lu", c'est un gouter chocolaté, du plaisir partagé, une sortie en famille devant un bon match de football.
  7. Faire jouer les match en première partie de Lady Gaga ou U2: ceux qui font le plein au Parc, c'est eux.
  8. Autoriser les cranes rasés à revenir, en douce...: ils étaient laids et violents mais ils étaient fidèles !
  9. Organiser un concours de la plus belle banderole sur le thème "les gens du Nord": Le gagnant aura droit d'être défendu par les avocats du PSG (eux gagnent toujours).
  10. Demander au gouvernement que l'achat de billets pour le Parc soit en partie défiscalisé: voir avec Eric Woerth comment on organiser ça. En profiter pour obliger Liliane Bettencourt à acheter au moins 20.000 places par match. Pour le fun. Le parc restera vide, mais les caisses seront pleines.
  11. Virer Nenê de l'équipe: Quand Paris perd, les gens viennent voir le spectacle. Le peuple n'aime rien tant que le sang !

Et vous, vous en voyez d'autres ?

Footeu-se dans l'âme ? On a déniché les gadgets les plus cool :