Même s’il faut environ 36h de train pour y arriver, Toulouse est une ville magnifique. Une ville magnifique qui était aussi l’une des dernières places fortes des chocolatinos, ces gens sans foi ni loi qui continuent d’aller à l’encontre de la définition officielle de « pain au chocolat ». On ne vous le cache pas les Toulousains, plus vous persistez, plus on vous en veut.

1.

2.

3.

4.

5.

6.

7.

8.

9.

10.

Ne perdez pas espoir les chocolatinos, vous avez encore quelques soutiens.