On a beau connaître la célébrité, l’argent et les paillettes, on n’est pas à l’abri de la fameuse scoumoune qui frappe sans prévenir et en dépit de toute justice. Racine, Corneille, Sophocle, la tragédie, on connaît. Mais nul doute qu’il y aurait des trucs à faire avec les histoires qui suivent.

1. Jan-Michael Vincent, la star de Supercopter

Le type était tellement populaire au milieu des années 80 qu’il était devenu l’acteur le mieux payé de la télé américaine. Et puis ça s’est un peu moins bien passé par la suite : devenu héroïnomane, il a été amputé deux fois de la jambe droite et sa carrière s’est arrêté. Il vient de mourir dans l’indifférence générale à 74 ans. Antigone n’a qu’à bien se tenir.

2. Luke Perry

Dylan étincelant dans Beverly Hills qui faisait fantasmer toutes les meufs en quête de rébellion, Luke Perry est ensuite passé complètement aux oubliettes ; toutes les séries dans lesquelles il a joué ont été arrêtées au bout d’une ou deux saisons et il a fini par mourir à 54 ans d’un AVC, non sans avoir dû subir auparavant des opérations au côlon en raison de tumeurs précancéreuses.

Crédits photo (creative commons) : Gage Skidmore

3. Gary Coleman, Arnold dans Arnold et Willy

Payé des fortunes pour son rôle qui a fait de lui une star, il s’est fait spolier par ses parents adoptifs qui lui ont pris toute sa thune. Il a fini en faillite personnelle en 1999, devenant gardien de parking et pensant plusieurs fois à se suicider. Si on ajoute à ça qu’il avait une maladie rare atteignant ses reins et ayant stoppé sa croissance à 1 mètre 42, un mariage fait de relations violentes qui font la une des journaux et une mort accidentelle à 42 ans en 2010, on peut parler de bonne vie de merde.

Crédits photo (creative commons) : Off2riorob

4. Mallaury Nataf

Héroïne du miel et des abeilles, Mallaury devient une star en France en 1992. Et puis… En 1994, elle chante une chanson dans une émission pour enfants et elle ne porte pas de culotte. SCANDALE ! Virée de tous les plateaux, Mallaury Nataf se retrouve à faire des photos de charme pour New Look, bénéficie d’un début de rédemption avec Sous le soleil mais quitte la série parce que finalement elle a pas envie. Ensuite, La ferme célébrité et hop elle se retrouve SDF en 2011, se fait retirer la garde de ses gosses, arrêter par les flics et tout le toutim. Apparemment, ça va mieux depuis.

5. George Peppard, Hannibal Smith de l'Agence tous risques

Héros trop classe de la série la mieux des années 70, Georges Peppard n’a pas eu beaucoup de bol : déjà, il a milité toute sa vie contre le port d’armes et pour le parti démocrate (quand on voit ce qu’il se passe aujourd’hui, on peut se dire qu’il a pas dû avoir beaucoup de satisfaction), mais il a surtout été toute sa vie alcoolique. Puis, en 92, on lui a diagnostiqué un cancer du poumon ; une pneumonie l’a achevé en 94. Il avait 65 ans.

Crédits photo (creative commons) : Jac. de Nijs / Anefo

6. Drazic dans Hartley coeur à vif

Callan Mulvey était le bad boy australien le plus cool du monde dans les années 90. Et puis en 2004, crac : un accident de bagnole. Sa mâchoire est broyée, les os de son visage disloqués, il perd un oeil, a de multiples fractures et passe 8 jours dans le coma. Mais il parvient à se relancer à Hollywood à partir des années 2010. Puissant, le mec.

Crédits photo (creative commons) : Robert Connolly

7. Mark Salling

Connu pour son rôle de Noah dans la série Glee, Mark Salling était pas un mec sympa sympa : accusé de violences conjugales par sa meuf, il règle le problème en faisant craquer son porte-monnaie. Mais ce n’est que le début : fin décembre 2015, il est arrêté pour détention d’images pédopornographiques et finit par se pendre pendant sa détention provisoire, à deux mois de son procès.

Crédits photo (creative commons) : Kristin Dos Santos

8. Verne Troyer, le minimoi pas jojo

Ok, les séries dans lesquelles il joue sont pas connues connues (Shasta Mc Nasty, Jack, le vengeur masqué), mais le mec, lui est connu. Verne Troyer, c’est minimoi, dans Austin Powers. Haut de ses 81 cm (même les nains ont commencé petit), il a enchaîné les emmerdes. Sa meuf a falsifié un contrat de mariage avec lui pour lui piquer sa thune, tout le monde se foutait de sa gueule parce que ladite copine était mannequin, un site Internet a fait filtrer une sextape le mettant en scène et, surtout, il était alcoolique et dépressif au dernier degré, ce qui a fini par le tuer en 2015, à 49 ans.

9. Linda Wallander, alias Johanna Sällström

Cette actrice suédoise, connue pour la série Wallander, avait prévenu : elle se voyait mourir avant ses 30 ans. Il faut dire qu’elle avait enchaîné : présente en Asie du Sud-Est lors du tsunami de 2004, elle survit tout juste et est traumatisée. Dépressive, elle se fait hospitaliser plusieurs fois avant de se suicider en ingérant somnifères en 2007 à 32 ans. Elle a été suivie de près par son enfant qui s’est lui aussi suicidé 7 ans plus tard. La tristesse infinie.

Crédits photo (creative commons) : Ce fichier ne fournit pas d’information à propos de son auteur.

10. Mimi Mathy

Condamnée à jouer dans Joséphine Ange Gardien jusqu’à la fin de sa vie, la meuf. Peut-être le pire destin de tous.

Parfois, mieux vaut rester loin des caméras.