Amis de la rime riche, passez votre chemin. Ce top va faire rimer « monnaie » avec « truite saumonnée» ou encore « Lève les mains » avec « bigoudins ». Ici, on va célébrer le rap, le vrai, celui qui vient de la terre, pas du béton. Parce que le "talent" se cache partout en France, mais surtout aux endroits les plus improbables, petit hommage aux rappeurs locaux, qui mettent en valeur leurs territoires, et que les offices de tourisme ont injustement oublié de remercier pour service rendu...

  1. Kamini – Marly Gomont:
    Le plus connu. Pas le premier à faire un rap sur sa région natale, mais définitivement celui qui a eu assez d’audace pour que ça cartonne. Là où tous les autres restent dans la parodie et/ou ne sont que de sympathiques vidéos, Kamini a réussi à trouver l’équilibre entre le second degré (le rap de bouseux avec accent picard en supplément) et le message de rappeur (analyse sociale des mœurs, racisme,…).

  2. 4P – L’Aveyron 2:
    Il n’y a pas qu’IAM qui rappe avec l’accent du sud, en Aveyron aussi on sait faire. 4P fait l’éloge du 1-2, et en profite pour se la péter un peu. Car si dans les paroles suivantes « On a le pont le plus haut d’Europe, et certainement le meilleur Hip Hop » il est difficile de réfuter la première partie, faudrait peut être voir à rester humble sur la 2ème, sinon Joey Starr va venir te casser tes dents.
  3. Mc Circulaire – ca vient de Vendée:
    Avec un nom comme ça, ca sent la farce à plein nez, mais réussir à faire kiffer le pays de Philippe de Villiers avec une chanson, c’est un vrai tour de force, jouant à fond la carte « rap de paysans ». Des paroles mythique « Fais pas le caïd, on sait que t’as les pétoches, fais pas le cake mec, on a la brioche ». Du grand Art.
  4. Aldebert & la Madeleine Proust – le 2-5: Direction Besac (Besançon pour les touristes). Mais attention, « Roule tout doux dans le 2-5 », ben oui ca glisse un peu l’hiver. Pour son hommage à la Franche – Comté (et au Doubs, le 2-5 donc), Aldebert, chanteur plutôt minimaliste en temps normal, sort l’artillerie lourde et le flow hip hop pour chanter sa région. Là aussi, du gros LOL en barre.
  5. Mc Circulaire – BZH: Le retour Mc Circulaire, qui bouffe décidément à tous les râteliers en aimant la Bretagne et la Vendée, aussi incompatible qu'être supporter du PSG et de l’OM, c’est incompatible (ou alors faut bien se cacher). Un rap militant pour tous les frères tombés sous les vagues. Hommage à la pomme de terre et au cidre. Pour chanter les menhirs et les légendes celtiques il y avait Manau, pour chanter le Kouign-amann et les Mac Do qui sautent, il faudra compter sur Mc Circulaire.
  6. Mr Bretzel – Ch’uis alsacien man!:
    Bon là on triche un peu, c’est le seul morceau non rap de cette sélection de haute qualité. Mr Bretzel (qui donne déjà une indication assez sérieuse sur sa région d’origine avec ce pseudo) nous lâche un reggae alsacien de bon très goût (« Ch’uis alsacien, man, Wohiohiohio, Ch’uis alsacien man, Whiohiohio), où il clame dans les bars et dans les rues de Strasbourg son amour des cigognes et du vin.
  7. Shedar – Made in Ardèche: Belle carte postale de Privas et de l’Ardèche, par un rappeur au nom de fromage anglais mal orthographié : SHEDAR (« Ardèche » en semi-verlan, bande d’incultes). Ici comme ailleurs (TMTC) on passe en revue les spécialités locales, avec une petite préférence pour la crème de marrons…c’est vrai que c’est bon.
  8. Snakeyes – This is my ghetto: Etape de montagne en Haute Savoie, pour ce morceau très Hip Hop de Snakeyes. Mais là ou l’économie de moyens (expression polie pour dire « fauchée ») faisait le charme des autres chansons, ici, on a à faire du pro (ou semi pro), avec une bonne production, au beat hyper efficace et un vrai esprit rap, avec flow hyper rapide et gestuelle directement importée du 9-3. Bon après, au niveau des paroles, on revient vite à la gaudriole, avec quelques lignes mémorables (« la vache Milka me rackette tous les soirs », « la drogue ici, c’est la tartiflette »…).
  9. Rap Corse: FLNC reprizente !!!! Entre 2 revendications, ces jeunes du maquis ont pris le temps d’enregistrer un petit single pour la fierté de leur terre. Bon alors en corse on a l’impression qu’au niveau spécialité c’est surtout l’explosion de gendarmeries, mais ils font aussi du saucisson, et évidemment il fallait bien en parler dans le morceau….
  10. Mel-Odieuz – 87 bpm: Il n’y pas que des mecs qui font dans le rap. Morceau le plus court (et du coup le meilleur ?) de la playlist, Mel-Odieuz nous chante le centre de la France : le 87 (la Haute Vienne les enfants, faudra réviser un peu). Mel-O la mélodiste, d’après son appellation, nous crie fort du haut des murets municipaux de Limoges que la Haute Vienne c’est pas comme les hauts de Seine (rime riche), et que le rap, eh ben on peut en faire n’importe où, même dans la ville de la porcelaine. La classe. Juste la classe.

Alors, elle est pas rap la France :-) ? Et vous, vous en connaissez d'autres des rappeurs locaux inoubliables ?

Top écrit par Buzz L'Eclair, topiteur cycliste et mélomane

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :