Heureusement qu’il n’y a pas que le farniente pour s’occuper l’été à la plage ! Pédalo, planche à voile, kayak, parachute ascensionnel… les activités nautiques ne manquent pas et s’enrichissent régulièrement de nouvelles expériences idéales pour amuser la galerie.

1. Le horse surfing

Enfin un sport où l’on peut envoyer les chevaux sans polluer la planète ! A part deux trois déjections qui viendront nourrir les poissons et porter bonheur aux baigneurs de passage, le horse surfing est un sport 100 % écolo. Le principe est simple : un surfeur debout sur sa planche est tracté par une corde reliée à un cheval lancé au galop. Les « runs » se font sur 200 mètres maximum à cause du gros effort que doit fournir le canasson, avec des pointes de vitesse de l’ordre de 50km/h ! Yihaaaaa !

2. Le ski surfing

Oubliez la planche de surf trop casual et optez pour le ski des mers. 2 skis au pied, 2 bâtons pour garder l’équilibre et… un scooter des mers en guise de remontée mécanique. Une discipline créée par deux allumés en 2009 qui depuis n’a pas vraiment fait de vague.

3. Le paddle stepper

Vous êtes moyennement chaud à l’idée de vous niquer les mains à force de pagayer comme un galérien pour faire avancer votre rafio ? Le paddle stepper est fait pour vous ! Comme son nom l’indique, cette fois, ce sont vos quadriceps qui vont bosser, avec des mouvements de steps un peu comme à la salle de gym, les embruns en plus ! Pour avoir une chance de garder l’équilibre, un guidon est fixé à la planche qui accessoirement permet de se diriger en faisant pivoter une dérive. Sinon on peut aussi se dire qu’il faut brûler le stand-up paddle.

4. Le waveski

Pourquoi se compliquer la vie à jouer les funambules, debout sur son surf, alors qu’on est si bien en position assise ? Le waveski permet en effet de profiter des joies de la glisse en s’asseyant sur sa planche, les pieds glissés dans un strap, et une double-pagaie en main. Il ne reste plus qu’à attendre la bonne vague pour un remake de Point Break, Keanu Reeves en moins.

5. Le Yoga Paddle

Également appelée « Stand Up Paddle Yoga », ou « SUP Yoga » pour les intimes, cette discipline se pratique sur une planche de surf plus longue et plus large que d’ordinaire, sur laquelle on enchaîne les postures de yoga. Oui, c’est aussi casse gueule que ça en a l’air.

6. Le coasteering

Ou si vous préférez « le canyoning de bord de mer », mais avouez que ça a tout de suite l’air beaucoup moins sympa. Le coastering consiste donc à parcourir la côte en escaladant des falaises, à les descendre en rappel, avant de défier le vide en sautant dans la mer depuis un plongeoir rocheux. Evidemment, mieux vaut être en vacances en Bretagne pour pratiquer le coastering que du côté de Palavas-les-Flots !

7. Le snuba

Vous voyez à quoi ressemble un scaphandrier ? Le snuba reprend grosso modo le même principe avec un long tuyaux qui relie le plongeur à la surface et lui permet de respirer. Heureusement, ici, nulle besoin de se trimballer un casque et une combinaison en mode bibendum, puisque des palmes, quelques poids pour descendre plus facilement et un masque suffisent pour explorer les fonds marins, pendant que la réserve d’oxygène fait tranquillement la planche en surface.

8. Le jet surfing

Surfer sur une mer d’huile, c’est possible grâce au Jet surfing, une planche de surf motorisée imaginée en 2008 par un ingénieur tchèque spécialiste des courses automobiles. La bête propulsée par un moteur de 100 cm³ est capable d’atteindre les 60 km/h, parfait pour jouer les Brice de Nice, ou d’ailleurs.

9. Le Flyboard

Rendu célèbre par son créateur Franky Zapata à l’été 2019 qui réussit à survoler la manche juché sur un Flyboard Air équipé d’un système de propulsion autonome, le Flyboard est également accessible aux simples mortels qui auraient décidé de s’envoyer en l’air pendant leurs vacances à la mer. Le principe : une sorte de snowboard sur lequel le pilote se tient debout, le tout maintenu dans les airs par de l’eau expulsée verticalement sous haute pression, directement puisée par l’hydrojet d’un jetski situé à proximité. Une discipline casse-cou dans tous les sens du terme !

10. Le distanciation sociale dans l'eau

Un sport extrême où il va falloir jouer serré pour éviter de se faire choper !

En tout cas, ce sera toujours plus excitant que le nouveau Musso !