Quand tu regardes ta maison, comme ça de loin depuis le jardin, tu sais qu'il reste encore un peu de boulot. Et quand tu y rentres tous les jours, c'est à peu près le même sentiment. C'est bien pour ça que tu y passes tous les week-end et les vacances. Alors quand tes proches, tes amis, tes voisins, le facteur, n'importe qui en fait te fait une remarque qui va dans le bon sens, tu respires. Il y a des petits signes qui ne trompent pas.

  1. Quand la planche, l'unique, la seule qui était là depuis 2 ans, posée par terre juste sous l'endroit où elle devait être accrochée, trône fièrement au mur: et que vous hurlez à votre femme "chéri, viens voir !" avant de lui asséner un "voilà". A ce moment là, vous êtes un homme, que dis-je vous êtes l'Homme. Celui à qui une planche ne résiste pas. Tout ça pour mettre une théière.
  2. Quand l'ampoule dénudée de la cuisine, qui est là depuis que tu es proprio, est enfin remplacée par un vrai éclairage: et on oublie donc que ce nouveau luminaire était en fait dans la maison depuis le début, dans un placard, et que ça t'as pris 1/4 d'heure en tout et pour tout.
  3. Quand tes amis qui débarquent pour l'apéro te disent: "oh vous avez acheté un nouveau salon de jardin ? C'est super joli": voilà. Sauf qu'il a toujours été là. Mais que vous l'avez débarrassé de tout un tas de merdier, nettoyé et passé un bon coup d'huile. Plutôt que de l'expliquer, vous allez chercher les glaçons, le sourire aux lèvres.
  4. Quand la cabane de jardin fraîchement achetée, enfin y a quelques mois donc, est enfin opérationnelle, quelques jours avant la fin de l'été et que le voisin te félicite: tu ne sais pas encore bien ce que tu vas mettre dedans, mais tu es comme les voisins maintenant, tu as une cabane. Amen.
  5. Quand tes amis te disent que le jardin est plus grand qu'avant: c'est vrai qu'une fois tondu, les mauvaises herbes de deux mètres dégagées, des panneaux de bois qui cachent la misère, les ballons (27 au total) et les vélos rangés, tout de suite, ça fait un chouilla plus grand. Et la balançoire était la aussi avant ? Aussi oui.
  6. Quand la sonnette de la maison fonctionne vraiment et que ton môme affolé vient te voir en te demandant ce que c'est que ce bruit strident: 3 ans que vous fermiez le portail avec un fil de fer, c'est sur, ça surprend. C'est rien mon fils, c'est le monde moderne, c'est bruyant, tu t'y feras...
  7. Quand tu peux enfin te reposer dans le hamac que tu viens juste d'installer dehors: oui celui que tu as eu pour ton anniversaire il y a 3 ans. Quand on commence à trouver un endroit décent pour se reposer sans se dire "oh putain faut encore que je fasse ça", c'est qu'on est sur la bonne voie.
  8. Quand "des amis" qui ne sont pas venus depuis un moment, des vrais amis donc, te disent "c'est formidable, quelle déco": si on est à la déco, c'est qu'on ne parle plus d'abattre une cloison, de mur porteur, ou de "je vois bien un escalier ici". Non on en est à l'étape déco, et pour ta gouverne c'est moi qui ai tout fait, connasse. Alors ne me parle plus de Valerie machin de M6, même pour déconner. J'ai toujours une peur bleue qu'elle vienne me foutre du mauve partout, un stickers de New York, des rideaux argentés et des miroirs partout. Avec des bougies aussi.
  9. Quand enfin c'est le voisin qui vient te demander tes outils: "Dis, je peux t'emprunter ça et ça ?". Et vous de répondre la tête haute, fier, "tout ce que tu veux, tu sais je n'en aurai sûrement plus jamais besoin !".
  10. Quand tu penses enfin pouvoir déposer une petite annonce pour la revendre: parce que maintenant qu'elle est finie ta maison, tu la trouves trop petite, trop ci et pas assez ça. La vie est une chienne.

Et vous, vous en voyez d'autres ?

Top écrit par Massic, nouveau topiteur qui a mis le temps

Crédits photo (creative commons) : Cayusa