On entend partout des gens dire que le rap c’était mieux avant. Des mecs nostalgiques qui trouvent qu’aujourd’hui on sert tout le temps la même soupe uniformisée, que les 90’s étaient une décennie bénie et que maintenant tout est à chier. Sauf qu’on peut vous prouver en 10 points que c’est faux. En tout cas pas tout à fait vrai.

1. Dans les années 90 aussi, il y avait du rap commercial, c'est pas nouveau

MC Hammer vous connaissez ? Vanilla Ice ça vous dit quelque chose ? Des rappeurs qui tentent des tubes un peu plus vendeurs c’est pas nouveau mes petites pommes.

2. La scène française n'a jamais été aussi riche et diversifiée

Vous vous plaignez de Maître Gims, vous dites que PNL y’a trop de vocodeur, que JUL c’est pas du rap, ok on veut bien l’entendre (même si bon, osez dire que le bougre ne sait pas rapper après ça), sauf qu’en France aujourd’hui il y en a pour tous les goûts. De l’afrotrap, du cloud rap, du rap conscient, du boom bap à l’ancienne, du sale, du lettré, du comique, du violent. Il y en a vraiment pour tout le monde, suffit d’être curieux.

3. Aujourd'hui c'est beaucoup plus facile de faire des découvertes

C’était peut-être mieux avant mais avant ils n’avaient pas Internet. Alors c’est vrai que du coup il y a une quantité de merde impressionnante mais quand même : Aujourd’hui avec Spotify, Youtube et tous les sites et forums spécialisés, l’offre n’a jamais été aussi riche. Certes il faut fouiller, gratter un peu pour pas s’arrêter aux trucs qui tournent sur sky ou dans les clips de D17 mais avec un peu de bonne volonté…

4. Et si on quitte la France c'est encore mieux

Kanye, Desiigner, Future, Chance The Rapper, A$ap Rocky, Kendrick Lamar, Anderson Paak, Childish Gambino, Joey Bada$$, Domo Genesis, le crou Odd Future, tout ça ce n’est que la croûte du pain bien chaud qu’est le rap US. Nous on vous conseille de creuser jusqu’à la mie. Ouais, l’image est pas top mais bon fuck être un lyriciste moi je suis là que pour le chèque.

5. Niveau fringue c'était difficile de faire pire

Source photo : clique.tv

6. Si vraiment t'es nostalgique, les vieux patrons sont encore là

A Tribe Called Quest est revenu cette année meilleur que jamais, pour les plus pointus des gars comme Masta Ace tournent toujours, en France si vous aimez Oxmo Puccino vous l’entendrez toujours à droite à gauche, d’albums en freestyle, les X-Men sont revenus l’année dernière, bref, les vieux nostalgiques peuvent toujours se régaler même en 2016.

7. Même les gros artistes se font eux-mêmes, souvent en indé, et ça c'est fort

Plus que jamais, et malgré la surexposition médiatique, une grosse partie du rap se fait en underground : Booba fait sa propre radio et boycotte les autres, PNL s’est fait tout seul, JUL aussi, sans jamais signer sur des labels. Et ça c’est propre.

8. Le rap est beaucoup plus ouvert qu'avant

Le rap c’était quand même macho au max, alors que maintenant Young Thug porte une jupe et personne l’emmerde, SCH ressemble à un bassiste de groupe indus/vendeur de voitures et on l’accepte parce qu’il est BON. On voit des collaborations entre les rappeurs blancs et les rappeurs thugs alors que les mecs ne se parlaient pas avant, bref, il se passe de jolies choses.

9. Bonus : Non mais franchement, s'il vous plaît, un peu de sérieux

Alors, convaincus ?

Tu ne sais pas quoi offrir pour la fête des mères ? On a déniché les trucs les plus cool :

Ce superbe top nous a été envoyé par un lecteur de Topito. Toi aussi envoie ton Top !