La BD, c’est bien ! des images, des bulles avec des mots dedans, des livres qui finalement, parfois ressemblent à des œuvres d’art ou simplement du rêve. Et même parfois, juste un bon moment, confortablement installé sur un trône dans une petite pièce. L’art de déguster des pages, isolé dans ce monde ! Bon, ok, je reconnais que je suis de la vieille école qui a vu et grandit avec l’explosion de ces manuscrits précieux. Un Top 10 vu la richesse des auteurs et du choix, ancien ou récent, est très réducteur. Sorry pour les oubliés que j’adore aussi ! Les Comics et Mangas ont été volontairement oubliés.

  1. Le Western : Saga de Blueberry. honnêtement, je ne pouvais pas ne pas le citer ! La période Charlier/Giraud reste bien entendu la meilleure et de loin. J’ai même du mal à trouver quelle série je préfère… Le Cheval de Fer ? Le Spectre aux balles d’or ? Angel Face et suivants ? Mister Blueberry ?
  2. Le Viking: Saga de Thorgal : Elle s’essouffle un peu sur la fin. Mais des débuts jusqu’au magistral « Au de là des ombres » et aussi la série qui débute par « Les Archers », c’est tout bonnement excellent.
  3. La Fantasy :Saga du monde de Troy. Certains diront que les auteurs sont devenus une machine à pognon. Peut être vrai… il n’empêche qu’ils ont réussi, dans une concurrence acharnée à créer un monde et des personnages bien à eux, avec suffisamment d’humour et d’aventures pour nous scotcher et attendre le tome suivant. Vive les Trolls et leurs mouches !
  4. La poésie : Manu Larcenet "Le combat ordinaire" (et son pendant Le retour à la terre). Monstre d’authenticité, de poésie, de drame, d’humour, d’humanité. Un grand moment d’humilité toujours dans le vrai. Une photo de nous pas si positive. Mais, à moins de se cacher, nous pouvons encore changer.
  5. L’Humour: Gaston Lagaffe. De nos jours, cela ferait longtemps que notre Gaston national aurait reçu sa lettre de licenciement pour manque de productivité. Mais, il m’a toujours fait hurler de rire dans ses gaffes avec ses animaux et son pote « d’en face ».
  6. Le Gaulois: Astérix. Si on fait abstraction des films, en ne gardant que la BD, c’est toujours un plaisir de partager ses aventures avec son gros pote. « QUI A DIT GROS ? ». bourré de références et de personnages connus !
  7. La Préhistoire: Rahan. De qui j’ai même son coutelas obtenu dans un Pif Gadget de l’époque. Et j’y tiens à cette relique tant cette BD m’a fait vibrer avec son coté aventure et tout le monde il est beau et gentil dans ce monde d’âge farouche. N’est-ce pas Cheveux de feu ?
  8. Le Moderne: Largo Winch. Des aventures financières bien d’actualité bien que cet individu ne connaisse pas trop la crise sinon d’états d’âme. Un peu naïf ? peut être… mais bonne BD à lire, tout simplement. Je vous conseille les romans bien plus riches !
  9. Le Militaire: Buck Danny. Ok, qui n’aime pas les avions passe son chemin. Une petite baisse d’imagination sur les derniers tomes, mais dans l’ensemble des aventures aériennes fort plaisantes. Globalement, les premiers tomes sur la seconde guerre mondiale du pacifique sont bien documentés et à partir du tome 36 au 43, les scénarii sont exceptionnels.
  10. Le neuf dans l’ancien: Blake et Mortimer : un style à part pour un visionnaire dans son époque. Les suites sont mitigées et ressasse un peu la même chose, mais les premiers (Cycle de l’Espadon notamment ou celui de la Pyramide) sont tout bonnement géniaux ! avec un vrai méchant dedans, ins’t it ?

10.5. En fait un 10 bis pour citer en vrac quelques belles séries qui méritent d’être citées : Sillage (où une charmante demoiselle un peu rambo-isée cherche ses origines humaines), La Quête de l’Oiseau du Temps de Loisel, L’incal de de Moebius/Giraud, Le Troisième Testament (petite saga aux senteurs du « Nom de la Rose »), les Schtroumphs (fallait bien les nommer), Chevalier Ardent (bd médiévale peu connue), Aquablue (aventures maritimes et spaciales avec un furieux vaisseau ressemblant au Faucon Millenium), Edika et Gotlib pour l’ensemble de leurs œuvres…

Crédits photo (creative commons) : auteur