La photo est un art complexe, et loin de nous l'idée de vous jeter la pierre pour vos petites erreurs en la matière. En revanche, il y a quelques petites retouches qu'il serait bon de bannir de vos habitudes, et ce notamment parce qu'elles sont aussi moches que kitsch. Ne pleurez pas, vos photos n'en seront que plus belles. Promis !

  1. La désaturation partielle
    C'est un cri du cœur : ARRÊTEZ ça tout de suite. Oui vous avez aimé cet effet dans La liste de Schindler mais à moins que vous soyez Spielberg c'est niet, nada. Au mieux vous passerez pour un nostalgique des débuts de Gimp 0.1, sinon les gens penseront surtout que vous avez des goûts de chiotte et que vous êtes incapable de faire une compo digne de ce nom.

    desat
    Crédits photo (creative commons) : Frank Malawski
  2. Les détourages sur Paint/Photofiltre
    Il est vrai qu'une fois que l'on découvre que l'on peut coller sa tête sur le corps de Jake Gyllenhaal on a l'impression qu'un univers entier s'offre à nous. Alors, hormis si vous assumez les montages ultra kitsch, arrêtez s'il vous plait de vous inventer des copines et des bagnoles, ou sinon faites le bien.

    forever-alone-photoshop
    Source photo : SeriouslyForReal
  3. L'abus de HDR
    Un HDR bien fait peut être sympa (et encore), mais tout ce qui est HDR via smartphone oubliez. De même que prendre une tonne de clichés et passer le tout dans Photomatix en réglages auto, le résultat sera peut être original mais donnera surement envie à ceux qui verront la photo de vomir et de se crever les yeux, ce qui n'est pas très sympa.

    hdr
    Crédits photo (creative commons) : GIPE25
  4. Le vignettage de bourrin
    Oui, le vignettage c'est bien sympa, ça permet de fermer la photo et d'ajouter un petit côté rétro mais là on parle de vignettage fait de façon délicate. Malheureusement certaines personnes ont la main un peu lourde sur le noir, d'autres (les pires) utilisent du blanc pour donner une sorte d'effet de pureté. Le résultat, moche, moche et re-moche.

    vignettage
    Crédits photo (creative commons) : Alistair Young
  5. Tout ce qui est cadre et signatures grossières
    Pour ce qui est des cadres, il n'y a besoin d'aucune argumentation, c'est moche, ça n'a aucun intérêt et l'option devrait même être bannie des applications de retouches. Pour la signature c'est un peu plus délicat, on comprend que vous soyez fiers de votre travail, que vous pensiez ainsi vous protéger contre le vol, mais ne vous faites pas d'illusion : si un méchant pirate la veut il trouvera le moyen d'effacer votre magnifique signature écrite en Monotype Corsiva. Alors maintenant on arrête de signer. Et fissa.

    cadre
    Crédits photo (creative commons) : Jöshua Barnett
  6. L'effet SEPIA/vintage sur tout et n'importe quoi
    Instagram nous aura fait beaucoup de mal, qui ne s'est jamais retrouvé à scruter le visage d'une personne potentiellement pas mal du tout en se demandant quelle tête il/elle aurait sans le filtre Brannan. Alors oui, grâce à ça même une partie de scrabble devient sexy, mais sérieusement arrêtez : si votre vie est moche un filtre n'y changera rien.

    instagram
    Crédits photo (creative commons) : Fran Tapia
  7. Les halos dégueulasses
    Façon soleil dans l'objectif ou lumières en forme de diamants. Ça ne fera jamais naturel, surtout si vous ne maîtrisez pas les points de lumières au mieux ça fera kitsch et le kitsch il faut l'assumer jusqu'au bout. Alors n'utilisez pas les halos, sauf peut-être pour créer une apparition divine.

    halo
    Crédits photo (creative commons) : Nadja Tatar
  8. L'effet fish-eye foireux
    Ok ça fait Go pro, ça fait sportif, et puis c'est marrant plus tu te rapproches plus tu es déformé et moche, génial ! Mais honnêtement ça ne rendra pas votre partie de pétanque de dimanche aprem plus folle..

    fisheye
    Crédits photo (creative commons) : Richard Heaven
  9. L'ajout de flou dispensable
    Vous n'avez pas assez d'argent pour vous acheter un bon appareil ? Pas de souci, le flou gaussien est là pour vous apporter ce que votre compact ne pourra pas, à savoir de la profondeur de champ (entre autre). En soi la pratique n'est pas bien méchante mais si vous l'utilisez, apprenez à la maîtriser, il ne suffit pas de faire un cercle de sélection et de flouter autour pour donner de la profondeur. Par contre vous pouvez mêler cet effet avec le vignettage, on vous promet un résultat du tonnerre.

    flou
    Crédits photo (creative commons) : Karen Roe
  10. La surexposition
    Particulièrement en vogue chez les adolescents, elle est très utile pour cacher une vilaine poussée d’acné ou votre gueule toute entière, mais ça ne vous aidera pas à vous accepter. Chers pré-pubères ne vous cachez plus derrière la lumière mais entrez y et montrez vous au monde.

    surex
    Crédits photo (creative commons) : Thibaut Nazare

Et si vous avez des questions techniques, nous y répondrons bien sûr de bon cœur.