logeur-daesh

La montée en flèche de l'économie collaborative conduit à de nouvelles réflexions. En effet lorsque quelqu'un vient louer ton appartement ou celui d'un proche pour quelques jours, il n'est pas toujours aisé de savoir à qui on a vraiment affaire. C'est ce qui vient visiblement d'arriver à notre pauvre (et désormais célèbre) "Logeur de Daesh". Pourtant il existe quelques règles simples à suivre pour être certain que votre hôte n'a pas d'autres objectifs que celui se squatter votre canapé. Topito vous aide avec ce petit guide à imprimer. De rien, merci.

  1. Il vous propose d'abord un échange d'appartement, lui possédant une superbe villa en Syrie aux alentours de Rakka
    Certes 320 mètres carrés avec piscine contre votre petit 2 pièces avec une seule fenêtre, c'est tentant, mais réfléchissez-y à deux fois.
  2. Dans vos premiers échanges par mail, il demande si les murs sont bien en béton armé et résisteraient bien à des charges de C4
    S'interroger sur la structure de l'immeuble alors qu'on est là que pour quelques jours pour visiter la ville, c'est louche.
  3. Il demande aussi dans la foulée s'il serait possible d'installer une porte blindée
    Soyez ferme. Et n'hésitez pas à lui vanter les mérites d'un quartier particulièrement calme et pacifique.
  4. Quand vous lui demandez sa date de départ de l'appartement il répond "Dieu seul le sait"
    Attention, c'est un indice fort (de niveau 4 sur une échelle de 5). Ne pas connaître la durée de son séjour doit vous alerter sur la vraie nature de votre "client"
  5. Selon ses commentaires sur AirBnB, ses précédentes locations étaient New York en 2001, Londres en 2004, le Kenya et Paris en 2015
    Un rapide recoupement d'informations pourra vous mettre sur la voie.
  6. Dès son arrivée il demande, comme convenu, une armoire à l'écart pour "déposer ses ceintures d'explosif"
    Avant même de demander le code Wifi. Pour le touriste moyen, ça reste une demande un peu inhabituelle.
  7. Il refuse de signer le contrat de location sur la même page que vous parce que vous êtes "un chien d'infidèle"
    Plutôt que de gentiment ré-imprimer le contrat en respectant sa demande, prétextez le besoin urgent de passer chez une voisin ou d'aller à la poste, éloignez-vous et chercher "GIGN" dans le répertoire de votre téléphone.
  8. Comme pièce d'identité, il n'a qu'une photocopie de son fichier "S"
    Vous vous seriez contenté d'un permis de conduire, mais il en a besoin pour louer une Polo.
  9. Il n'en a rien à foutre du guide "que faire à Saint Denis ?" que vous avez laissé en évidence sur le buffet
    Soit il a déjà préparé son programme en ligne avant de venir, soit il n'est pas venu pour visiter.
  10. Il vous laisse entendre que vous pouvez garder le chèque de caution
    A moins d'être un putain de kamikaze, TOUT LE MONDE veut récupérer son chèque de caution.

Ce n'est pas en ce moment qu'on vous reprochera d'être trop prudent.