« Tout salaire mérite travail », disait l'autre. Ok, si on veut. Mais prendre un peu de plaisir, sur son lieu de travail, c'est quand même pas un crime. Cela dit, si on vient vous embêter en pleine partie de ping-pong (alors que vous servez pour la victoire après 2h30 de match) dites à lopportun ceci...

  1. C'est quand même mieux que de jouer au rugby: c'est moins animal. Le rugby de bureau, c'est un peu trop avant gardiste.
  2. Si vous êtes salarié, c'est un excellent moyen de prendre, pour une fois, le dessus sur votre boss : ou au moins d'essayer.
  3. Si vous êtes boss, c'est un excellent moyen de laisser à vos salariés, pour une fois, prendre le dessus sur vous. : c'est un excellent exutoire. Parfois il faut savoir perdre.
  4. Être payé pour jouer, même un peu, au ping-pong : c'est pas de la balle ça ?
  5. Passez ses nerfs en tapant la baballe vaudra toujours mieux que de péter la gueule à ce/cette collègue que vous ne pouvez plus supporter: on appelle ça une "conciliation pongistique".
  6. Faire une partie de ping-pong dans le cadre du taf peut également être l'occasion idéale de dire à votre ami et collègue Jean-Pierre ce que vous narrivez pas à lui dire depuis des semaines : comme « Cocu ! » par exemple quand sa balle touche le filet et qu'il marque le point.
  7. Le ping-pong est une excellente première étape d'initiation aux pratiques du marché chinois, celui-là même, justement, que votre société souhaite tant investir: vous êtes un visionnaire au fond.
  8. Parce que c'est pas avec une retraite à 75 ans que vous pourrez jouer au ping-pong peinard chez vous. Vous serez trop vieux et branlant: Carpe "Ping Pong" Diem.
  9. Parce que le sport nous rappelle à tous, un moment ou à un autre, que nous ne sommes que des humains: simplement des humains. Avec deux mains gauches.
  10. Parce qu'avec un peu de chance, vous allez vous casser quelque chose sur un faux mouvement ou un smash: et hop, un accident du travail. Qui vous éloignera de ce boulot de merde où vous passez votre temps avec une raquette dans la main, si c'est pas malheureux...

Et vous, vous en voyez d'autres ?

Top écrit par Francis, topiteur mauvais au Ping Pong mais grand auteur du Zicabloc

Crédits photo (creative commons) : justingaynor