Messieurs, vous avez toujours été persuadés que les adolescentes que nous avons été ont longtemps rêvé de se glisser dans la peau de Madonna, Dorothée ou encore Britney Spears. Raté, ça, c'est ce qu'on appelle une transposition. Voici le top 10 des nanas, des vraies, qu'on admire, nous, les femmes.

  1. Vanessa Paradis : pour son mec (évidemment). Même avec du khôl, des cheveux dégueulasses ou des couteaux au bout des doigts il est irrésistible. Et tant qu'à faire, on prend aussi les ex.
  2. Marilyn Monroe : pour sa filmographie et sa discographie. Non, (re)évidemment. Juste pour avoir tous les hommes à nos pieds. Rien que ça. Et pour sa capacité à tout rendre sexy, comme passer sur une grille du métro qui balance de l'air à 320km/h et assumer la robe.
  3. Simone Veil : enfin... un genre de Simone Veil (en plus canon). Pour pouvoir enfin imposer un truc de femme compris uniquement par les femmes dans un monde dominé par les mâles. Et pour avoir une bonne raison de brûler notre soutif'. Vous me direz que Simone Veil n'est pas une artiste. Mais dans son cas, la politique est un art. Alors, joker.
  4. Janis Joplin : bon, on enlève le côté "j'ai 27 ans mais de toute façon je peux avoir l'air d'en avoir 65 puisque je vis mes derniers instants", mais on garde le côté vraiment Rock'n'Roll. Et plus Rock'n'Roll que Janis, ça n'existe pas.
  5. Jennifer Grey : Jennifer qui? Et si je vous dis que vous rêviez d'être elle juste pour faire des portés dans l'eau avec Johnny, tourner vos orteils sur un tronc d'arbre au dessus d'une rivière avec Johnny, parler "espace de danse" et "cheval sauvage" avec Johnny ou encore entendre Johnny dire que vous n'êtes pas le genre de fille qu'on laisse dans un coin, ça vous revient ? et si je vous dis qu'elle n'était pas si Dirty que ça ?
  6. Marguerite Duras : pour son prix Goncourt en 1984 avec l'Amant. L'histoire (autobiographique, quelle coquine cette Marguerite) d'une gamine de 15 ans qui se tape un riche asiatique beau comme un dieu et beaucoup plus vieux qu'elle. Bon, les puristes diront que je n'ai rien compris à l'œuvre, mais quand tu as 14 ans, même une fille ne retient que ça.
  7. Coco Chanel : parce que c'est un peu grâce à elle si les femmes peuvent porter des pantalons tous les jours, une marinière ailleurs que sur un bateau et une petite robe noire ailleurs qu'à un enterrement. Merci Coco pour nous avoir fait passer du diktat du corset à celui de la mode.
  8. Linda McCartney : parce qu'elle avait compris qu'être photographe de rock stars était bien plus malin et pratique que d'être une groupie, pas besoin de partager avec des pétasses. Pas bête, et non négligeable quand on "travaille" avec Eric Clapton, Jimi Hendrix, Jim Morrison ou encore Bob Dylan. Et puis, peu de femmes peuvent comme elle prétendre avoir rendu amoureux fou un des plus grands : Paul McCartney (d'où le nom de famille hé). Classe.
  9. Aretha Franklin : pour sa voix, son style et sa manière d'imposer le R.E.S.P.E.C.T. Aretha, c'est une femme, une vraie, qui sait ce qu'elle veut et qui ne perd pas son temps à pleurer à cause d'un homme. Facile.
  10. Régine : parce qu'on aimerait pouvoir tenir le coup comme elle aux bastons, à l'alcool, à la drogue, aux folles nuits parisiennes et aux assauts du Petit Journal et de Topito. Vraiment. Plus solide que Régine, ça n'existe pas. Certes, ça laisse des traces, mais quand même.

Et vous, c'était qui les femmes que vous auriez rêvé d'être ?

Hey, on vient de sortir notre premier jeu de société ! Commande-le dès maintenant.

Tu cherches des idées pour Noël ? On a déniché les cadeaux les plus cool :