C'est le printemps, ça se réchauffe, et pour votre plus grand bonheur, vous repassez en mode terrasse : mode bien connu des citadins, et qui consiste à dépenser l'intégralité de votre maigre solde en alcool, entre amis, sur un trottoir bondé, à la moindre apparition du soleil, moyennant une surtaxe sur vos consommations. Et ça c'est la vie... même si en tant que topiteur, vous méritez un peu mieux que ça. C'est là qu'on intervient, en vous proposant le classement Lonely Planet des plus belles places de France, où trinquer, dans les jours à venir... Merci qui ?

  1. Place Plumereau ; Tours
    Qu'iriez vous foutre à Tours nous direz-vous ? Eh bien commencez par y boire un verre, sur la sublime Place Plum', et après on en reparlera. Au cœur du vieux Tours, entourée de vieilles bâtisses à colombages, et animée de jour comme de nuit, elle vaut franchement le détour.
    "Qu'est-ce que je vous sers ?" Un verre de rosé, Noble-joué ou Chinon rosé pour faire dans le local. Frais, et distingué.

  2. Place des Terreaux ; Lyon
    Une des plus belles places de France, tout simplement. Fermée, notamment encadrée par l'Hotel de ville et le Palais Saint Pierre, et idéalement située (à 2 pas de la Croix-Rousse), la place des Terreaux vous offre en prime la fougueuse fontaine Bartholdi, ainsi que 69 jets d'eau disposés tout autour par Buren, pour un décorum sans faute de goût. Foncez-y.
    "Qu'est-ce que je vous sers ?" Un pot de Côte du Rhône (46 cl), pour le particularisme local. Ou un communard (Beaujolais et crème de cassis), pour un brin d'originalité.

  3. Place Stanislass ; Nancy
    La fameuse place Stan', qui fait la fierté de tous les Nancéiens, avec sa statue (de Stanislass Leszczynski, donc, duc de Lorraine à l'origine de sa construction), ses 2 fontaines de plomb de style roccoco, et ses six grilles agrémentées de feuilles d'or qui valent à Nancy le surnom de « Ville aux Portes d'Or ». Si vous n'êtes pas convaincu, attendez que le soir tombe, pour profiter de l'éclairage, et on en reparle.
    "Qu'est-ce que je vous sers ?" Une bière bien fraîche, on est dans l'Est. Une Grande blonde de Champigneulles, pour faire parfaitement local.

  4. Place de l'église ; Ars-en-Ré
    Ne tordez pas du nez, si on vous traîne dans ce bled paumé de 1300 âmes c'est que ça en vaut le détour. A commencer par l'église qui donne son nom à la place : peinte en noir et blanc, pour guider les bateaux, et pour notre plus grand plaisir tant l'effet est décalé et saisissant. "Chicos", certes, mais ça vaut le coup d’œil ; encore plus en mars et novembre, pour les parties de palet vendéen qui y sont organisées.
    "Qu'est-ce que je vous sers ?" Champagne. Cessez de faire le gueux, vous êtes sur l'île de Ré. A défaut, un verre de pineau des Charentes, servi frais, mais sans glace.

  5. Grand'Place ; Cassel
    Parce que le Nord aussi a ses petits coins de paradis, à commencer par cette jolie place, haut lieu de convivialité nordique. Les jours de beau temps, on profitera de la proximité avec le moulin du château, authentique moulin à pivot, et du musée des Flandres pour en prendre plein les mirettes.
    "Qu'est-ce que je vous sers ?" Une bière belge. Et une flamiche au maroilles à partager. Pour le plaisir. Et tant pis pour l'haleine.

    Crédits photo (creative commons) : MJJR
  6. Place du Capitole ; Toulouse
    Vous êtes toulousain, et c'est pour ça que vous avez cliqué sur ce top, hein ? Evidemment qu'elle est dans le classement, votre superbe place, qu'on ne présente même plus. Idéalement située, elle est l'un des symboles forts de la ville, ainsi qu'un point de ralliement idéal pour tous les toulousains.
    "Qu'est-ce que je vous sers ?" Un petit kir royal à la violette, pour changer, et pour rendre hommage à un autre des symboles forts de la ville.

  7. Place Rosetti, Nice
    Nissa, en occitan niçois, n'est pas uniquement connue pour son maire fin, honnête et ouvert d'esprit (Coucou Chrichri !) ; c'est avant tout une des plus belles villes de France qui regorge de trésors, tels la place Rossetti justement. Accessible par un truchement de minuscules ruelles, elle saura vous offrir un bain de soleil, au pied de la cathédrale Sainte-Réparade, en vous berçant avec le bruit blanc de l'eau de sa fontaine. "J'aime le bruit blanc de l'eau".
    "Qu'est-ce que je vous sers ?" Une fois n'est pas coutume, laissez-vous tenter par une glace de l'excellent Fenocchio, THE glacier of THE place.

  8. Place de la Libération, Dijon
    L'un des (nombreux) joyaux de la capitale des Ducs, sans le moindre doute. En forme d'hémicycle, et refaite intégralement en 2006, elle fait face au palais ducal, accueillant la mairie et le musée des Beaux-Arts. Toute vêtue de blanches pierres de Bourgogne, les jets d'eaux sobrement disposés en son centre sont le théâtre des jeux des charmantes têtes blondes dijonnaises au moindre rayon de soleil, pour le plus grand plaisir de leurs parents, qui sirotent paisiblement en terrasse.
    "Qu'est-ce que je vous sers ?" Un kir, sans discuter : 1/3 de crème de cassis de Dijon, 2/3 de bourgogne aligoté. Et si vous demandez un "blankass", le serveur vous plantera sans doute une fourchette à escargot dans l’œil. On vous aura prévenu.

  9. Place aux herbes, Uzès
    La place du marché d'Uzès, le fameux "premier duché de France". Si vous ajoutez à la douceur du climat, l'ombre prodiguée par les arbres qui parsèment la place, et l'effervescence des marchés du mercredi et du samedi matin, vous comprendrez sans peine qu'on vous recommande chaudement cette jolie place méridionale. La région vaut le détour, alors une fois que vous y serez, passez y boire un petit verre.
    "Qu'est-ce que je vous sers ?" Une fois n'est pas coutume : un Perrier rondelle. La source du Perrier (source de Bouillens) est située dans le Gard, à quelques kilomètres de Nîmes, et donc dans les environs d'Uzès, ce qui justifie une entorse à votre régime d'alcoolique.

  10. Places d'Arras (la Grand'Place et la Place des Héros), Arras
    On sait, on triche, cette fois il y a 2 places. Mais entre la Grand'place datant du XIème, magistrale, bordée de ses 155 maisons flamandes, et la Place des Héros, plus intimiste, faisant face au beffroi de la ville, notre cœur balance. Comme on n'est pas pressés, on s'est dit qu'on passerait faire un petit coucou aux 2.
    "Qu'est-ce que je vous sers ?" Une frênette (cidre de frêne) sur la Grand'place, et un perlé (fruits rouges fermentés) sur la Place des Héros. Y'a pas plus local !

Beau pays la France. On y trouve toujours toutes sortes de prétextes pour boire des canons, hein...?

Source : Lonely planet