Les touristes sont un peu comme les gamins de nos amis : c’est sympa à condition qu’ils restent bien tranquilles. Malheureusement, il suffit de voyager un minimum pour s’apercevoir que, si l’herbe est parfois plus verte ailleurs, il y a toujours des cons pour s’essuyer les pied dessus sans aucun scrupule.

1. Piquer un morceau d’oreille d’une statue de l’île de Pâques

En 2008, un touriste finlandais fut poursuivi pour avoir tenté de voler le lobe d’oreille d’une statue de l’île. Une témoin raconta l’avoir vu grimper sur celle-ci à plus de 4 mètres de hauteur et en faire tomber plusieurs morceaux de 20 à 30 m chacun, que l’intéressé s’empressa de récupérer. Arrêté par les autorités, il dut payer une amende de 17 000 dollars avant de pouvoir rentrer dans son pays. Et encore cela aurait pu être pire, le Maire de l’Île souhaitait lui infliger les mêmes dommages que ceux qu’il avait faits à la statue Moaï. : œil pour œil, oreille pour oreille.

2. Faire des selfies à poil sur le site d’Angkor

Sans doute inspirées par le charme des lieux, deux sœurs américaines en voyage à Angkor en février 2015 eurent la riche idée de se photographier cul nu dans l’enceinte du Preah Khan Temple, site inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Chopées en flagrant délit, le pantalon aux chevilles les deux contrevenantes furent condamnées chacune à 250 euros d’amende, à une peine de 6 mois de prison avec sursis, assortie d’une reconduction immédiate à la frontière avec la Thaïlande. Elles furent également interdite d’entrée sur le territoire cambodgien pendant 4 ans.

3. Voler un pingouin dans un parc à thème australien

En France, il arrive que lors d’une soirée plus arrosée que d’habitude, on s’amuse à emprunter un lama à un cirque, pour lui faire faire le tour de la ville. En Australie, ce sont les pingouins qui attirent les curieux. En 2012, 2 touristes anglais ont ainsi décidé de voler un pingouin dans un parc aquatique Sea Wold. Ils profitèrent de leur visite pour piquer une tête dans le bassin des dauphins, et pour balancer des extincteurs dans celui des requins. Les deux zigotos se sont réveillés le lendemain matin avec un mal de tête carabiné, et un pingouin dans leur chambre, sans savoir comment il avait bien pu atterrir là. L’enquête révéla que nos deux Anglais avaient chacun picolé 1,5 litre de vodka, avant de débuter leur escapade nocturne. Ils furent chacun condamnés à une amende d’un peu moins de 650 euros (1000$ australiens).

4. Graver son nom sur les murs du temple d’Amenhotep III à Luxor

En 2013, un certain Ding Jao laissa sur la pierre du temple d’Amenhotep III à Luxor, une trace de son passage. Malheureusement pour lui, une photo postée sur le réseau social chinois Weibo devint virale, et une véritable chasse à l’homme débuta dans tout le pays. Tous les Ding Jao chinois durent alors prouver qu’ils n’avaient jamais mis les pieds en Egypte. Tous sauf un. Un jeune garçon de la ville de Nanjing qui devint le symbole national des mauvais comportements des touristes chinois à l’étranger. Un sale moment pour le gamin et surtout pour ses parents qui durent s’excuser publiquement pour le dérapage de leur progéniture.

5. Grimper sur les câbles du Pont de Brooklyn pour prendre une photo

Le Pont de Brooklyn attire visiblement un paquet de tarés. Quelques mois seulement après que 2 touristes allemands ont escaladé les deux tours du pont pour remplacer le drapeau américain par un drapeau blanc, c’est un Français qui s’est cette fois illustré. Un certain Yonatan Souid, amateur de photographie, entreprit de grimper sur la structure du pont pour trouver le meilleur angle possible. Arrêté à sa descente, il fut poursuivi pour comportement dangereux, violation criminelle de propriété et trouble à l’ordre public et dû s’acquitter de 7000 euros pour être libéré sous caution, dans l’attente de son procès. Il évita de justesse la prison et s’en tira avec 30 jours de travaux d’intérêt général.

#throwback in NYC ?

A post shared by Louve (@mysweet_valentine) on

6. Prendre des selfies à Auschwitz-Birkenau

Chaque année plus d’un million de visiteurs franchissent les grilles de l’ancien camp de la mort. Dans le lot, un paquet d’écervelés s’amusent à transformer ce lieu de mémoire, en scène morbide de leur narcissisme. Un phénomène qui a pris une telle ampleur ces dernières années, qu’il inspira à l’artiste israélien Shahak Shapira, le projet « Yolocaust », pour rappeler aux jeunes générations l’horreur qui s’est déroulée ici, et le respect qui lui est dû.

7. Escalader la pyramide de Kheops

Un jeune Allemand de 18 ans décida en 2015 de se lancer dans l’ascension des 140 mètres de la pyramide de Kheops, histoire de prendre une photo sympa depuis son sommet. Malgré les cris et sommations des gardiens postés autour du monument, ce touriste aventureux réussit son pari en devenant sans doute, un des premiers depuis plus de 4500 ans à mettre les pieds tout en haut de ce monument. Pour info, il mit 8 minutes pour atteindre son sommet. Ce qu’il ignorait par contre, c’est que sa petite virée pouvait lui valoir 3 longues années de prison… auxquelles il échappa, en échange d’une interdiction à vie de remettre les pieds en Égypte.

8. S’endormir bourré sur un tapis à bagages

Cette mésaventure est survenue à un touriste chinois qui piqua un somme sur le tapis à bagages de la station de train de Zhejiang. Le jeune homme était tellement alcoolisé qu’il eut le droit à un scan complet du corps aux rayons X, sans que cela perturbe son sommeil, le moins du monde.

Crédits photo : youtube

9. Mimer des positions sexuelles pendant une soirée au Cambodge

Il y a quelques jours, 90 touristes ont été arrêtés près du site d’Angkor Wat pour avoir mimé des actes sexuels pendant une soirée dans une villa qu’ils avaient louée. Parmi eux, 10 sont actuellement poursuivis par la justice pour danse pornographique. Ils risquent chacun jusqu’à 1 an de prison. Une sentence qui peut certes paraître disproportionnée, mais qui rappelle qu’à l’étranger aussi, il existe certaines règles à respecter.

10. Se balader à poil dans les rues de Barcelone

A l’été 2014, 3 amis italiens se lancèrent un défi à la con : courir à poil dans Barcelone. Leur petite exhibition dura 3 bonnes heures, entrant dans plusieurs magasins en tenue d’Adam, avant de se faire choper par les autorités. Cet épisode déclencha dans la ville un mouvement de protestation chez les habitants qui manifestèrent par milliers contre les nuisances et les problèmes de comportements de certains touristes.

Source photo : Giphy

Vous aussi, vous êtes tombé sur un paquet de débiles pendant vos voyages à l’étranger ?

Source : foxnews.com