La mode est un éternel recommencement. Donc il fallait s'y attendre: mesdames et messieurs, oyé, oyé, le tricot est de retour. Oui, le tricot, le même truc qui occupait Mamie il y a quelques années. Celui là même qui vous a fait porter pendant trop d'hiver un bonnet horrible qui grattait, mais que Mamie moustache avait fait avec ses petites mains. Alors sortez les aiguilles, et allez choisir vos petites pelotes, il y a 10 bonnes raisons pour ça.

  1. Parce que c’est ultra-bobo et franchement tendance: les vitrines de Bash (marque de bobo parisienne) et Fermob (meubles pour bobo parisien qui ont un jardin… donc pour bobo parisien très très riche) ont fait des décos tricot dans leur vitrine. Il ne suffit pas de lire Grazia et Vogue, il faut assumer maintenant.
  2. Parce que la cuisine, l'autre tendance, c'est pas votre truc: vous attendez d'ailleurs avec impatience à la télé le premier "Masterchef of ze pullover" ou "Un bonnet presque parfait".
  3. Parce que ça vous fera un truc à discuter avec Mamie: et ça changera de "Questions pour un champion". Le tricot, c'est du lien trans-générationnel. Rien que ça.
  4. Parce qu’à faire des nœuds avec de la laine, on défait des nœuds dans sa petite tête: c'est la "tricot thérapie".
  5. Parce qu’au final, vous vous retrouvez avec un article qui n’a pas été fait par un enfant au Bangladesh: pas négligeable non ?
  6. Parce que Sarah Jessica Parker, elle-même, tricote aussi sur ses tournages: normal, le tricot ça vide la tête. Et ça, pour être crédible dans "Sex and the city 3", c'est parfait.
  7. Parce que ça permet de tester l’amour que votre partenaire vous porte réellement : s’il supporte la vue de vous en train de tricoter sur le canapé et de vous énerver méchamment parce que vous avez perdu une maille, c’est qu’il vous aime pour ce que vous êtes, gardez-le.
  8. Parce que l'hiver approche et que c'est la crise ! (on nous l'a assez dit): le "c'est moi qui l'ai fait" va redevenir le refrain à la mode. Et dès qu'on parle de "mode", ça devient votre truc...
  9. Parce qu’un jour, ça pourrait vous sauver la vie: si vous vous retrouvez sur une île déserte, vous saurez vous confectionner un cache-sexe ou une écharpe (selon la localisation de votre île deserte). Bon il faudra juste penser à prendre vos pelotes au moment de l’expulsion vers l’île. D'où le besoin d'avoir un petit sac à tricot toujours prêt. Le tricot, ça s'improvise pas non.
  10. Parce que c'est le premier pas pour aller ensuite vers le crochet, étape ultime: si le tricot est tendance, le crochet est über-tendance, giga-bobo. Franchissez les étapes...

Et vous, vous en voyez d'autres des raisons de re-sortir les aiguilles ?

Top écrit par Odile, topiteuse laineuse

Crédits photo (creative commons) : mararie