friends-tv-show
Crédits photo (creative commons) : newveganage

Vous venez d'avoir votre bac et vous découvrez la vie d'étudiant ou vous avez 30 ans et ça vous emmerde de vivre seul dans un trou à rat trop cher : une seule solution, la colocation. Le problème, c'est qu'à 18 comme à 30 ans, la colocation peut être un nid à embrouilles. Pour favoriser le vivre-ensemble, et parce qu'on aime pas trop vous voir vous engueuler, on a sorti notre plume d'oie et rédigé sur un vieux rouleau de parchemin notre charte ultime. Voici les 10 règles de base à suivre pour pas foutre en l'air votre colocation.

  1. Tu rachèteras du PQ si tu le finis
    21h30 : ton colocataire ivre de colère sort de la salle de bain le pantalon aux chevilles et fouille la cuisine cul-nu à la recherche d'un rouleau de SOPALIN tout en insultant copieusement ta maman. Une scène terrible qui aurait pu être évitée si tu avais pris 5 minutes pour aller racheter du PQ après avoir fini ton business.

    Party_3741fd_1005919
  2. Tu ne feras pas un foot dans le couloir à 4h du matin
    Ce soir c'était la fête d'anniversaire d'un de tes potes. On est mercredi, il est 4 dum' et plusieurs potes sont venus terminer la soirée dans ton salon. Un petit foot s'organise dans le couloir, tu shoot dans une bouteille de verre et tu fais tomber le porte-manteau. Ton colocataire lui, se lève dans 2h, et le fait que tu viennes de marquer n'y changera rien : tu l'as mis en rogne. Il compte d'ailleurs te péter les dents. La règle est donc la suivante : quand ton coloc dort, tu ne fais pas de bruit. C'est simple mais il fallait y penser.

    9iImq
  3. Tu ne voleras point les affaires de ton colocataire
    Ce qui appartient à ton colocataire lui appartient. Point. A moins de vous être mis d'accord sur ce qui était accessible à tous, on te déconseille de lui bouffer tout son fromage, de lui taxer toutes ses clopes et de mettre ses chemises ou ses petits hauts.

    YtQPTnw
  4. Tu ne laisseras pas tes poils ou tes cheveux dans le lavabo
    Si tu te rases, pense à bien tout rincer avant de quitter la salle-de-bain, les poils sur la brosse-à-dent ça fait moyen plaisir. Et puis ça te servira plus tard quand tu emménageras avec ta zouz. Les filles, c'est pareil, pensez à virer vos cheveux de la douche avant de tout boucher, ne mentez pas on sait que c'est vous.

    modern-family-hair-clog
  5. Tu ne passeras pas 20 minutes dans la salle-de-bain le matin
    Une colocation c'est avant tout l'expérience du vivre-ensemble. On paie un loyer trop cher ensemble, on ouvre aux voisins mécontents ensemble etc. (Mal)heureusement, on ne prend pas sa douche ensemble, ce qui, pourtant, nous ferait gagner pas mal de temps. Du coup, tu seras sympa mais le matin c'est 10 minutes maximum dans la salle-de-bain. Si tu veux te sécher, mettre de la crème ou te nettoyer les oreilles, fais ça dans ta piaule.

    giphy
  6. Tu ne laisseras pas 3 jours de vaisselle sale moisir dans l'évier
    Les vraies colocations disposent d'un lave-vaisselle, tout le monde le sait. Cette machine bénie des dieux permet d'éviter nombre de conflits. Si tu n'en as pas, et que la vaisselle se fait à la main et à l'éponge, tu devras t'imposer un truc relativement relou, mais tu n'as pas le choix : nettoyer ta casserole et ton assiette après le repas. C'est vite fait et tu n'auras pas un amas organique de vaisselle et de nourriture stagnante qui sent la mort. C'est mieux pour tout le monde.

    Throwing_556514_1979534
  7. Tu ne rentreras pas dans la chambre de ton coloc si la porte est fermée
    Si la porte est fermée, ton coloc ne veut pas te voir, ou en tout cas il ne s'attend pas à ce que tu rentres sans t'annoncer. Peut-être qu'il lit des BD sur son lit, peut-être aussi qu'il s'adonne à un auto-érotisme salutaire et effréné qui créerait, en cas d'ouverture de la porte, un malaise tenace. Si ton colocataire laisse la porte-entrouverte, c'est qu'il est opé pour parler, et là la voie est libre.

    guy-opening-door
  8. Tu n'inviteras pas 15 personnes à dormir dans ton salon pendant 1 mois
    Tu es chez toi, tu peux bien sûr héberger un pote de temps à autre sur le canapé. Le minimum est donc de prévenir ton colocataire, de confirmer avec lui que ça ne pose aucun problème et de fixer ensemble des limites. Personne n'a envie de trouver une famille de hongrois squattant dans sa baignoire en rentrant du taff le soir. La colocation, c'est avant tout une histoire de mesure.

    KJnk9
  9. Tu ne te formaliseras pas si tu entends les saillies de ton colocataire à travers le mur
    Certes, ce n'est pas forcément très agréable mais ça fait partie de la vie en colocation. Ce que tu peux faire en revanche c'est mettre un casque ou un peu de musique pour ne pas entendre les soufflements de chameau et les gémissements de loutre de la chambre d'à côté. Tu seras bien content quand les rôles seront inversés et que ton colocataire te laissera faire tes petites affaires tranquille.

    peeping-tom-cat-o
  10. Tu seras indulgent(e) car toi non plus tu n'es pas parfait(e)
    Bien sûr ton coloc a claqué la porte en partant ce matin, bien sûr il ne descend pas souvent les poubelles, et peut-être qu'il a mangé ta tartelette au chocolat, mais l'important dans une colocation c'est de savoir pardonner. Sinon on ne s'en sort pas. Tu as fini le gel douche et on ne t'a rien dit, tu as oublié de faire ton tour de ménage on ne t'a rien dit, la colocation c'est aussi savoir pardonner.

    Jesus-Blessing-jesus-14617471-266-400

On vous souhaite bonne chance et longue vie à votre coloc.