Comme chaque année on vous retrouve avec le petit top relâche qui fait du bien, celui de toutes les choses qu’on n’avait pas le droit de ne pas aimer en 2016. En tout cas celle qu’on ne pouvait pas détester. Alors on vous prévient tout de suite, c’est un top méchant, plein de mauvaise foi, d’aigreur et de venin, mais c’est parce qu’il a été rédigé par un petit être tout gris et tout triste élevé dans une cave, ne faites pas attention.

1. Hillary Clinton

Cette année était son année. En course à la Maison-Blanche face au diable en personne, il était interdit de critiquer notre Ange Gardien. Il fallait aimer Hillary ou être taxé de Trumpiste raciste et misogyne, même si le robot sans émotion qu’elle est n’était pas exempt non plus de tout reproche. On ne va pas se le cacher, sa défaite n’est pas une bonne nouvelle, et elle aurait sûrement fait du meilleur boulot que Donald, de là à dire qu’elle aurait fait du bon boulot c’est autre chose.

Source photo : Giphy

2. L'équipe d'Islande

Chateux sans nom, équipe de brutes affamées sorties tout droit de Vikings, les Islandais étaient les stars de l’Euro parce qu’on aime bien les underdogs, les challengers, et puis que quand on voyait jouer les Portugais il nous fallait bien quelque chose pour rêver un peu. (Oui, c’est toujours pas digéré, désolé.) On peut les remercier d’avoir remis au goût du jour le clapping que tous les gros beaufs reprennent maintenant dès qu’ils en ont l’occas, c’était pas la peine de vous déplacer pour ça.

Source photo : Giphy

3. Nice

On passe nos jours à chier sur Nice toute l’année, cette ville de cagoles et de vieux bourgeois trop bronzés qui votent trop à droite en ne ramassant pas les merdes de leurs petits chiens trop laids mais cette année on était tous niçois. Parce que la tragédie qui a balafré cette ville ne devrait jamais arriver nulle part. Cet été on part tous en vacances à Nice.

Source photo : nuovaresistenza

4. Stranger Things

Elle était pas dégueulasse cette série, loin de là. Mais est-ce qu’elle méritait autant de louanges ? Est-ce que ça valait le coup de faire faire les mariolles aux gosses sur tous les plateaux TV du monde jusqu’à la zumba médiatique du Petit Journal on en est pas persuadés.

Source photo : Giphy

5. PNL

Ils étaient déjà dans le top l’année dernière mais encore une fois cette année, la hype PNL a tout emporté sur son passage. Contrairement à JUL qui lui a encore une bonne frange d’irréductibles haters, PNL ont réussi une sorte de Grande Alliance où chacun y trouve son compte. Vont-ils battre le record en revenant dans ce top l’année prochaine ?

6. Trudeau

Il est jeune, il est beau, il est cool et tout le monde lui suce la barbe. Et quand tout le monde suce la barbe d’un homme politique, généralement, c’est un peu inquiétant. Et quand on se penche un peu sur ses actions, on se rend compte qu’il est un mec comme les autres, promesses non tenues, cadeaux aux entreprises pétrolières, il n’est pas parfait et c’en est presque rassurant. Faudrait juste pas totalement se laisser berner par sa belle gueule.

Source photo : Giphy

7. One Punch Man

La belle histoire d’un mec qui balançait son manga en ligne qui s’est fait repérer et qui maintenant est à la tête d’un des trucs les plus lus de l’année, sans compter un anime, des mecs qui s’entraînent comme lui bref, si tu n’aimais pas OPM en 2016 non seulement tu étais un énorme boloss, mais en plus tu te faisais démonter par des mecs surmusclés (et tu ratais un truc très très cool).

Source photo : Giphy

8. Louis C.K à Paris

Toute la crème de l’humour parisien qui se retrouve caleçon aux chevilles à l’Olympia pour se palucher sur le Bigard roux et atlantiste, on a déjà vu mieux en sortie culturelle au mois de juin. (J’ai pas eu de place, je suis chonchon.)

Source photo : Giphy

9. Xavier Dolan

Xavier « JTE HAIS M’MAN COMPRENDS-TCHU CHTE HAIIIS » Dolan était partout avec son dernier film que tout le monde a aimé, Juste la fin du monde. Son maniérisme et le fait que TOUS ses persos aient des soucis avec leur mère et que ça devient lassant ne doivent pas être pris en compte tant ce mec est génial. Et tant pis si ses interviews sont insupportables, C’EST UN GÉNIE ON VOUS A DIT.

Source photo : Giphy

10. La non-candidature d'Hollande en 2017

Là difficile de dire le contraire : tout le monde a été soulagé. On vous met au défi de trouver quelqu’un qui voulait qu’Hollande retente le coup une seconde fois.

Source photo : Giphy

Qui pour 2017 ? Réponse l’année prochaine.

Tu ne sais pas quoi offrir pour la fête des mères ? On a déniché les trucs les plus cool :