Les vacances à l’étranger c’est génial, sauf quand ça tourne au cauchemar. Bon, rassurez-vous, ici, pas d’histoire glauque. Enfin, à part la dernière peut-être. Non car ici, on parle avant tout de touristes un peu à la ramasse qui ne font que récolter le fruit de leur imprudence (et souvent de leur consommation excessive d’alcool)…

1. L'inconscient aventureux

Kevin, un Américain de 26 ans, s’est rendu en Colombie en 2013. Désireux de sortir des sentiers battus, il déclara à qui voulait l’entendre qu’il allait se rendre à pied à la frontière avec le Venezuela, soit à l’époque, l’une des zones les plus risquées du monde pour un touriste lambda. Le personnel de l’hôtel, qui voulait absolument le dissuader, lui affirma que s’il allait au bout de son projet il aurait toutes les chances de se faire tuer, soit en marchant sur une mine, soit en se faisant mordre par un serpent venimeux ou atomiser par une frappe aérienne. Sans oublier les risques importants de se paumer dans la jungle. Finalement, il se fit enlever par les FARC qui, plutôt bien disposés à ce moment-là, le relâchèrent sain et sauf au bout de 4 mois.

2. Un petit séjour en Corée

En 1996, un autre américain, Evan, accepta le défi de ses amis et traversa à la nage, en étant complètement bourré, la rivière Yalu. Rivière qui fait office de frontière naturelle entre la Chine et la Corée du Nord. Ayant survécu à la traversée, il fut arrêté par des paysans qui le remirent aux autorités. Accusé d’espionnage, il atterrit en taule jusqu’à ce qu’un diplomate arrive miraculeusement à obtenir sa libération.

3. Vince et Michelle

Michelle et Vince se sont rencontrés lors d’une soirée très arrosée à Dubaï. Entre eux, le courant est tout de suite passé. C’est ainsi que le couple d’un soir s’est rendu sur une plage afin de consommer son union fugace à l’air libre. Bien sûr, ils se sont fait choper, à poil et ivres, par les autorités qui ont décidé de les jeter en taule, dans des cellules séparées, histoire de bien marquer le coup. Une incarcération de 6 mois assortie d’une belle amende.

4. Une histoire de tarte

En 2015, Antti Tapio Peltomaki, un touriste finlandais, se trouvait peinard à Singapour. Parfaitement bourré, il décida un soir de déchirer ses vêtements en pleine rue, avant de s’allonger pour dormir un peu. Quand un policier tenta de le réveiller, ce brave Antti le gifla brutalement. Un acte de violence qui, à Singapour, peut vous valoir jusqu’à 7 ans de prison. Antti, ce gros veinard, n’écopa néanmoins que de quelques mois.

5. Pour l'amour du street art

Oliver, 57 ans, était en Thaïlande, quand il décida, probablement influencé par les litres de binouze qu’il venait de s’enfiler, de se munir d’une bombe de peinture pour recouvrir toutes les représentations du roi qui se trouvaient sur son chemin. Un crime passible de 75 ans de taule en Thaïlande. Lui ne fut condamné qu’à 20 ans. Peine réduite à 10 ans. Mais c’était sans compter le roi lui-même, qui, dans sa grande bonté, décida de le gracier. Les vacances d’Oliver s’étant quand même éternisées un bon moment.

6. Une sombre histoire de slip de bain

Le slip de bain peut vite s’avérer disgracieux. Surtout quand on s’amuse à se balader affublé d’un slip aux couleurs de la Malaisie, dans le pays en question, complètement fracassé. C’est précisément ce qu’ont fait 9 Australiens en goguette en 2016 avant de se faire arrêter par les autorités.

View this post on Instagram

nouveau rooftop à Penang cette fois ci ?

A post shared by Fab-R (@fabrice6963) on

7. Visa périmé

C’est un problème général. La Thaïlande, pays particulièrement plébiscité par les touristes en quête de grosses fiestas décomplexées, est pleine de gens bloqués. Bloqués pourquoi ? Car beaucoup oublient simplement leur visa et se retrouvent à devoir gérer une situation qui se complique de jour en jour. Car dépasser son visa en Thaïlande coûte cher. On peut écoper d’une amende et même finir en taule. Il ne faut vraiment pas avoir de chance et être dans une situation, économique notamment, déjà pas terrible mais ça arrive. C’est pour cela que de plus en plus de touristes, peu désireux de se frotter aux autorités mais conscients que leur visa ne leur permettra pas de rentrer chez eux, finissent par errer dans les rues. C’est flippant…

Tout est bien qui finit bien ! Ou presque !

Et pour être sûr de ne pas se faire avoir, voici des trucs improbables interdits à l’étranger. Attention aussi aux trucs insignifiants qui peuvent t’envoyer en prison.

Source : Grunge