Drapeau

Soyons honnêtes : une devise nationale, à part pour avoir un truc à écrire sur les pièces et les billets, ça ne sert pas à grand chose. Et pourtant, il semblerait que certains pays aient investi des millions dans des agences de comm' au talent incertain pour arriver à des résultats étonnants. Petit tour du Monde des devises nationales les plus surprenantes...

  1. Je fleuris à l'ombre (Belize) : inventée par Laurent Cabrol sur le tournage de son émission de jardinage.
  2. En avant, en montant, en avant ensemble (Bahamas) : devenue depuis devise officielle de la RATP pour éviter la cohue en station aux heures de pointe.
  3. Jean est son nom (Porto Rico) : il dit qu'il voit pas le rapport...
  4. En avant, Singapour (Singapour) : à croire que Singapour est un club de foot...
  5. Touche moi si tu l'oses (Andorre) : avec une devise comme ça, tu finis forcément avec une nation de petites frappes.
  6. Un pour tous, tous pour un (Suisse) : grosse panne d'inspiration les mecs, là...
  7. Liberté, amour (Hongrie) : oubliez Budapest, la vraie capitale de la Hongrie, c'est Woodstock !
  8. Je maintiendrai (Pays Bas) : en rajoutant un "me" entre les deux mots, on obtient la devise d'Auxerre à l'époque de Guy Roux...
  9. Il est doux et honorable de mourir pour la patrie (Népal) : mourir, c'est cool et ça fait même pas mal, alors allez y à donf' les mecs !
  10. Liberté, Égalité, Fraternité (Haïti) : "Euh patron, on a pas de devise..." "Bah t'as qu'à pomper sur un voisin..."

C'est vrai qu'en voyant les trésors d'imagination déployés dans certains pays, on se dit que la nôtre est franchement pas funky. Allez les topiteurs, au boulot : trouvons une nouvelle devise pour la République Française !