L’art, c’est subjectif mais parfois, il arrive que certaines œuvres mettent tout le monde d’accord. Parce qu’elles sont sublimes ou parce qu’elles sont super moches. C’est le cas de ces statues, par ailleurs bien exécutées, d’un point de vue strictement technique, mais qui posent néanmoins un véritable problème d’un point de vue esthétique…

1. Man Attacked (Oslo, Norvège)

Une vision particulièrement flippante de la paternité.

2. Field of Corn (Dublin, États-Unis)

Parce que parfois, rien ne peut remplacer la beauté d’un champ de maïs, à part un champ d’épis de maïs géants.

3. The Pigduck (Turku, Finlande)

Un cochon et un canard se rencontrent, le courant passe plutôt bien, il se passe ce qui doit se passer et hop, nous voilà avec un Pigduck sur les bras…

4. Les bébés flippants (Blankenberge, Belgique)

Des bébés sans visage qui grimpent sur un immeuble ? Pourquoi ? Comment ? Qui a autorisé un truc pareil ?

You lost guys? #mutantes #kids #zizkovkids #davidblack

A post shared by @ dominikhonzl on

5. Le Père-Noël et son gros jouet (Rotterdam, Pays-Bas)

Un gros Père-Noël qui porte fièrement une sorte de plug anal bien massif et une grosse cloche. Il fallait y penser…

6. Le Boll Weevil Monument (Enterprise, États-Unis)

Érigée en 1919, cette statue célèbre l’influence bienveillante du charançon (le boll weevil en anglais) sur agricultrice et l’économie.

7. El Mesteño (Denver, États-Unis)

Visible à l’aéroport de Denver, cette statue représente un cheval tout bleu qui aurait bien sa place dans l’armée des Marcheurs Blancs de Game Of Thrones.

Oh, #Bluecifer the Terror Horse, I just can't quit you baby #elmesteno

A post shared by Rana M (@9nazgul) on

8. Pierre Ier Le Grand (Moscou, Russie)

C’est le tsar Pierre Le Grand qui a notamment fait de la Russie une puissance majeure. Ce qui valait bien une statue aussi spectaculaire que hideuse.

9. Gloria le mouton (Teneriffe, Australie)

Oh quel vilain mouton habillé comme une lady !

10. Sculpture Park (Des Moines, États-Unis)

C’est à Des Moines qu’est né le groupe de metal Slipknot. C’est aussi dans cette ville qu’on peut trouver, dans le Sculpture Park, cet hommage plus ou moins volontaire au cinéma de Tim Burton… Dans les deux cas, la proposition artistique est plutôt agressive.

Ceci dit, n’oubliez pas que comme le disait Jean Rostand : « La beauté, en art, n’est souvent que de la laideur matée. »