celibataire
Crédits photo (creative commons) : andrewrennie

Vous êtes, comme on dit, "entre deux histoires". Et vous le vivez très bien. Vous n'avez pas du tout l'impression de traverser un interminable tunnel avec comme seule lueur, au loin, le mince espoir de trouver, un jour, chaussure à votre pied. Mais bon, maintenant que vous avez relu la bibliographie de Houellebecq ou celle de Candace Bushnell, vous commencez à vous dire que ce serait pas mal que la prochaine "histoire" ne tarde pas trop à arriver. Parce que certains signes trahissent que votre célibat traine un peu en longueur.

  1. Vos proches ne s'interrogent même plus sur vos orientations sexuelles
    Si votre célibat suscitait au début des interrogations et inspirait l’hypothèse que "vous vous cherchiez", votre interminable célibat est désormais considéré par votre famille comme un choix spirituel : vous êtes à deux doigts du monastère ou du couvent, et tant pis pour les petits enfants.
  2. Le dossier contenant du porno sur votre PC s'appelle "Porno"
    Et pas "Comptabilité" ou "Taxe d'habitation". Vous ne ressentez même plus le besoin de vous cacher et vous avez même mis un raccourci sur votre bureau. Méfiez-vous, vous pourriez avoir besoin de le faire réparer cet ordinateur...
  3. Vous avez peur de ne plus savoir comment faire
    Parfois, quand on récupère une voiture et qu'on a perdu la main, on reprend quelques heures de conduite dans une auto-école. Du coup, vous vous demandez si ce genre de service existe et s'il serait nécessaire de s'offrir une petite révision si d'aventure un rendez-vous se profilait.
  4. La dernière fois que vous avez acheté des préservatifs, vous les avez payés en Francs
    Il en reste 11 dans la boite. Vous n'avez pas eu le cœur de les jeter, vous pourriez vous en servir pour emballer des trucs à mettre dans le congélateur. Ou de la drogue, tout simplement.
  5. Vous avez réussi à vous convaincre que vous étiez très bien tout(e) seul(e)
    C'est vrai, qui échangerait ces soirées magiques passées en pyjama dans un canapé à bouffer de la glace par pot de trois litres ou des raviolis réchauffés à même la boite en regardant un DVD de location sans être interrompu? Vous avez tout compris à la vie. Bien joué.
  6. Même vous, vous trouvez que vos potes craignent un peu
    Ces types qui déboulent chez vous avec un pack de bière sous le bras pour faire un tournoi de PlayStation ou ces copines divorcées qui vous appellent pour vous dire en avalant une bouteille de vin blanc à quel point les mecs, c'est tous les mêmes, ça commence à vous peser. Et puis le célibat, ce n'est pas forcément bon pour le foie.
  7. Vous ne vous souvenez plus de la date de la St Valentin
    Il y a quelques années, le 14 février vous pesait, et vous vous promettiez chaque année que la prochaine fois, vous ne seriez pas devant la télé. Désormais, vous n'avez plus de complexes à vous faire un petit restaurant ce soir-là, "Oui, une réservation pour une personne, merci..."
  8. La déco de votre chambre vous trahit
    Un couvre-lit X-Files ou 21 Jump Street? Un poster de Samantha Fox ou de David Charvet? La chambre de célibataire a quelque chose de sinistre, celle de "vieux célibataire" est vraiment flippante.
  9. Vous attendez de trouver le courage de passer un coup de fil à votre grand amour de 4ème
    Vous n'avez jamais vraiment passé le cap de cette rupture, il faut clore cette histoire pour aller de l'avant. Bon, par contre, le numéro que vous avez, c'est celui de ses parents. Espérons qu'ils n'en ont pas changé depuis 1993. Pour tout le reste, il y a "Copains d'avant".
  10. Vos amis vous présentent des célibataires vraiment étranges
    Un champion de scrabble, une ancienne détenue, un fan de modélisme ou une alcoolique repentie, on ne vous propose pas vraiment le haut du panier depuis quelque temps. Ce n'est pas bon signe, reprenez-vous en main.

Si vous aussi vous vous reconnaissez un peu là-dedans, gardez espoir.