rockenseine
Crédits photo (creative commons) : blink+

Vous le savez, retrouver facilement ses potes dans un festival est aussi probable qu'un bon sketch de Smaïn. Pourtant, certains d'entre vous pensent encore qu'on peut se donner rendez-vous aux toilettes. Ce qui équivaut pourtant à se dire, ici : "viens, on se rejoint au Nord-Est". Heureusement pour vous, il existe certaines techniques qui vous permettront de ne plus perdre de temps pour vous regrouper facilement.

  1. Mettre une cape dorée
    Et grimper sur les épaules d'un ami qui court dans tous les sens. Etant donné l'ambiance du festival, les perruques multicolores que vous croiserez, vous ne passerez pas pour un fou et vous avez de fortes chances de vous faire remarquer. Ce qui est bien pour retrouver vos potes.
  2. Choisir un nom de code et le crier très fort tout le temps
    "DOUSTE-BLAZY", "AMOUR DE LOUTRE" ou encore "ICI-CI". Tout ce que vous voulez, c'est disposer d'un message suffisamment puissant pour qu'on vous repère. Avec ce genre de slogans, seul un sourd ne vous trouvera pas. D'ailleurs, on se demande ce que ce dernier viendrait faire dans un festival.
  3. Faire un slam
    La voie des airs est certainement ce qui se fait de mieux. Alors, en slamant par dessus une foule en délire, vous avez quand même une chance que vos potes soit en dessous et vous récupèrent. Le problème, c'est que 32 autres personnes ont certainement la même idée que vous. Par contre, éviter de mettre vos papiers, portables et clés dans vos poches. Il y a quand même un risque de se retrouver à poil et de ne rien retrouver.
  4. S'accrocher une poupée gonflable à l'hélium
    Pas bête du tout comme idée. Peu importe où vous allez, elle vous suit partout et vous rend immanquable. "T'es où ?", "Bah regarde dans le ciel". Bon, après, si vos potes sont cons au point de croire que la poupée, c'est vous, nous, on n'y peut rien...
  5. Utiliser l'application "Mes Amis" de son iPhone
    Pour les geeks, évidemment. Sauf que le truc con, c'est que lors des Festivals, le réseau manque. Et puis, on a quand même autre chose à faire que de rester collé à son smartphone. En plus, le pote qu'on n'arrive pas à retrouver, il est plutôt du genre à utiliser un 3310. Donc les applications, c'est comme être à l'heure, pas vraiment son way of life.
  6. Monter sur scène
    Dégager le chanteur et faire une appel au micro. C'est un peu risqué, mais ça peut marcher. Dans tous les cas, vos amis vous repèreront. La sécurité aussi. Et ce qui est emmerdant, c'est qu'on ne plaisante que très rarement avec les vigiles généralement.
  7. Mettre des échasses
    Du haut de vos quatre mètres, vous avez une vue dégagée sur l'ensemble du festival. Vous pouvez ainsi facilement repérer vos amis perdus de vue. Oui, sauf que vous avez oublié que la foule, elle bouge dans tous les sens et que votre équilibre reste précaire. Il manquerait plus, même, qu'un gars ait une scie sur lui pour que vous l'ayez dans l'os.
  8. Lancer une fusée de détresse, comme les marins perdus en mer
    C'est un peu extrême, sûrement dangereux, mais ça marche forcément. Et ça fait peur aux mouettes en plus. Que des avantages, donc.
  9. Se balader avec le gong de Fort Boyard
    D'une, vous aurez la classe. De deux, vous pouvez être sûr qu'on vous entendra 20 kilomètres à la ronde. Bon, par contre, pas sûr qu'on sache précisément d'où provient le son. Et puis se mettre La Boule à dos, c'est pas terrible.
  10. Se trimballer avec des cadavres de rats
    Pourquoi ? Parce que vous puerez. Autour de vous, les gens s'écarteront comme la mer sous Moïse, vous rendant ainsi facilement accessible et visible par vos amis. En plus, pas sûr que la sécurité ose s'approcher de vous. Quelqu'un capable de porter des corps de rats morts pendus pour retrouver ses potes, est capable de tout. Autre solution, vous pouvez également vous rouler dans la merde. Mais c'est peut-être moins agréable. Par contre, inutile de faire ça en fin de festival. Tout le monde sent le faisan.

Et vous, vous faites comment ?