A chaque actualité de Muse, le débat s'organise entre les fidèles aveuglés par leur amour inconditionnel pour le groupe et ceux qui trouvent que c'était mieux avant (avant, c'est quand le groupe était considéré comme un insupportable clone de Radiohead, mais bon...). Mais tout ceux qui se sont attelés à une reprise de Muse sont d'accord sur un truc : le répertoire de Muse est un moyen de se faire plaisir que l'on cherche à se mesurer à la technique sans faille des mecs ou à sortir des sentiers battus avec d'autres influences.

  1. Supremacy taillé sur mesure pour un film de Kustirica
    Et il faut bien reconnaitre que ça passe tout seul.

  2. Plug-In Baby par une putain de fanfare devant un pub
    Rarement une chanson de Muse vous donnera autant envie de commander une pinte.

  3. Madness, tout seul, en chaussette, à la maison
    On n'a pas besoin d'amis quand on a un peu de matos.

  4. Hysteria sans sa ligne de basse monstrueuse
    ... mais avec une section de cuivres, donc on pardonne

  5. Knights of Cydonia pour 5 violoncelles
    Pour des raisons budgétaires évidentes, vous constaterez que c'est le même violoncelle qui est utilisé 5 fois.

  6. Plug-In Baby par le Comité des Reprises
    Version intimiste, entre potes, au coin du feu, bien loin des concerts dans les stades.

  7. Uprising au violon et au piano
    La preuve que Muse aurait pu signer un bon générique de Game of Thrones

  8. Supermassive Black Hole par Tifany Page
    La preuve qu'on peut chanter du Muse comme Courtney Love (ça n'avait rien d'évident).

  9. Endlessly par une bande de rednecks américains
    A écouter à fond dans le pick-up.

  10. Rueld by Secrecy avec ce qu'il faut de funk
    Ah là d'accord, on arrête de zapper cette chanson.

  11. Hysteria avec une cuillère à café en plus de testostérone
    Comme si c'était nécessaire.

  12. Map of the Problematique par un mec qui se la raconte un peu
    Mais bon... ok, c'est pas mal quand même.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :