Plus haute montagne du monde (enfin, pas vraiment en fait), l’Everest fascine et effraie. C’est un peu le défi ultime. Le Graal de tous les alpinistes. Située dans la chaîne de l’Himalaya, à la frontière entre le Népal et la Chine, elle a vu plus de 14 000 personnes s’y rendre pour tenter de rallier son sommet depuis les années 20.

1. Ce n'est pas le plus haut sommet du monde

On va commencer par mettre les choses au clair : on trouve plus haut que l’Everest. À Hawaï, le volcan Mauna Kea mesure 10,2 km. Le truc, c’est que seulement 4205 mètres sont visibles. Le restant étant immergé. L’Everest elle, est la plus haut montagne de la planète, à condition de compter à partir du niveau de la mer.

I can't quite believe it has been 3 weeks already since I reached EBC on Halloween! ?

A post shared by Michael Tse (@_michaeltse) on

2. C'est la plus haute décharge du monde

Là par contre, pas de souci : aucune montagne n’est aussi polluée que l’Everest. Parce que ceux qui entreprennent d’en faire l’ascension jettent plein de détritus, qu’ils laissent pour la plupart leurs bouteilles d’oxygène vides sur place et qu’il font leurs besoins là où ils se trouvent, l’Everest est bien dégueulasse. Quoi que ces dernières années, plusieurs expéditions ont justement été organisées (The Eco Everest Expedition) pour ramasser toutes ces ordures. Des artistes les ont ensuite recyclées en réalisant 75 œuvres d’art, au sein du projet Everest 8848 Art Project pour bien montrer à quel point les gens peuvent parfois se comporter comme des sagouins.

3. On y trouve des araignées

Malgré le froid et l’altitude, l’Everest est farcie d’araignées. On les appelle Euophrys omnisuperstes ou araignées sauteuses. Ce qui n’est pas très rassurant. Des petites bestioles qui vivent à l’année dans des conditions extrêmes, à plus de 6000 mètres. Ce sont d’ailleurs les plus haut résidents permanents de la planète.

4. Un sherpa a battu le record de l'ascension la plus rapide

Dans le meilleur des cas, si les conditions sont réunies et que les grimpeurs sont en bonne forme physique, il faut compter 3 ou 4 jours pour rallier le sommet de l’Everest. Néanmoins, en 2004, un sherpa du nom de Pemba Dorje est parvenu à escalader la montagne en 8 heures et 10 minutes. Depuis, beaucoup ont essayé de battre cet hallucinant record et personne n’y est parvenu.

6. On trouve aussi plein de cadavres

Tragiquement, alors que de plus en plus de personnes tentent de grimper l’Everest, certaines n’en reviennent jamais. Alors souvent, on laisse sur place les corps des malheureux qui ont péri plus ou moins loin du sommet. Il n’est ainsi pas rare de devoir enjamber des cadavres congelés dans ce que l’on appelle la zone de mort. Pour dissuader les moins expérimentés de tenter le coup, le Népal a imposé une tarification, mais l’Everest grouille quand même de monde à certaines périodes de l’année. Parfois, plus de 200 alpinistes font la queue avant le sommet. Malgré les 18 000 € dont il faut s’acquitter pour y avoir accès.

7. L'Everest est une vieille dame

On estime que la chaîne de l’Himalaya et donc l’Everest se sont formées il y a 60 millions d’années. Pourtant, des fossiles marins, remontant à quelques 450 millions d’années, on été retrouvés sur la montagne, prouvant que jadis, celle-ci se trouvait sous les flots.

8. L'Everest ne cesse de grandir

Résultant de la rencontre entre la plaque indienne et le continent asiatique, l’Himalaya continue de grandir vu que les plaques sont toujours en mouvement. On estime ainsi que l’Everest prend 4 millimètres de plus tous les ans.De quoi alimenter le débat qui ne cesse de diviser les Népalais et les Chinois au sujet de la hauteur véritable de l’Everest. Quand les premiers affirment que le sommet se situe à 8848 mètres, les seconds sont certains qu’en fait, il culmine à 8844 mètres.

9. On peut y skier

Inutile de dire que skier sur l’Everest relève un peu de la folie. Mais c’est possible. Pour les skieurs chevronnés seulement…

Here is another photo of Chuck telemark skiing on Changtze, above Everest Northside ABC. 6500 meters. #happybirthday

A post shared by Dave Watson (@luckydavewatson) on

10. C'est un lieu sacré

Les sherpas qui vivent au pied de la montagne et qui accompagnent les expéditions se livrent chaque fois à une cérémonie afin d’avoir l’autorisation de fouler le sol sacré de l’Everest. Une montagne qui abrite selon eux l’esprit de la Déesse Mère du Monde. Tous les alpinistes qui s’apprêtent d’ailleurs à monter sur l’Everest doivent se plier à la tradition.

Alors ça vous tente ?