Depuis que nos parents nous ont donné la permission de sortir, on en a fait des soirées. Pas toutes complètement dingues, il faut bien le dire, mais celles dont on se souvient en général, c’est celles qui sont vite entrées dans le domaine du grand n’imp. Et si tu veux vivre une soirée #UniteYourPack TRÈS COOL avec 3 de tes potes, on t’invite samedi soir (oui, samedi là, le 11) dans la fan zone du Bal Rock à Paris pour retrouver l’ambiance des matchs des 6 Nations avec les highlander venus tout droit d’Ecosse et des animations 100% Rugby ! Pour gagner tes invits VIP, c’est par ici !

Top partenaire [?]

Y’a des mecs qui font des apéros avec 3 potes, et y’a ceux qui invitent Michael Jackson chez eux, il y a ceux qui boivent des cocktails sans alcool et ceux qui commandent 300 litres de brandy. On vous a dressé une liste des plus grosses soirées jamais organisées dans l’Histoire de l’Humanité, et y’a de quoi vous faire un peu complexer.

1. L'ouverture du Colisée à Rome - 100 jours de bamboule

Quand on inaugure un truc aussi monstrueux que le Colisée, après 10 ans de construction qui plus est, on essaye d’inaugurer ça comme il se doit. Et Titus s’y connaissait en terme de soirées puisqu’il organisa une fête de 100 jours pleine d’alcool, d’orgies, de jeux du cirque etc. On estime que 9000 animaux et près de 2000 gladiateurs y laissèrent la vie, et ce uniquement dans l’enceinte du Colisée. Oui parce que pour faire la fête, ils ont aussi organisé une Naumachie en dehors, à savoir une reconstitution d’une bataille mais avec des esclaves qui étaient obligés de se foutre sur la gueule. On estime que la Naumachie pour l’inauguration du Colisée a fait plusieurs milliers de morts. Ça c’est de la fiesta.

Crédits photo (creative commons) : Diliff

2. Le Camp du Drap d'Or - 17 jours de party franco-anglaise

Historiquement c’est assez rare que les Anglais et les Français ne se foutent pas sur la gueule alors quand ils arrivent à signer un traité de paix comme en 1514, les mecs en profitent pour faire la fête. Et aussi pour étaler leurs richesses, parce qu’on reste quand même dans un combat de bites. C’est exactement ce qu’on fait Henri VIII et François 1er au Camp du Drap d’Or pendant 17 jours : duels, châteaux temporaires, duels, banquets, tournois d’archers, tentes cousues au fil d’or, tenues d’apparat, les gars ont tout donné. La gueule de bois durera quelques semaines et très vite les deux royaumes étaient de nouveau en guerre.

Crédits photo (creative commons) : Public domain

3. Les soirées cocktails de l'Amiral Russell - MÉGAPÉRO

Quand Edward Russell, officier de la marine britannique, organisait des apéros, il faisait les choses bien. Il invitait 5000 de ses potes les plus proches et tout l’alcool qui allait avec : 950 litres de brandy, 473 litres de vin, 635 kg de sucre, 2500 citrons, 75 litres de jus de citron vert et 2,5 kg de noix de muscade. Et Russell versait tout ça dans une immense fontaine à cocktail. Alors votre petit saladier de punch il fait un peu honte avouez.

Crédits photo (creative commons) : Public domain

4. Les 50 ans du Sultan du Brunei - souffle tes bougies avec MJ

Le Sultan Haji Hassanal Bolkiah Mu’izzaddin Waddaulah ibni Al-Marhum Sultan Haji Omar Ali Saifuddien Sa’adul Khairi Waddien (on l’appellera PATRICK) a organisé pour ses 50 ans une énorme soirée avec 10 000 convives qu’il a régalés de caviar et de champagne. Et puis il a fait venir Michael Jackson aussi (pour la coquette somme de 16 millions de dollars) même s’il n’assista pas au concert en personne. Même si le caviar avait été dégueu et le champagne tiède, le mec avait le roi de la pop à son anniversaire. Au total la petite nouba lui a coûté 27,2 millions de dollars.

Source photo : stylecaster

5. Alexandre le Grand à Persépolis - une soirée de feu

Peut-on vraiment parler de « fête » pour parler des longues nuits de débauche d’Alexandre le Grand ? Violence, sexe, pillages, viols, pour terminer par Alexandre en personne, complètement pété qui demande à ce qu’on crame le palais. On ne sait pas vraiment si ce geste avait une portée politique ou s’il était le simple caprice d’un général ivre, mais ses ordres étaient clairs : les soldats grecs avaient pour mission de tuer tous les hommes Perses, de violer les femmes et de piller la ville. Et de cramer le palais donc. C’est pas mieux que Projet X ? (Non.)

Source photo : heritageinstitute

6. Le Festin de Balthazar - la fin d'un Empire

L’Ancien Testament n’est pas le texte qu’on irait chercher de prime abord pour chercher des grosses bamboules mais on a tort. Prenez Balthazar par exemple, dernier roi de l’empire néo-babylonien qui organisa plusieurs fêtes mémorables. Imaginez : 1000 convives, de l’alcool à profusion (bu dans des reliques en or volées à l’ennemi juif), des dates, des pastèques, du pain, des amandes, de la volaille, du mouton, du porc, du bœuf, du poisson, et tout ce que vous pouvez imaginez d’autre, notamment beaucoup de bière pour faire passer tout ça. Une soirée encore plus mémorable que c’est ce soir là que Cyrus le Grand tua Balthazar et mis fin à l’empire néo-babylonien.

Source photo : legrandreveil

7. La Maison Dorée de Néron - Party Everyday

L’empereur Néron avait une baraque dédiée uniquement à la fête. Le domaine de près de 1200m² avait son propre lac, 300 pièces, une statue de Néron en dieu du Soleil de 35 mètres, des parures, des revêtements en feuilles d’or, des fontaines, des piscines, bref, la totale pour passer une très bonne soirée. En plus de cela, le toit pouvait tourner (pas magiquement, il fallait que les esclaves le fassent tourner hein, bien évidemment) et ça donnait aux invités l’impression de voir les étoiles tourner au dessus d’eux, tout en respirant les vapeurs de parfums et de pétales diffusées dans la pièce. Ajoutez à ça les inévitables orgies, animaux, musiciens, quasiment quotidiennement, et vous avez une fête comme jamais vous n’en verrez.

Crédits photo (creative commons) : Howard Hudson

8. Le Bal Masqué de Truman Capote - en blanc et noir

Capote l’avait toujours dit : quand il serait riche il organiserait une soirée mémorable. Après le succès de De Sang Froid en 1966 il passa 3 mois à préparer un immense bal au Plaza Hotel de NYC où il invita tous ses potes, des stars, des écrivains, des politiciens, tout le gratin, tous habillés de noir et de blanc, c’était le dress-code obligatoire. On dit que le bal eut une telle répercussion qu’il inspira sûrement Kubrick pour ses films comme Orange Mécanique ou 2001 : Odyssée de l’espace. On vous fera pas tout le menu mais on parle de 450 bouteilles de champagne. On dit que la soirée a pris fin avec le départ de Sinatra vers 3h du matin. C’est vrai qu’une soirée sans Sinatra c’est tout de suite plus chiant.

Source photo : nytimes

9. Le barbecue que j'ai fait le 12 juillet

On était 5, il a un peu plu mais franchement ça valait le coup. Et puis un pote avait ramené des bières blanches parfumées au pamplemousse.

Source photo : Giphy

10. La Victoire des Alliés - Dépendaison de crémaillère totale

Imaginez que pour fêter la fin d’une année on fait déjà une grosse bamboule, alors imaginez la fin d’une guerre mondiale. Toute la France, l’Angleterre, les Etats-Unis et la Russie célébrant la victoire contre les Nazis, ça fait un sacré paquet de gens dans les rues. On dit même qu’à Moscou on constata une pénurie d’alcool vu que tous les commerces en distribuaient gratuitement dans la rue. La fête ultime.

Crédits photo (creative commons) : Public domain

Avouez que l’anniversaire surprise de Lulu paraît fade maintenant.

C’est quoi ton souvenir de soirée le plus dingue ? Dis toi que quel qu’il soit, on va te faire vivre un truc encore plus cool : samedi soir, viens vivre une soirée 100% #UniteYourPack avec 3 de tes potes dans la fan zone du Bal Rock à Paris ! Pour gagner tes invits VIP, c’est super simple, tout est là !