Il est dans la nature humaine de vouloir avoir tout (ou du moins le plus possible) tout en dépensant le moins (voire rien du tout si l’occasion se présente). Le salaud tendra à se moquer éperdument de faire porter le poids de ses propres dépenses aux autres ; le crevard, lui, se vivra plutôt comme un Robin des bois égoïste, arnaquant les riches au nom de son propre confort. Et il développera des techniques de combat pour y parvenir. Si tu te poses ce genre de questions, on a un test pour savoir si tu es radin ici et un top des preuves que ton mec/ta meuf est radin ici.

1. Envoyer son courrier sans jamais l'affranchir et en mettant l'adresse de destination sur l'encart "expéditeur"

On écrit une adresse au pif sur le devant mais, comme le courrier n’est pas affranchi, il n’arrivera jamais à destination. En revanche, la Poste sera tenue de le retourner à l’expéditeur : donc si l’on inscrit l’adresse à laquelle on souhaitait envoyer le courrier dans l’encart réservé à l’expéditeur, celui-ci finira par recevoir la lettre sans que ça nous ait coûté un seul centime.

2. Créer plein de comptes sur les applis de livraison ou de taxi en s'auto-parrainant

C’est pas bien compliqué, d’autant qu’il existe un certain nombre de sites Internet permettant d’avoir un numéro de téléphone gratuit sur lequel recevoir les textos de confirmation. Comme à peu près toutes les applis offrent 15 euros au parrain et au parrainé lors de la première commande du dernier, on peut donc s’auto-parrainer ad vitam aeternam et ne plus jamais rien payer.

3. Transformer ton chardonnay premier prix en champagne

Il y a deux techniques. La première consiste à utiliser un siphon, à y foutre le blanc bien frais et à le rendre gazeux. Ensuite, il suffit de le verser dans les coupes discrétos et le tour est joué. La deuxième est plus compliquée, puisqu’on reproduit le processus des producteurs de champagne, en rajoutant, la veille, de la levure dans le blanc. On met à au frais et le lendemain c’est parti, on a du champ qu’on peut tranquillement verser dans une bouteille de Ruinard pour donner le change.

4. Démagnétiser ses tickets de métro usagés

Alors attention technique de bâtard : une fois le ticket passé dans la machine, il ne faut pas attendre une seconde et immédiatement effacer les inscriptions à l’encre violette avant que celle-ci ne sèche (un doigt et de la bave suffisent généralement). Même si le ticket semble comme neuf, il est validé et donc on ne risque rien au cours du trajet puisqu’en cas de contrôle on sera en règle. Mais le soir, il suffira de passer un aimant quelconque plusieurs fois sur sa bande magnétique pour la démagnétiser. Plus qu’à aller au guichet, se plaindre que son ticket neuf est démagnétisé et demander son remplacement. Voilà le travail. Sinon tu peux aussi retrouver nos astuces pour gruger dans le métro histoire de sauter pieds joints dans la fraude.

5. Choper des codes Wifi

L’application Wifi Map permet ainsi de connaître les mots de passe Wifi de plein de lieux (souvent des commerces), renseignés par des résidents ou des employés. L’appli permet de se géolocaliser pour checker les Wifi dans le coin. Ensuite, plus qu’à se connecter sans dépenser un rond. Merci Carrefour Market pour le Wifi gratos.

6. Faire semblant de vouloir acheter une clope à l'unité

Ils sont des centaines tous les jours à se lancer à corps perdu dans cette comédie. Et que je porte ma main à ma poche pour sortir 1 euro et t’acheter une clope. Et que j’insiste vraiment, non, je veux l’acheter, pas qu’on me la donne tout ça tout ça. De toute ma vie je n’ai jamais vu une seule personne accepter l’euro ou refuser la clope. Ou comment fumer gratuitement et autant qu’on veut.

7. Enchaîner les films au ciné en se planquant dans les couloirs

Ça demande un peu de doigté, mais c’est vraiment faisable dans les multiplex. Quitte à payer 12 euros pour une place, autant voir deux films. Pour ce faire, rien de plus simple : on s’installe au fond de la salle, pas loin de la porte. Quelques minutes avant la fin du film, on se lève comme pour aller aux toilettes (il faut se lever avant que l’employé ne vienne surveiller l’entrée. Puis on retourne dans les couloirs et on peut très facilement aller voir un autre film sans que personne ne s’en rende compte.

Une autre technique pour ne rien payer du tout consiste à attendre la sortie de la séance précédente, qui arrive bien souvent directement sur la rue pour justement éviter que les spectateurs ne retournent dans les couloirs. Il suffit dès lors de s’engouffrer dans le couloir, d’attendre quelques minutes que le flot se déverse et que les spectateurs de la séance suivante entrent dans la salle pour les rejoindre l’air de rien.

8. Les caisses automatiques, le paradis des voleurs

Dans les grand magasins, il n’y a souvent qu’un seul surveillant pour une dizaine de caisses automatiques. Autant dire qu’il est peu à même de détecter la fraude. Deux techniques (les deux sont bien) : la première consiste tout simplement à payer pas mal de choses tout en gardant jusqu’au bout une bouteille ou tout autre truc un peu cher à la main ; la seconde consiste à aller au bout du paiement mais de voir son paiement refusé : un ticket sort, il n’y a pas de bruit spécifique, rien ne se passe. Plus qu’à partir l’air de rien avec ses achats.

9. Ne plus jamais payer son entrée en festival

On ne peut pas dire que l’on ait testé pour vous, mais Vice l’a fait. Le journaliste s’est amusé à se déguiser en ouvrier de chantier et/ou en travailleur à badge et/ou employé du catering pour rentrer gratos sur le site sans jamais être contrôlé et ça a très très très bien marché. Après il faut assumer les fringues, quoi.

10. Pourquoi payer la livraison quand on peut se l'éviter ?

Sur la plupart des sites de commerce, la livraison est offerte à partir d’un certain montant d’achats mais les retours sont gratuits. Pour ne pas payer la livraison quand on veut dépenser moins, il suffit d’ajouter des items faire des commandes en ligne, les payer, puis retourner tous les trucs qu’on a achetés uniquement pour atteindre le montant minimum. C’est un peu chiant mais 10 balles économisés par-ci, par-là, ça vaut le coup.

Vous croyez qu’il a commencé comment Jeff Bezos ?

Sinon, on vous propose aussi des astuces de radin pour Noël.