Ecoute, écoute, c’est lui, c’est ton corps te parle ! Il faut tendre l’oreille et entendre tes selles. Chaque crotte qui nage dans le courant de la cuvette a quelque chose à te dire, il suffit simplement de la voir, de la respirer, de l’analyser. Car oui, les cabinets sont révélateurs de notre état de santé et on vous explique pourquoi.

1. Attention à la couleur

Les crottes peuvent prendre plein de couleurs, ça met de l’originalité dans la cuvette mais niveau santé, si ce n’est pas marron chocolat, c’est pas forcément bon signe. Le noir et le rouge peuvent indiquer des saignements, tout ce qui va du jaune au gris peut indiquer des problèmes de foie ou de vésicule biliaire. Si les cacas rêvent trop la vie en couleur, mieux vaut consulter. Sinon, on peut s’amuser à changer la couleur nos selles avec notre alimentation. Des carottes donneront un joli orangé, les aliments bleus donneront un bel azuré et la verdure fera un étron vert.

Source photo : Giphy

2. Caca qui flotte = pas bien

Normalement, le caca, c’est Titanic. Il doit couler lentement au fond de la cuvette comme Jack au fond de l’Atlantique. Si les selles se mettent soudainement à flotter, c’est qu’elles sont remplies de graisse ou de gaz, ce qui peut arriver après avoir bu une bouteille d’huile d’olive. Mais si cela arrive vraiment trop souvent, cela peut révéler tout un tas de dérèglements allant de la Fibrose kystique à l’atrésie biliaire (si tu es un chouilla hypocondriaque, pas de panique non plus). Oui, nous n’avons aucune idée de ce que cela signifie en langage normal. Mais ça n’a pas l’air très sympa. Moins qu’un chaton en tout cas.

Source photo : Giphy

3. La forme et la consistance

Il est important d’analyser la forme. Si l’étron tombe en petits morceaux de type julienne de légumes, il faudrait peut-être boire plus d’eau et/ou manger plus de fibres. Si vos crottes dégoulinent, c’est la fameuse colique, ce qui montre soit que vous avez mangé trop de verdure, soit que vous avez une maladie de type gastro (ou pire. Mais toi l’hypocrondriaque, tu n’as lu que « ou pire ») . De petites crottes dures sont le signe d’une constipation. Si vos selles sont trop minces, c’est que l’intestin peut être obstrué. Si Kate Moss vous sort par le cul, essayez encore.

Source photo : Giphy

4. Il ne faut pas que ça pue (trop)

Oui, on sait, le caca pue. D’ailleurs, on le dit très souvent « ça pue la merde ». Mais si l’odeur est telle qu’elle se situe entre le cadavre en décomposition et le gaz moutarde, c’est pas très net. Alors, ça peut évidemment venir d’une alimentation riche en trucs qui puent, ou alors d’une infection intestinale, de maladies inflammatoires voire d’abcès abdominaux et d’occlusions intestinales… La crotte dite « saine » pue un peu mais pas trop (reste juste à estimer le « pas trop »). Pensez donc, avant de partir, à sentir l’odeur de votre flore intestinale.

Source photo : Giphy

5. Prêtons attention à la trace de pneu

Si l’on vient de retapisser la faïence d’une couleur qui ne part même pas à la javel, cela peut indiquer soit que vous avez mangé trop de fibres (donc tu reposes tout de suite ce fruit), soit d’un problème de pancréas. Donc non, la petite trace de pneu au fond de la cuvette, ce n’est pas toujours normal. En plus c’est dégueu, faudrait penser à nettoyer.

Source photo : Giphy

6. A chacun son rythme

C’est bien connu, le corps est une petite horloge et le moindre retard peut avoir des conséquences désastreuses. Si vous passez trois jours sans sortir le moindre étron, dites bonjour à la constipation. Si vous faites caca plus de trois fois par jour et que ce dernier a tendance à se désintégrer à la sortie de votre rectum, dites bonjour à la diarrhée. En dehors de ces cas extrêmes, chaque personne a son propre rythme fécal. L’important c’est d’écouter son corps et Maître Gims.

Source photo : Giphy

7. Le caca peut soigner

Les Égyptiens, qui n’avaient pas que des bonnes idées, faisaient des cataplasmes à base d’excréments animaux. En langage normal, cela signifiait qu’ils vous tartinaient une partie du corps avec de la merde. Ce n’est pas très efficace, et si on vous le dit, c’est parce qu’on a envie. Sinon, aujourd’hui, il existe la transplantation fécale. Pour lutter contre certaines infections, on peut décider de vous introduire les excréments d’un donneur directement dans le tube digestif. Cette greffe de caca a pour but de restaurer la flore intestinale.

8. On peut lire l'avenir dans ses selles

On peut lire l’avenir dans n’importe quoi, les étoiles, les entrailles, les feuilles de thé, la choucroute et le caca. Conclusion : Cette semaine, pour les Lions, ça sent mauvais mais le vent va bientôt tourner. Patience. Maintenant, on vous laisse et on ne vous serre pas la main.

Source photo : Giphy

Désormais vous êtes de ceux qui savent murmurer à l’oreille du caca.


Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :