Si le premier McDo a ouvert ses portes en France, à Strasbourg plus précisément, en 1979, les fast food existent depuis bien plus longtemps. Y compris les fast food franchisés. Et c’est bien sûr aux États-Unis que le concept est né (celui des franchises donc), au crépuscule des années 10. Et non, le premier n’est pas celui que vous croyez…

1. A&W

Cette chaîne, connue pour sa root beer, est née le 20 juin 1919. Au départ, il s’agissait d’ailleurs de vendre de la root beer et pas grand chose d’autre. C’est un certain Roy W. Allen qui fut à l’origine du concept, lui qui a tablé sur le retour au pays des soldats engagés dans la Première Guerre mondiale. Et ça a marché car, deux ans plus tard, Allen a ouvert plein d’autres stands de binouze à la racine dans la région de Lodi en Californie, après s’être associé avec Frank Wright (d’où les initiales A&W). La marque devint une franchise en 1925 et très rapidement, histoire d’accompagner la bière, les deux hommes décidèrent de vendre des burgers et des hot dogs. On compte aujourd’hui plus de 1100 adresses dans le monde. Mais pas en France.

2. White Castle

Une autre marque absente de l’hexagone. Connue pour ses sliders, des petits burgers, elle a volontairement freiné son développement. Ce qui est paradoxalement à la source de son succès. Car si White Castle ne compte que 422 restaurants aux USA (contre 13 000 et des poussières pour McDo), son chiffre d’affaire est le deuxième plus important du pays dans la catégorie restauration rapide. White Castle a été fondé en 1921 au Kansas ; et vu que A&W, le premier de ce top, commença en vendant de la bière, on considère souvent que c’est White Castle la plus vieille franchise de fast-food. White Castle qui se démarque non seulement par le design de ses restaurants, qui ressemblent donc à des petits châteaux blancs (logique), mais aussi par le fait que, dans la plupart des enseignes, les clients peuvent voir les employés fabriquer en direct les burgers.

View this post on Instagram

10/10 meal. (?: @newamsterdamn)

A post shared by White Castle (@whitecastle) on

3. KFC

En France, le Colonel Sanders est une star de la pub. Aux États-Unis, c’est une légende. Un homme qui n’était pas du tout colonel, qui a monté sa boite en mars 1930. Au départ, le premier restaurant KFC était d’ailleurs situé dans une station-service. La recette de poulet frit du colonel remportant un franc succès, d’autres magasins ont rapidement été ouverts un peu partout. Sanders qui reste connu pour sa méthode permettant un rendement plus important mais aussi pour sa recette à base de plusieurs épices.

4. McDonald's

Brillamment racontée dans le film Le Fondateur avec Michael Keaton, l’histoire de McDo débute le 15 mai 1940 mais ce n’est qu’en 1955 que la franchise fut créée. Son inventeur, Ray Kroc, ayant plus ou moins effacé de l’histoire les frères McDonald, eux qui étaient donc à l’origine du premier McDo, un établissement somme toute modeste de San Bernadino en Californie. Kroc qui leur a enseigné ses méthodes pour cuisiner plus vite pour ensuite se développer avec le succès que l’on connaît.

5. Dairy Queen

Une autre marque inconnue en France, qui a été créée en juin 1940 sur la base d’une enseigne spécialisée dans les glaces. Et si aujourd’hui la glace reste la spécialité de la franchise, on peut aussi y déguster des hamburgers, du poulet frit et plein d’autres trucs super bons pour la santé.

6. In-N-Out Burger

Une entreprise familiale en place depuis 1948. Ce n’est d’ailleurs qu’en 2006 que la boite fut dirigée pour la première fois par une personne extérieure à la famille à l’origine de la franchise. Petite particularité : on ne trouve des In-N-Out que dans la moitié occidentale des États-Unis.

7. Dunkin' Donuts

Peut-être aurons-nous un jour la chance de déguster en France les beignets de chez Dunkin’ Donuts. Une marqué créée en 1948 et développée en tant que franchise dès 1955. C’est à Quincy dans le Massachussetts que Dunkin’ Donuts vit le jour. Petite particularité : si vous allez à New York, vous trouverez un DD tous les 10 mètres (en exagérant à peine). À Los Angeles et plus largement en Californie en revanche, vous avez plus de chances de croiser une otarie qu’un DD.

View this post on Instagram

? ??

A post shared by Maria Carolina (@mariacarolinaoliveira5) on

8. Jack in the Box

Fondé en 1951, Jack in the Box est l’un des premiers fast foods à proposer un drive. Aux États-Unis, on compte plus de 2200 établissements.

9. Sonic

Rien à voir avec le petit hérisson bleu de chez Sega. Dans ce Sonic-là, on sert du burger qui dégouline. Une marqué créée en 1953, qui est devenue une franchise en 1956. On la doit à Troy Smith, un vétéran de l’U.S. Army, qui, à son retour au pays après la Seconde Guerre mondiale, décida de fonder son propre restaurant. Au départ appelé Top Hat, il fut renommé Sonic en 1959.

10. Burger King

De retour en France depuis quelques années, la marque du Whopper fut créée en 1953 et compte aujourd’hui plus de 15 000 établissements. Ce sont David Edgerton et James McLamore qui ont donné ses lettres de noblesse à Burger King après l’avoir rachetée en 1959 alors que cette dernière était en perdition. Ils ont d’abord trouvé le nom, puis inventé la machine pour griller la viande à la flamme. Une caractérise de la marque encore mise en avant aujourd’hui. Bien sûr, ce sont aussi eux qui ont inventé le Whopper, la star de BK.

Qu’est-ce qu’on mange ?

Source : Oldest