Moins populaire que le Japon auprès des touristes, la Corée du Sud est pourtant un pays étonnant à découvrir. Rien à voir avec la Corée voisine de tonton Kim. Avec une technologie à la place prédominante, ce pays petit par la taille (5 fois moins que la France) est grand par sa richesse culturelle. Et forcément, nous petits Français que nous sommes, quand on débarque là-bas, y a des trucs qui nous surprennent. Exemples.

1. Les Coréens sont fans des machines à pince

Tu sais ces machines avec des peluches merdiques dans lesquelles tu passais tout ton argent de poche à la fête foraine ? Ben là tu as plus d’argent car tu es adulte, et plus de machines car tu es en Corée. Partout. À tous les coins de rue. Probablement un plan de Satan.

2. C'est la fête des produits de beauté

Tony Moly, Skinfood, TheFaceShop, pour ne citer qu’eux, font partie des nombreuses franchises de magasin de cosmétiques qu’on trouve en Corée. Il peut y en avoir plusieurs par rue, même côte-à-côte, on s’en fout, l’important c’est que le client ait le choix. Alors tu vas me soigner cette vilaine peau et ensuite tu te permets (un KitKat à celui qui à la référence).

nice photo ? thanks u @sayuri.09

A post shared by ?????? (@skinfoodcafe) on

3. La Corée ne plaisante pas avec le tri des déchets

En gros, il y a plein de poubelles différentes (déchets de bouffe à trier aussi), sachant que si tu te goures de container tu peux avoir une amende. L’astuce, c’est qu’au supermarché il faut demander des sacs spéciaux à la caisse, différents selon les régions. En plus, on sait pas forcément toujours trop où les déposer, des fois au bas de ton immeuble, des fois direct dans la rue. Bref, ça demande un petit temps d’adaptation.

#?? #???? #??? #????? #??? #????? #???? #??? #??? #?????? #??? #??? #street #seoul #korea #city #yellowstitches

A post shared by ????????????? (@minjbobmasheddiamond) on

4. Les églises en mode Las Vegas

Quand on ne connaît pas du tout le pays, voilà une chose surprenante : le christianisme est très présent en Corée du Sud, avant le bouddhisme. Du coup, on trouve quand même pas mal d’églises, et pour que les fidèles s’y retrouvent, chacune porte une croix en néon, rouge en général.

Association intéressante #onlyinkorea #koreanchurch

A post shared by Sabine (@fenstersab) on

5. Toutes les bagnoles ont des vitres teintées

Alors voilà, pouf, c’est le détail con, et peut-être qu’on a vraiment perdu l’habitude depuis qu’elles sont persona non grata en France, mais en Corée ils ont tous des vitres teintées. Et en fait, c’est un poil déstabilisant de ne pas voir la tête du conducteur. Ne serait-ce que pour dire merci quand on traverse, quoi. Français oui, mais polis.

6. Le code de la route n'est pas super-super respecté

Étonnant dans un pays assez attaché aux règles, le code de la route est vécu comme une « forte suggestion » plutôt qu’un truc à suivre à la lettre. C’est pas franchement le bordel, mais chacun fait sa petite cuisine quoi. C’est peut-être pour ça que les Coréens ornent leurs voitures de mousses anti-chocs.

7. Le soleil, c'est le mal

Les Coréens ne sont pas du genre à lézarder au soleil. Sur la plage, c’est t-shirt manches longues et short de rigueur. Et dans la rue, c’est casquette avec maxi-visière, pantalon, manches longues et gants, même par 30°C. Les plus extrêmes coquettes vont jusqu’à porter une espèce de masque en tissu pour se protéger le visage.

8. Pas besoin de clés pour rentrer chez toi

Pas de carte non plus ! Ici, tu es dans le pays de la porte à code, ou encore mieux, à reconnaissance digitale. Déstabilisant au départ, tu y prends vite goût quand tu te rends compte que tu n’as plus jamais besoin de chercher ces PUTAINS DE CLÉS.

9. Ils kiffent les légumes fermentés

Ça s’appelle du kimchi, et c’est souvent à base de chou et de piments, même si d’autres légumes peuvent être « kimchiisés ». Il peut être manger à tous les repas, y compris le petit-déj, car il est réputé pour ses effets bénéfiques sur la santé. Et au fait, quand on te prend en photo, on dit « kimchiiiii!!! » et pas « cheese », ici.

10. Ils fêtent l'anniversaire de leur alphabet

Tous les 9 octobre, les Coréens célèbrent le Hangeul, leur alphabet. Créé par le roi Sejong le Grand au XVe siècle, qui souhaitait un alphabet accessible à tous, le Hangeul se base sur des caractères inventés selon une logique scientifique. De fait il n’est effectivement pas très difficile à apprendre. Après, faut juste avoir le vocabulaire quoi.

And King Sejong said, "Let there be Hangul," and there was Hangul ? #??? #hangulday

A post shared by Dickson ?? (@dickson.jpg) on

Alors, il est pas beau, mon pays du matin calme ?