Si tu étais comme moi, tu adorais regarder cette série la journée et la nuit tu te faisais pipi dessus en regrettant d’avoir suivi l’épisode en entier. Tu as peut-être aussi eu la chance de lire les livres et d’en mouiller les pages. Pas sûr que cette série t’ait aidé à avoir une enfance très très saine, la preuve, tu en as gardé de sérieuses séquelles.

1. Tu as horreur des pantins

À cause de ce connard de Slappy de merde qui t’a rendu allergique à toute forme d’objet représentant un être humain. Les poupées, les marionnettes, c’est non. Alors on s’étonne que le truc se mette à bouger tout seul et à vouloir t’assassiner sauvagement, mais sérieusement, qui achète ça ? QUI ? C’est moche et ça se voit que cet objet te veut du mal.

Source photo : Giphy

2. Quand tu repenses à ce générique, tu ne te sens pas très bien

Tu n’as jamais trop compris pourquoi cette ombre bizarre avançait, ni ce que ça représentait, mais tu avais peur. D’ailleurs, avant, tu aimais les gentils labradors. Maintenant, tu sais qu’ils ont les yeux qui brillent ambiance possédés par le diable dès que tu as le dos tourné.

3. Tu t'es déjà demandé si les gens que tu rencontrais n'étaient pas en fait déjà morts

Quand tu ne t’es pas demandé si tu n’étais pas toi-même déjà mort. Rapport au fait que les gens rencontrés dans Chair de Poule sont souvent ou des monstres, ou des fantômes… Pire que Sixième Sens.

4. Tu ne fais pas vraiment confiance aux objets

Parce que « oh il est joli cet appareil photo ». EH BAH NON. Ce truc va prédire les catastrophes et provoquer une réaction en chaîne qui va mener à ta perte. Même les choses les plus anodines peuvent te vouloir du mal et te maudire sur 30 générations.

Source photo : Giphy

5. Alors que les autres enfants avaient peur du noir, toi tu flippais que tes nouveaux voisins soient des monstres.

Parce qu’ils ont l’air tout à fait normaux comme ça, mais tu sais pertinemment que la nuit tombée ils se transforment en créatures diaboliques qui vont venir t’assassiner dans ton sommeil. Petit, tu ne pouvais rien faire d’autre qu’avoir peur dans ton lit. Adulte, tu as pu te procurer un fusil à pompe au marché noir que tu as savamment caché sous ton oreiller des fois qu’ils se décident à vraiment de venir chez toi.

6. T'es pas copain avec le vert

C’est la couleur du générique, c’est la couleur du vieux truc visqueux qui coule qu’on sait pas trop ce que c’est… Bref, le vert, c’est la couleur du mal. Tu te demandes d’ailleurs si le parti « Europe Écologie les Verts » ne cacherait pas quelque chose de maléfique…

Source photo : Giphy

7. Tu ne mets JAMAIS de masque

Un peu comme les pantins, le masque est pour toi source d’une angoisse extrême. Le carnaval ? Halloween ? Les réunions S.M ? C’est l’angoisse totale. Pourquoi ? Parce que le masque pourrait prendre possession de toi et te forcer à faire des trucs horribles, genre porter des leggins et repeindre ton salon en taupe HORREUR.

8. D'une manière générale tu n'aimes pas trop la nouveauté

Tu sais que si tu pars en vacances, tu vas te retrouver dans un parc diabolique, que tes nouveaux voisins vont vouloir t’assassiner, que ce nouveau meuble abrite probablement une entité maléfique… En bref, tu as conscience que toute chose qui arrive dans ta vie peut potentiellement te nuire de manière surnaturelle.

Source photo : Giphy

9. Tu trouves toujours que les gens te cachent quelque chose

Comme dans Petits Secrets entre voisins, mais en pire parce que là, les gens ils ne te trompent pas, non, ils cachent en vérité leur nature diabolique. Tu as donc longtemps pensé que la charmante dame du CDI se transformait en monstre. Elle n’était peut-être pas très jolie, mais ce n’était pas une raison pour la traiter de monstre.

10. Tu vis désormais dans un bunker, tu es complètement agoraphobe et paranoïaque, et tu n'oses plus sortir depuis l'arrêt de la série en en 1998

Mais ça valait le coup hein ! Parce que même si ça fait peur c’était bien ! Bon, je vais changer ma couche je viens encore de me faire pipi dessus.

Source photo : Giphy

Ouais, en fait, Chair de Poule t’a juste rendu complètement paranoïaque…